Première expérience de forge d'un couteau pliant


Règles du forum
Chaque sujet reçoit la présentation d'un couteau et un seul, présentation parfaitement rédigée pour accueillir des critiques constructives : évitons les auto-congratulations... et précisons notre point de vue positif ou négatif, merci.

Avis des internautes

(0 avis) : 0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.

Première expérience de forge d'un couteau pliant
Moyenne de 0 sur 5.00 a partir de 0 avis et 9 messages techniques.

Première expérience de forge d'un couteau pliant

Messagede lucifer » Ven 3 Sep 2010 21:44

Bonsoir,
je suis nouveau et veux faire ma première expérience en créant mon propre couteau. J'ai commencé et en fait, je crois que j'ai voulu aller un peu vite et lors de la détrempe, j'ai chauffé la lame au rouge mais je crois que je ne l'ai pas démagnétisée. Mais bon, je lui ai donné forme, ainsi que le manche. Mais mes vraies questions sont sur la trempe car je n'ai qu'une lampe à gaz, alors je me pose comme questions :
Peut-on le faire au charbon de bois ? Comment faire étape par étape en partant de la trempe ? A quel moment et comment applique-t'on la pâte à base d'argile ? La plonge-t'on dans l'huile a 60°C ? Comment la laisse-t-on refroidir ainsi que le revenu à l'acide et le revenus au four traditionnel a 200° pendant 1h je crois car en fait je ne suis pas sûr d'avoir tout compris.
Je vous remercie d'avance.
lucifer
 
Messages: 4
Inscription: Sam 28 Aoû 2010 23:57

Re: Première expérience de forge d'un couteau pliant

Messagede BDelor » Sam 4 Sep 2010 00:30

lucifer a écrit:Bonsoir,
je suis nouveau et veux faire ma première expérience en créant mon propre couteau. J'ai commencé et en fait, je crois que j'ai voulu aller un peu vite et lors de la détrempe, j'ai chauffé la lame au rouge mais je crois que je ne l'ai pas démagnétisée.

Pas de problème, si on part du principe que tu travailles avec un acier non allié ou faiblement allié, une chauffe au rouge est largement suffisante pour détremper.

lucifer a écrit:Mais bon, je lui ai donné forme, ainsi que le manche. Mais mes vraies questions sont sur la trempe car je n'ai qu'une lampe à gaz, alors je me pose comme questions :
Peut-on le faire au charbon de bois ?

N'importe quel moyen de chauffe convient, y compris bien sûr le charbon de bois qui permet sans difficulté d'atteindre la température de trempe (un peu au dessus de la température de perte de magnétisme).

lucifer a écrit:Comment faire étape par étape en partant de la trempe ? A quel moment et comment applique-t'on la pâte à base d'argile ? La plonge-t'on dans l'huile a 60°C ? Comment la laisse-t-on refroidir ainsi que le revenu à l'acide et le revenus au four traditionnel a 200° pendant 1h je crois car en fait je ne suis pas sûr d'avoir tout compris.
Je vous remercie d'avance.

L'enduit argile n'est pas indispensable, je te conseille de laisser tomber ce point dans un premier temps.
Il n'y a pas de revenu à l'acide, mais bien un revenu au four autour de 200°c après la trempe. L'acide est seulement utilisé pour révéler les damas.

Je te conseille de commencer par lire le sujet suivant, tu y trouveras le détail de la marche à suivre pour les traitements thermiques : Traitements thermiques de l'acier en coutellerie.

Si tu souhaites ensuite approfondir la question des trempes sélectives, tu trouveras plusieurs sujets dans le forum en faisant une recherche sur les expressions "trempe sélective" ou "trempe à l'argile". Par exemple : Trempe sélective d'une lame de couteau.

Il y a également un très bon sujet sur les trempes sélectives dans le dernier numéro de la revue "La passion des couteaux" (N°104 - août - septembre - octobre 2010).
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Première expérience de forge d'un couteau pliant

Messagede lucifer » Sam 4 Sep 2010 16:04

bonjour,
merci pour tes réponses qui m'ont rassuré sur le travail passé.
BDelor a écrit:N'importe quel moyen de chauffe convient, y compris bien sûr le charbon de bois qui permet sans difficulté d'atteindre la température de trempe (un peu au dessus de la température de perte de magnétisme).

Mais encore quelques questions me turlupinent entre autres : lors de la trempe, faut-il chauffer toute la lame ou bien le tranchant ? Et au charbon de bois, est-ce que il n'y a pas de mélange impropre entre l'acier et le charbon ?
Pour la refroidir dans l'huile, quand on n'a pas de thermomètre, comment vois-tu que l'huile est à la bonne température ?
Et si j'ai bien suivi les conseils donnés sur le lien que tu m'as donné, il faut donc attendre que la lame soit froide pour faire le revenu au four a 200° pour une durée de 1h environ.
BDelor a écrit:L'enduit argile n'est pas indispensable, je te conseille de laisser tomber ce point dans un premier temps.
Il n'y a pas de revenu à l'acide, mais bien un revenu au four autour de 200°c après la trempe.

Quand tu me dis que l'enduit à l'argile n'est pas indispensable, en fait à quoi sert-il exactement ?

Encore une petite question pour le polissage : quelle pâte faut-il utiliser ?

Merci encore pour tout et je suis dans l'attente de réponses pour pouvoir faire une trempe assez correcte pour débuter. En fait, il ne me manque je crois plus que ça pour finir mon couteau.

PS : Je mettrai des photos pour vous montrer le résultat et avoir vos avis ou vos critiques qui seront les bienvenues pour éventuellement une autre pièce.
lucifer
 
Messages: 4
Inscription: Sam 28 Aoû 2010 23:57

Re: Première expérience de forge d'un couteau pliant

Messagede BDelor » Sam 4 Sep 2010 17:40

lucifer a écrit:lors de la trempe, faut-il chauffer toute la lame ou bien le tranchant ?

Eh bien, les deux solutions sont possibles !
Chauffe de toute la lame = trempe intégrale
Chauffe sélective du tranchant = trempe sélective (le tranchant est dur et trempé, le dos de la lame reste souple et moins cassant, ce qui peut être utile dans le cas de grande lames pouvant subir des efforts importants).

Dans tous les cas, le plus important : faire attention à ne pas surchauffer la pointe et le tranchant qui, étant plus fins, vont monter en température plus vite. Si tu veux aller au plus simple, trempe dès que le tranchant est à température. Comme le dos sera resté plus froid, tu auras sans doute "en prime" une belle ligne de trempe.
lucifer a écrit:Et au charbon de bois, est-ce que il n'y a pas de mélange impropre entre l'acier et le charbon ?

Non, pas de façon significative. Et d'ailleurs, un apport de carbone dans l'acier serait plutôt bienvenu ! Mais en réalité, à moins de bien maîtriser la conduite du feu pour arriver à un tel résultat, en général il y a surtout à craindre une décarburation liée à une chauffe excessive ou trop longue.
lucifer a écrit:Pour la refroidir dans l'huile, quand on n'a pas de thermomètre, comment vois-tu que l'huile est à la bonne température ?

Sans thermomètre, ce sera "au pif". Tu peux mettre en chauffe un barreau d'acier et le plonger dans ton bain avant de procéder à la trempe. Ton huile sera tiède, et pour un acier carbone cette précision sera suffisante.
lucifer a écrit:Et si j'ai bien suivi les conseils donnés sur le lien que tu m'as donné, il faut donc attendre que la lame soit froide pour faire le revenu au four a 200° pour une durée de 1h environ.

Ta lame va finir de refroidir rapidement une fois sortie du bain de trempe. Dans cet état trempé et non revenu, elle est très sensible aux risques de casse, tapures, etc..., du fait des importantes tensions internes résultant de la trempe. Donc, le mieux est de sortir ta lame du bac de trempe, la nettoyer rapidement, vérifier qu'il n'y a pas de casse ou de gauchissement, tester la trempe avec une lime à métaux (ne doit pas accrocher), et si tout va bien passer tout de suite au revenu.
Attention, les fours ménagers ne sont pas étalonnés précisément. Pour contrôler le revenu, tu peux passer au préalable la lame à la bande, juste pour blanchir un peu l'acier, ce qui permettra de contrôler la couleur prise pendant le revenu. Une couleur jaune convient bien pour une lame de taille/usage normal.
lucifer a écrit:Quand tu me dis que l'enduit à l'argile n'est pas indispensable, en fait à quoi sert-il exactement ?

Deux utilités :
    - améliorer l'échange thermique sur le tranchant pendant la trempe (fine couche d'enduit),
    - ménager un refroidissement plus lent du dos de lame pour obtenir une trempe sélective (épaisse couche d'enduit sur le dos).
Mais l'enduit empêche de voir la couleur de l'acier pendant la chauffe, il est donc plus difficile de réaliser de cette manière une trempe correcte. C'est pourquoi je te conseille de l'éviter dans un premier temps.
lucifer a écrit:Encore une petite question pour le polissage : quelle pâte faut-il utiliser ?

D'abord du papier abrasif (type papier carrosserie) de plus en plus fin. Pour finir une pâte à polir pour métaux ferreux, sur disque coton. Sinon, de manière plus traditionnelle, tu peux travailler avec des pierres à eau et/ou un polissoir émerisé. Encore faut-il avoir ce type de matériel professionnel sous la main...
lucifer a écrit:Je mettrai des photos pour vous montrer le résultat et avoir vos avis ou vos critiques qui seront les bienvenues pour éventuellement une autre pièce.

Nous attendons avec impatience de voir le résultat de ton travail ! A bientôt...
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Première expérience de forge d'un couteau pliant

Messagede lucifer » Dim 5 Sep 2010 22:45

Bonjour,

BDelor, je te remercie beaucoup pour ces conseils que tu m'as donnés, car avec pas grand chose, j'ai essayé de faire de mon mieux, cela na pas été évident. Car même après avoir lu tous ces conseils, il y a encore plein de choses à apprendre, car en fait, je suis quelqu'un qui apprend plus facilement en observant.

Si éventuellement vous savez me guider vers des vidéos ou un pro qui accepterait juste de l'observer travailler et éventuellement quelques petites questions...

Comme promis, je vous montre le résultat mais bon. Et voila une fois fini au bout d'environ 3-4 jours :
Voilà la base sur laquelle je suis parti.
Voilà la base sur laquelle je suis parti.




Je suis content du résultat mais il y a 2,3 petites choses où je suis un peu dégouté car choisissant une lame aussi épaisse ainsi que la forme du piémontais la lame est bombe et je n'arrive pas à aiguiser la lame. Je trouve aussi que la lame se marque beaucoup lors de l'affutage.
J'ai remarqué aussi que la lame doit être parfaitement sèche pour ne pas qu'elle s'oxyde ; enfin mis a part ça, je suis content de cette première expérience.
lucifer
 
Messages: 4
Inscription: Sam 28 Aoû 2010 23:57

Re: Première expérience de forge d'un couteau pliant

Messagede BDelor » Dim 5 Sep 2010 23:09

C'est plutôt pas mal pour une première tentative ! Juste une remarque pour le manche : apparemment tu l'as dimensionné trop long par rapport à la lame (en position fermé, elle ne va pas jusqu'au bout de la fente).
L'affutage est un métier en soi, ce n'est pas facile d'obtenir un bon tranchant, beaucoup de paramètres entrent en compte, de la qualité des traitements thermiques à la géométrie de lame. Pour éliminer l'oxydation il faut soigner le polissage final au disque coton et ensuite, une fois le couteau fini, huiler légèrement la lame pour la protéger.
A bientôt pour le prochain alors ?
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Première expérience de forge d'un couteau pliant

Messagede cardoso5fr » Lun 6 Sep 2010 09:49

Je parie deviner de quel tutoriel tu t'es servi pour réaliser ce couteau. Sinon le résultat est sympa, je trouve.
Comme le dit Bernard, l'affutage est un "travail" et un "art" en soi-même. Il faut un peu de temps pour le maitriser et beaucoup de paramètres rentrent en ligne de compte.
Essaie d'avoir un affutage convexe sur (papier abrasif sur surface "molle"), tu arriveras à faire couper quasiment n'importe quoi.
Avatar de l’utilisateur
cardoso5fr
 
Messages: 1595
Inscription: Ven 10 Avr 2009 14:29
Localisation: Le mans

Re: Première expérience de forge d'un couteau pliant

Messagede lucifer » Lun 6 Sep 2010 19:11

Merci beaucoup a tous les deux pour vos conseils qui mon été très utiles.
cardoso5fr, je te remercie pour ce tutoriel que tu as fait car il ma énormément servi pour mon premier couteau.
MERCI et à bientôt.
lucifer
 
Messages: 4
Inscription: Sam 28 Aoû 2010 23:57

Re: Première expérience de forge d'un couteau pliant

Messagede cardoso5fr » Lun 6 Sep 2010 20:46

Si tu as besoin de plus de détails sur certaines questions concernant un de mes tutoriels, n'hésite pas.
Avatar de l’utilisateur
cardoso5fr
 
Messages: 1595
Inscription: Ven 10 Avr 2009 14:29
Localisation: Le mans


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron