Cintrage à froid d'une volute, problème de "ressort"


Cintrage à froid d'une volute, problème de "ressort"

Messagede Redloks » Sam 11 Juil 2009 17:24

Bonjour,
je souhaite réaliser des volutes en fer plats de 3 mm d'épaisseur et de 3 cm de largeur pour un auvent.
Après avoir lu quelques articles sur les forums, j'ai réalisé un gabarit en fer plat soudé sur une tôle d'acier épais sur laquelle j'avais préalablement reporté le dessin de ma volute.
J'ai ensuite coupé mon fer plat à bonne longueur et je l'ai cintré contre le gabarit à la main.
Mon problème est le suivant : quand je relache la tension, ma volute se retire comme un ressort.
  • Est-ce que cela vient du fait que mon fer est trop mince, ou ma méthode n'est elle pas la bonne ?
Pour info, j'ai formé le gabarit à l'aide d'une griffe petit morceau par petit morceau en soudant au fur et à mesure sur la plaque.

Merci par avance.
Redloks
 
Messages: 5
Inscription: Sam 11 Juil 2009 17:22

Re: Cintrage à froid d'une volute, problème de "ressort"

Messagede thierry loeve » Sam 11 Juil 2009 17:38

Bonjour Redloks, bienvenue sur le forum.
Le phénomène ressort vient tout simplement du fait que le fer n'a pas été chauffé .
Le fait de chauffer réorganise les molécules :
Si il n'est pas chauffé, il garde une "mémoire" de ce qu'il était au sortir du laminoire. Donc dans le cintrage à froid, on tient compte de cet effet ressort.
C'est pourquoi on utilise la griffe et le griffon, en progression cm par cm, et non un gabarit.
Le suivi du cintrage se fait en reportant la pièce sur le dessin, fait à l'échelle 1 sur une tôle peinte à l'acrylique blanc mat et tracé à la pointe à tracer (ou à la craie sur tôle brute).
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Cintrage à froid d'une volute, problème de "ressort"

Messagede sebcerdoo » Sam 11 Juil 2009 17:46

Bonjour Redloks,
3 mm d'épaisseur pour une volute c'est pas beaucoup : il aurait mieux fallu que tu travailles avec du 6 mm et plus, mais bon c'est toi qui vois.
Je présume que tu n'as pas chauffé ton fer sinon il y aurait eu déplacement de matière (liaison atomique), ce qui aurait considérablement diminuer l'effet ressort.
Pour pallier à ton problème, la solution qui me vient à l'esprit est de faire un gabarit plus petit que prévu, et lorsque tu relache ta volute, elle vient avoisiner la dimension voulue, sachant qu'une petite correction à la pince et à la griffe finira de l'ajuster.
Bon courage.
sebcerdoo
 
Messages: 6
Inscription: Dim 31 Aoû 2008 10:56

Re: Cintrage à froid d'une volute, problème de "ressort"

Messagede Redloks » Sam 11 Juil 2009 17:48

Merci pour cette réponse rapide.
si je comprends bien, je dois faire chaque volute à la main de la même manière que mon gabarit :
  • mais y-a-t-il une façon de faire qui me permette d'être le plus régulier possible ?

  • Et tant que j'y suis, je me posais la question de la résistance d'une volute lorsqu'elle est placé dans une équerre ?
  • Est-ce juste de l'ornement ou bien la volute joue-t-elle une rôle de maintien ?
Dans mon cas, l'équerre du auvent ferait 1,20 m et la volute partirait du bas du montant vertical (un plat) jusqu'à environ 1 m de celui "horizontal" (une cornière, légèrement en pente pour évacuer l'eau).
  • Quel poids cela supporte-t-il ou comment le calculer ?
Merci beaucoup.
Redloks
 
Messages: 5
Inscription: Sam 11 Juil 2009 17:22

Re: Cintrage à froid d'une volute, problème de "ressort"

Messagede sebcerdoo » Sam 11 Juil 2009 17:58

Pour la régularité, il te faut exécuter rigoureusement les mêmes mouvements et veiller à ce que la matière soit présentée sur le gabarit au même départ, cintré et pincé aux mêmes endroits, tenu au même emplacement, etc...
Pour ce qui concerne la résistance 30x3 sur le plat, il n'y a pas à calculer : c'est purement ornemental.
A+.
sebcerdoo
 
Messages: 6
Inscription: Dim 31 Aoû 2008 10:56

Re: Cintrage à froid d'une volute, problème de "ressort"

Messagede thierry loeve » Sam 11 Juil 2009 18:00

Pour qu'une volute offre une résistance mécanique, il faut qu'elle ait une grande section, comme le dit Sebcerdoo.
La tienne fait juste la décoration.
Ceci dit, il faut prendre en compte le fait qu'une courbe est beaucoup moins résistante qu'une droite. C'est pourquoi dans le dessin, on prend en compte la répartition des charges pour la création des volutes.
La seule façon d'être régulier à la griffe et au griffon, c'est de se reporter au dessin systématiquement.
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Cintrage à froid d'une volute, problème de "ressort"

Messagede Redloks » Sam 11 Juil 2009 18:13

D'accord,
En ce qui concerne la résistance d'une équerre de 50 cm (fer plat) par 120 cm (cornière), puis-je y poser du verre armé, sachant que j'aurais quatre équerres réparties sur 6 m le long du mur, ou est-il plus prudent d'y mettre du polycarbonate (plus léger) ?

Et pour la réalisation de la volute, j'ai dessiné sur une plaque en fer, puis soudé un griffon à l'extrémité de mon dessin, puis à l'aide de ma griffe j'ai formé la volute au fur et à mesure, est-ce la bonne méthode ?
J'ai lu que certains le faisait sur un étaux ...

Et si je voulais jouer sur l'effet ressort, quel est le coefficient que je dois appliquer à mon gabarit pour avoir une volute à la taille voulue ?
j'espère ne pas être trop brouillon et je vous remercie encore.
A +

PS: si je m'en sors, je ferais quelques clichés pour partager cette victoire commune...
Redloks
 
Messages: 5
Inscription: Sam 11 Juil 2009 17:22

Re: Cintrage à froid d'une volute, problème de "ressort"

Messagede thierry loeve » Sam 11 Juil 2009 18:37

  • Quelles sont les dimensions et épaisseurs de tes fers, plats et cornières ?
  • Quelle est la surface de la toiture ?
  • Quelle est la situation géographique : position (n.e.o.s.), vents ?
  • Quelle utilisation du auvent : agrément , garage..?

Le griffon se met dans l'étau .
Le coefficient dépend du type d'acier et de sa forme. Un calcul approximatif est suffisant, si tu es en déco.

Je n'ai pas bien compris si tu parles des équerres de façade ou des équerres de force mises dans la largeur ? Un schéma serait utile. ;)
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Cintrage à froid d'une volute, problème de "ressort"

Messagede Redloks » Sam 11 Juil 2009 20:10

Voici le schéma de l'équerre que je souhaite faire

Il y aurait 4 équerres comme celle-ci, pitonées dans le mur, réparties sur une longeur de 6 m environ.
Je comptais faire reposer sur ces équerres une structure en T et en cornières pour y faire reposer mon verre (ou polycarbonate si le verre est trop lourd), la surface étant divisé en 12 sections identiques.
La surface de la toiture de l'auvent est de 1.2x6=7.2 m2.
Les dimensions sont, si ma mémoire est bonne : fer plat 30x3, cornières 30x30x3 et les T idem.
Ce que je souhaite éviter, c'est les structures très mastocs comme celle qui s'y trouvait avant, et ne pas mettre de pieds...
l'auvent sera exposé Est.
L'utilisation de l'auvent est essentiellement pour protéger de la pluie une petite avancée de carrelage ainsi que les volets.

Questions supplémentaires :
  • Pourquoi doit on cintrer avec le griffon dans l'étau ?
  • Utilise-t-on alors la griffe ou le fait-on à la main ?
  • Lorsque je l'utilise, il m'est très difficile de ne pas marquer le fer : cela fait comme des petites sections planes. Peut-être ne suis pas assez régulier ou bien il y a un coup à prendre ?

Merci encore et bonne soirée.
Redloks
 
Messages: 5
Inscription: Sam 11 Juil 2009 17:22

Re: Cintrage à froid d'une volute, problème de "ressort"

Messagede thierry loeve » Dim 12 Juil 2009 01:45

Bon, bien la réponse est simple : si tu continues avec un fer plat de cette section, tu vas te prendre la verrière sur la tête, polycarbonate ou pas !

Ton dessin aussi ne répond pas aux exigences de soutien : le poids fera plier la volute au niveau de la courbe du bas.
Il faut que tu fasses un dessin qui prend en compte la transmission du poids sur une diagonale la plus droite possible.
Une seule volute est jouable si la section du fer est importante (20mm d'épaisseur). Sinon plusieurs volutes qui se répondent permettent cette répartition .
Il faut penser : si j'appuie là , où va la force ?

Rappel : Le cintrage à froid est une école de patience et d'abnégation .
Pour éviter les "casses" l'avance se fait cm par cm, voire moins, le fer bien horizontal dans un griffon d'ouverture de même épaisseur+ 0.5, aux bords légèrement arrondis pour éviter de marquer le fer. Idem pour la griffe, celle-ci se positionnant proche du griffon, et toujours bien horizontale.
Le fer se plie entre les deux outils et non à partir du bord du griffon comme on pourait être tenté de le croire.
Mais pour cintrer du 20mm à froid, faut être costaud. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Cintrage à froid d'une volute, problème de "ressort"

Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron