Fabriquer un pendentif en argent au marteau


Fabriquer un pendentif en argent au marteau

Messagede Metal Connexion » Dim 7 Mar 2010 01:05

Ti serge a eu la gentillesse d'ouvrir à nouveau les portes de son atelier pour nous présenter cette fois la fabrication d'un pendentif à partir d'une pièce de 5 francs en argent - La Semeuse (1960).

Le tutoriel nous présente, pas à pas, les 6 étapes qui aboutiront à ce bijou...

  1. Pièce d'argent de 5 francs diamètre 29mm - épaisseur 2,2mm.
    En 1960, 55 millions de pièces de 5 Francs La Semeuse étaient frappées sur des flans en argent. Par la suite (à partir de 1970), pour éviter la thésaurisation, les autorités ont opté pour une composition en cupro-nickel.

  2. Marteler la pièce pour l'amener à un diamètre de 40mm et une épaisseur de 1mm.

  3. Découper le disque d'argent comme le modèle.

  4. La réserve de métal est allongée à la panne de marteau pour faire la queue.

  5. Déterminer le pourtour à la lime, toiler finement, polir avant le martelage final.

  6. Faire la texture avec la panne du marteau et finir par un léger polissage pour ne pas amollir le martelage.

Merci ti-serge !
Avatar de l’utilisateur
Metal Connexion
Administrateur du site
 
Messages: 7531
Inscription: Jeu 3 Juil 2008 22:29

Re: Fabriquer un pendentif en argent au marteau

Messagede cardoso5fr » Dim 7 Mar 2010 14:50

Super impressionnant. Je n'aurais jamais imaginé que l'on pouvait faire ce genre de chose.
Pour étirer la "soie", faut-il recuire en chauffant, ou aucune chauffe n'est nécessaire dans le processus ?
Avatar de l’utilisateur
cardoso5fr
 
Messages: 1595
Inscription: Ven 10 Avr 2009 14:29
Localisation: Le mans

Re: Fabriquer un pendentif en argent au marteau

Messagede ti serge » Dim 7 Mar 2010 17:39

Quelques conseils :
Le marteau légèrement bombé pour faire ce travail doit être poli miroir.
- Recuire souvent pour le martelage, surtout pour allonger la queue.
- L'argent se recuit rose naissant, mais il est très fragile quand il est chaud.
- Pour passer une chaine, j'ai soudé un anneau à mi longueur de la queue, mais c'est un peu acrobatique quand on n'a pas un très petit chalumeau. Le plus simple est de prolonger l'extrémité de la tige par un martelage afin de faire un fil de 1mm de diamètre sur une longueur de 12 à 15mm et de recourber avec une pince à bec rond.
- Vous pouvez vous exercer avec du cuivre de 1mm (tuyau de plombier) avant d'attaquer l'argent.
Je suis sûr que vous trouverez à qui faire un cadeau.
ti serge
 
Messages: 104
Inscription: Mer 25 Mar 2009 20:13

Re: Fabriquer un pendentif en argent au marteau

Messagede roseleur » Dim 7 Mar 2010 19:31

Pour étirer la "soie", faut-il recuire en chauffant, ou aucune chauffe n'est nécessaire dans le processus ?

L'argent se recuit rose naissant, mais il est très fragile quand il est chaud.

Pour préciser le réponse de ti serge et que ce soit bien clair pour les novices : l'argent et les métaux cuivreux se travaillent après recuit une fois refroidis.
A l'inverse des métaux ferreux, ils sont cassants à chaud.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Fabriquer un pendentif en argent au marteau

Messagede Shimegi » Dim 7 Mar 2010 20:06

L'or également.
Belle réalisation, et beau marteau. Pour ceux qui aimeraient faire la même chose, notez que l'état de surface est très important pour ce type de réalisations.
En le disant, je me pose la question des outils utilisés en ferronnerie et de leur entretien. :)
Avatar de l’utilisateur
Shimegi
 
Messages: 97
Inscription: Jeu 4 Juin 2009 15:08
Localisation: Tours

Re: Fabriquer un pendentif en argent au marteau

Messagede BDelor » Dim 7 Mar 2010 20:41

roseleur a écrit:
L'argent se recuit rose naissant, mais il est très fragile quand il est chaud.

Pour préciser le réponse de ti serge et que ce soit bien clair pour les novices : l'argent et les métaux cuivreux se travaillent après recuit une fois refroidis.
A l'inverse des métaux ferreux, ils sont cassants à chaud.

Questions de néophyte :
- Comment se pratique le recuit sur l'argent ? Chauffe au rose naissant, et ensuite ? Il me semble que, contrairement aux aciers, il faut ensuite faire un refroidissement rapide, mais j'aimerais confirmation...
- Le recuit doit-il se pratiquer de la même manière sur les métaux cuivreux (laiton, bronze) ?

J'ai l'habitude, pour former mes gardes de couteaux en bronze, de les marteler à chaud de manière à rendre la matière plus malléable. Ce serait donc une erreur ?
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Fabriquer un pendentif en argent au marteau

Messagede Shimegi » Dim 7 Mar 2010 22:15

L'argent est cassant à chaud ; personnellement, je n'ai jamais travaillé le laiton ou le cuivre à chaud mais on m'a toujours dit qu'ils l'étaient aussi. :)

En bijouterie, on recuit l'argent au chalumeau, avec un refroidissement lent ou éventuellement quand on est pressé refroidi dans l'huile ; et on fait de même pour le laiton, maillechort, or ou tout autre métal noble ou cuivreux à quelques exceptions près pour certains alliages d'or particuliers.

Si tu travailles de l'argent, gare à la fonte : l'argent est le meilleur conducteur de chaleur de tous les métaux. Il est conseillé de le recuire dans l'obscurité pour voir le début de la chauffe à rouge (ce que tu appelles le rose naissant j'imagine, on fait peu de distinction en bijouterie dans les couleurs vu qu'on travaille tout à froid), et éviter de dépasser la bonne température de recuit (avec les taches de feu inhérentes :)).
Avatar de l’utilisateur
Shimegi
 
Messages: 97
Inscription: Jeu 4 Juin 2009 15:08
Localisation: Tours

Re: Fabriquer un pendentif en argent au marteau

Messagede roseleur » Dim 7 Mar 2010 22:17

Oui l'argent peut se tremper, ce qui augmente encore sa ductilité.
Le recuit et le trempage sont des opérations délicates. Il ne faut pas surchauffer ni tremper après surchauffe.
Le cuivre peut se travailler à chaud mais on le travaille généralement à froid.
Les alliages cuivreux se travaillent impérativement à froid et le refroidissement éventuel après recuit doit se faire lorsque le métal a légèrement refroidi au noir.
Cuivre et alliages cuivreux se chauffent au rouge sombre.

Le recuit est une opération fondamentale dans le travail des métaux cuivreux ou précieux.
Il vaut mieux un recuit de trop qu'un recuit de moins.
Il m'est arrivé de voir des timbales ou des seaux à champagne fendus verticalement et même parfois jusqu'à ressembler à une banane pelée... ceci en raison des contraintes internes du métal dues à un manque de recuit. Ces fentes se sont produites bien des années après la fabrication de ces objets.
Il y a à cette adresse des PDF intéressants sur le sujet du recuit : lien.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Fabriquer un pendentif en argent au marteau

Messagede cardoso5fr » Lun 8 Mar 2010 09:59

Merci pour ces détails passionnants.
L'état de surface du marteau et du tas sont donc primordiaux pour arriver à un résultat correct, si j'ai bien compris.
Peut-on trouver ce genre de tas en occasion et les remettre à neuf, ou est-ce difficile à trouver ?
Avatar de l’utilisateur
cardoso5fr
 
Messages: 1595
Inscription: Ven 10 Avr 2009 14:29
Localisation: Le mans

Re: Fabriquer un pendentif en argent au marteau

Messagede Shimegi » Lun 8 Mar 2010 10:53

C'est à dire que tu va retrouver tous les défauts de ton marteau ou ton tas sur ton métal. J'imagine (mais je me trompe peut être) que sur de l'acier épais c'est moins gênant, mais quand tu travailles sur une épaisseur de, disons, 15/10ème mm, tu va perdre beaucoup d'épaisseur en proportion pour rattraper les marques, et pas mal de métal. Sur de l'argent la perte est financièrement acceptable, c'est dans les mêmes eaux que les métaux type cuivre ou laiton, mais pour de l'or, à 25k€ le kilo environ ces temps ci tu sens rapidement la perte ;)

Les tas qu'on utilise sont simplement des blocs d'acier, avec une face dressée et polie. Le marteau est dressé, les angles cassés, et poli, donc il présente en fin de compte un léger galbe.

Au passage, merci Roseleur pour ces précisions, je ne me souvenais pas que la trempe de l'argent améliorait sa ductilité, je ne dois plus le travailler assez :).
Avatar de l’utilisateur
Shimegi
 
Messages: 97
Inscription: Jeu 4 Juin 2009 15:08
Localisation: Tours

Fabriquer un pendentif en argent au marteau

Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron