Page 1 sur 1

Trempe d'un ressort à l'ancienne : conseil, technique

MessagePosté: Mar 20 Oct 2009 17:54
de Cody
Bonjour à tous.
Membre d'un club de tir à la poudre noire, c'est tout naturellement que les autres membres se sont tournés vers moi, pour forger et tremper un ressort de batterie d'un fusil à silex datant de la fin du 18° siècle en cours de restauration.

Dans la discussion, un gars a émis l'idée que je devais faire le revenu à l'ancienne, c'est à dire après trempe, re-chauffer la pièce, puis la plonger dans du plomb en fusion (350° je crois). C'est comme cela paraît-il que l'on obtenait des ressorts à lame très nerveux, tout en restant moelleux (mon spécialiste auto proclamé dixit).
Ne confond-il pas trempe en utilisant du plomb en fusion comme fluide avec revenu ?

Je veux bien essayer... mais avant, si quelqu'un ayant quelques connaissances sur le sujet pouvait me renseigner, cela m'éviterait de me payer un ressort à la lime pour ensuite rater le TT.
La méthode empirique que j'utilise habituellement pour faire un ressort, en utilisant de l'acier provenant de vieux ressorts de Range Rover est : après trempe à 820°, un revenu de 2 heures à 260°. Suis-je dans le vrai ?

Merci pour votre aide.
Cody

Re: Trempe d'un ressort à l'ancienne : conseil, technique

MessagePosté: Mar 20 Oct 2009 19:11
de gavroche
La trempe quand l'aimant ne colle plus puis 2 revenus à 230°.
Pour info, le plomb c'est 327°.

Re: Trempe d'un ressort à l'ancienne : conseil, technique

MessagePosté: Mar 20 Oct 2009 21:23
de BDelor
Dans le passé, on a utilisé en effet des bains de trempe, qui n'étaient pas constitués de plomb fondu, mais plutôt d'alliages plomb/étain ou plomb/étain/bismuth. Le choix des proportions utilisées pour composer le bain permettait d'ajuster la température de fusion, de moins de 100 °C, jusqu'aux 327°c dans le cas de plomb pur.

Au vu des températures utilisées je me demande s'il ne s'agit pas de trempes bainitiques.
La trempe bainitique consiste en une transformation isotherme de l'austénite à la bainite. C'est un traitement thermique utilisé en alternative à la trempe conventionnelle pour les pièces devant résister à la fatigue et quand des caractéristiques de dureté et de ténacité élevées sont recherchées. Pour cela, on pratique une chauffe à température d’austénitisation (vers 800 à 900 °C selon les nuances d'acier) suivi d’une trempe dans un bain métallique ou dans un bain de sel maintenu à une température constante, (de l'ordre de 250 à 400 °C selon le niveau de dureté à obtenir).
Quelques précisions dans la brochure ci-jointe (brochure en téléchargement sur internet présentant la description des traitements bainitiques effectués par la société Bodycote MetalTechnology)

TRAIT_BAINI.pdf
(600.78 Kio) Téléchargé 1915 fois


Il pourrait également s'agir d'un revenu poussé effectué en bain métallique, après une tempe conventionnelle, le revenu poussé étant tout à fait compatible avec l'utilisation ressort envisagée.

Re: Trempe d'un ressort à l'ancienne : conseil, technique

MessagePosté: Mer 21 Oct 2009 09:32
de cardoso5fr
J'ai déjà entendu parler des revenus dans des bains de différents matériaux. Cela permettait de connaitre plus ou moins précisément la température de revenu en fonction du type de bains choisis.

Sinon trés intéressant ce pdf sur la trempe bainitique. Je n'avais jamais rien compris au principe (sauf de transformer l'austénite en bainite) mais là tout est limpide.

Re: Trempe d'un ressort à l'ancienne : conseil, technique

MessagePosté: Ven 23 Oct 2009 15:04
de Cody
Merci à vous pour ces renseignements.
Je vais faire 2 tests :
    Une trempe normale, puis revenu dans du plomb en fusion.
    Trempe dans du plomb en fusion... mais quid du revenu ?
Je vous tiendrai au courant.
Cody

Re: Trempe d'un ressort à l'ancienne : conseil, technique

MessagePosté: Ven 23 Oct 2009 16:42
de BDelor
Si trempe bainitique, attention il faut tout de même monter d'abord à température de trempe (ça semble peut être évident, mais je préfère préciser). Dans ce cas, il n'y a pas de revenu, c'est tout l'intérêt de la trempe bainitique : un seul traitement thermique. Par contre il faut chercher d'abord les caractéristiques de ton acier pour déterminer la composition, et donc la température de ton bain adéquate.