Page 1 sur 1

Blue paper steel et white paper steel

MessagePosté: Ven 17 Juil 2009 22:56
de arthur
Mes aciers préférés, à tout point de vue : un régal en terme d'affutage, de tenue de coupe, et j'en passe...

Qu'en pensent nos amis forgerons ?
Les forgez vous ?
Je crois savoir que fabian Damanet s'y est essayé avec succés et semble satisfait du résultat.

Avons nous des équivalents en Europe ? (Je ne parle là pas que de composition de l'acier mais de technique de raffinage également avec quasiment aucune impureté).

Merci de vos réponses...

Re: blue et white steel

MessagePosté: Sam 18 Juil 2009 00:03
de BDelor
Pour information il s'agit de deux gammes d'aciers produits par Hitachi Metals Ltd, respectivement nommées "white paper steel" et "blue paper steel", par référence à la couleur du papier utilisé pour leur emballage.

  • La gamme "white paper steel" correspond à des aciers carbone simples (de 0,8% à 1,4% de carbone).
  • La gamme "blue paper steel" correspond à des aciers de 1% à 1,5% de carbone contenant également des éléments d'alliages (chrome, tungstène, molybdène, vanadium).
Voir fiches techniques ci-jointes :
YSS_HCC_spec.pdf
(46.35 Kio) Téléchargé 1529 fois

Yasugi_Stahl_01_M_WE_D_en.pdf
(46.53 Kio) Téléchargé 1029 fois

Personnellement, je n'ai pas eu l'occasion d'en utiliser.

Re: Blue paper steel et white paper steel

MessagePosté: Sam 18 Juil 2009 12:57
de AchimW
Avons nous des équivalents en Europe ? (Je ne parle là pas que de composition de l'acier mais de technique de raffinage également avec quasiment aucune impureté)

Alors, point de vue production des ces aciers, Hitachi ne fait pas autre chose que toutes les aciéries en Europe. Ce sont des aciers fondus (et pas du tout raffinés) simples. Tout le reste c'est de la publicité. La différence, c'est la matière de base utilisée pour la production. Chez Hitachi, ils utilisent un fer pur très propre et le résultat c'est un acier avec très peu de phosphore et de soufre.

Des tels matières de base existent en Europe, aussi. Notamment c'est le fer Armco type 4. Mais c'est très peu utilisé dans la production d'aciers parce que c'est relativement cher. En plus, il n'y a pas de production permanente d'un acier fortement carburé a base de ce fer. En plus, il est difficile ou plutôt quasiment impossible de se procurer du shirogami No. 1 A (1,3 a 1,4 % C) en Europe et en plus, même le No. 1 B est déjà assez cher.
Avec l'aide d'une aciérie allemande que je connais assez bien, j'ai donc décidé de faire un tel acier ici pour montrer que c'est possible de faire en Europe, aussi, ce qui est fait au japon, et cela pour un prix plus bon marché. Entre temps, j'ai du XC145 très propre en stock. Point de vue impuretés : c'est pareil que le shirogami, sauf pour le phosphore. Selon les analyses, il y a 4 fois moins de phosphore dans l'acier européen...

Il y a aussi des équivalents pour le aogami, notamment les aciers 1.2516, 1.2519 et 1.2562. J'apprécie beaucoup le 1.2519 pour son équilibre de dureté et ténacité.

J'utilise ces aciers, avec ou sans tungstène, seul ou dans l'acier damas. Et cela se forge sans problème.
J'ai aussi essayé les aciers japonais, mais je ne vois pas de raison pour se procurer des aciers au Japon quand il y a nos propres alternatives en Europe.

Re: Blue paper steel et white paper steel

MessagePosté: Sam 18 Juil 2009 22:35
de arthur
Parfait. J'ignorais tout cela. Je te remercie de ta réponse très complète.

Juste une question : pourquoi de tels aciers ne sont pas disponibles en barres pour les amateurs ou les professionnels - alors que les shirogami ou aogami voire aogami super sont disponibles en barres - ?

Edit : je me régale de lire de telle réponse : c'est génial !

Re: Blue paper steel et white paper steel

MessagePosté: Sam 18 Juil 2009 23:39
de BDelor
On trouve facilement en France des barres ou des plats de XC100 et de XC135 par exemple chez Eurotechni ou chez les Aciéries du Tarn.
Les aciers faiblement alliés sont plus difficiles à trouver, mais c'est possible également, soit auprès d'entreprises spécialisées dans la revente de chutes, soit auprès de fournisseurs européens (par exemple en Allemagne).
Les Aciéries du Tarn ont également au catalogue du 1.2510 (100MnCrW4) et du 1.3401 (X120Mn12). Je n'ai pas les analyses et le taux d'impureté de ces aciers.

Re: Blue paper steel et white paper steel

MessagePosté: Dim 19 Juil 2009 12:40
de AchimW
arthur a écrit:Juste une question : pourquoi de telles aciers ne sont pas disponibles en barres pour les amateurs ou les professionnels ?

Mais oui, ils sont tout a fait disponibles.
Le XC145SC (super clean) est distribué en France sous forme de barreaux par Eric Plazen.
Le 1.2519 et plusieurs autres, sous forme de barreaux de tailles différentes et sous forme de tôle, chez moi.

Re: Blue paper steel et white paper steel

MessagePosté: Lun 20 Juil 2009 16:26
de arthur
Eh bien je ne le savais pas...
Merci bien.

Re: Blue paper steel et white paper steel

MessagePosté: Lun 20 Juil 2009 17:56
de cardoso5fr
J'utilise le 1.2519 d'Achim depuis plus de deux ans maintenant, et c'est un vrai bonheur comme acier.