Conserver et stabiliser la texture et couleur de la rouille


Règles du forum
Metal Connexion est avant tout un forum destiné à l'artisanat d'art.
Exceptionnellement, une question relative au traitement et décor du mobilier métallique est acceptée si elle est formulée avec précision après une lecture complète des sujets se trouvant dans le kit mobilier industriel.

Conserver et stabiliser la texture et couleur de la rouille

Messagede bellanote » Dim 22 Nov 2009 22:40

Bonjour à tous,
Je suis sculpteur et j'assemble (arc) des aciers très oxydés récupérés chez des ferrailleurs.
Je veux conserver la rouille qui est parfois très épaisse en lui conservant sa couleur, son aspect mat et absorbant ; mais je veux aussi la stabiliser dans le temps et si possible la durcir.
Je cherche donc un traitement complètement transparent. J'ai essayé des rustols, frama et des vernis bois mats, mais il modifient l'aspect de la rouille : elle devient brillante, ou plastique.
Quelqu'un a t-il une idée ?
Merci à vous. A bientôt.
bellanote
 
Messages: 1
Inscription: Ven 20 Nov 2009 14:12

Re: Conserver et stabiliser la texture et couleur de la rouille

Messagede roseleur » Dim 22 Nov 2009 22:56

A ma connaissance, il n'y a pas de technique permettant de conserver l'aspect rouille (couleur, densité, brillance) et d'éliminer les désagréments, c'est à dire essentiellement la poussière générée par l'évolution de celle-ci à l'humidité de l'air.

La seule idée farfelue qui me vient et que je n'ai jamais testée, serait d'utiliser un produit non filmogène hydrofuge comme celui que l'on utilise pour imperméabiliser la terre cuite et qui ne modifie aucunement l'aspect de celle-ci. Je ne suis absolument pas certain que cela puisse être efficace pour maintenir les particules ni, si sur rouille, la pénétration est suffisante mais si j'avais à résoudre ce problème, c'est ce que je testerais en utilisant de faibles quantités par tamponnage.

Autre "solution" qui me vient à l'esprit : traiter au rustol puis au vernis mat et ensuite refaire un glacis acrylique avec des pigments pour se rapprocher de la couleur initiale. J'ai eu l'occasion de voir une œuvre en carton patinée aux pigments (ocres et oxydes de fer) ; et franchement, c'était très réaliste. Par contre pas évident à réaliser.
Dans le cas d'une base rustol, en jouant sur les transparences, il y a peut être possibilité d'améliorer nettement l'aspect. Là encore, il faut maitriser les techniques de patine et glacis.

Attention : toute ressemblance avec des techniques éprouvées est purement fortuite, il ne s'agit que de propositions sorties de mon imagination.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Conserver et stabiliser la texture et couleur de la rouille

Messagede thierry loeve » Dim 22 Nov 2009 23:00

La rouille est du métal retourné à l'état de minerais donc très pulvérulent ; il faut donc que la couche de protection en surface soit suffisamment homogène, comme une coque, si elle est très épaisse, pour la maintenir.
As-tu essayé d'injecter (seringue) ou de noyer les morceaux dans de la résine, puis une application de vernis mat spécial métal oxydé ? Peut-être une solution ?

Nota : Le vernis brillant fait ressortir les couleurs, et le vernis mat peut donner un aspect terne. De toute façon, dès qu'on humidifie (vernis), cela assombrit la teinte et l'on perd, au mieux, certaines nuances d'orangé.
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Conserver et stabiliser la texture et couleur de la rouille

Messagede cuprite » Lun 23 Nov 2009 09:37

Bonjour Bellanote.

Comme les précédents, je confirme que la couleur de la rouille est due à son état physique : de minuscules grains poreux posés les uns contre les autres, avec beaucoup d'air entre eux et en eux-même.
c'est le même phénomène qui permet à une peinture d'être mat (par opposition à une brillante) : très peu de liant (résine) et beaucoup de pigments : la lumière se réfléchie sur les grains de pigment et se diffuse dans toutes les directions, donnant un aspect clair et mat. Pour une brillante, la quantité de liant (résine) est plus importante et forme un film qui enrobe et recouvre les pigments : la lumière se réfléchie sur ce film dans une seule direction : le résultat est plus sombre et brillant.
Tout ça pour dire que si tu utilises un revêtement ou consolidant qui forme un film, le résultat sera solide, mais plus sombre et brillant. Tu devrais tester un consolidant en faible concentration, trouver un compromis entre le maintien suffisant des grains de rouille en place et une modification d'aspect acceptable en couleur et brillance : diluer jusqu'à obtenir 20% du produit initial dans ta solution finale, pour commencer, puis diluer encore ou remettre du produit initial en fonction du résultat. Application au pistolet si possible, le pinceau écrase et déplace les grain de rouille. Je ne suis pas sûr que partir d'un vernis mat donnera un meilleur résultat : les adjuvants utilisés pour donner l'aspect mat empêcheront peut-être de diluer suffisamment pour ne pas empâter la surface (je n'ai pas testé).
Ensuite, l'emplacement de la sculpture finie aura son mot à dire : extérieur ou intérieur, avec possibilité de contact avec le public (ou l'acheteur) ou non. Les contraintes d'exposition t'obligeront à être plus sévère sur la consolidation...
cuprite
 
Messages: 226
Inscription: Ven 29 Mai 2009 19:39


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron