Comment reconnaitre l'or, le détecter ?


Comment reconnaitre l'or, le détecter ?

Messagede Ariane » Ven 27 Fév 2009 00:00

Bonjour Roseleur,
un peu dans la continuité du sujet où il était question de distinguer un objet en argent massif, j'aurais souhaité recueillir tes conseils pour détecter facilement la présence d'or dans un bijou ou une pièce par exemple.

Est-ce qu'en dehors d'un signe distinctif comme un poinçon, il existe des techniques, peut-être à portée de tous, pour identifier ce métal précieux ?
Merci.
Avatar de l’utilisateur
Ariane
 
Messages: 64
Inscription: Jeu 21 Aoû 2008 19:49

Re: Comment reconnaitre l'or, le détecter ?

Messagede gil » Ven 27 Fév 2009 00:31

Bonjour Ariane,
voilà quelques astuces :
  1. La rayure sur jaspe noir : jaune.
  2. Le poids : densité 18 carats : 15.5 environ ; plus lourd au méme volume que le laiton l'argent et l'étain -principaux métaux utilisés dans la bijouterie fantaisie-.
  3. Insoluble dans l'acide nitrique.
  4. L'or blanchit au contact du mercure (ne pas essayer volontairement).
  5. L'essayer au nécessaire à toucher :
Avatar de l’utilisateur
gil
 
Messages: 498
Inscription: Jeu 12 Fév 2009 08:37

Re: Comment reconnaitre l'or, le détecter ?

Messagede roseleur » Ven 27 Fév 2009 20:40

L'or étant un métal généralement jaune, on peut le confondre avec le laiton. Comme pour l'argent, la couleur est généralement assez parlante mais peut parfois être confondue avec un vernis or sur laiton... J'avoue avoir parfois des doutes.
Il existe également un revêtement technique dont je ne me rappelle plus la nature exacte et que l'on trouve en particulier sur des montres et qui ressemble à de la dorure. Je ne connais pas de moyen de reconnaitre cette fausse dorure mis à part son aspect.

Je suis d'accord avec gil (qui est passé par la case bijouterie) : la densité, l'acide nitrique, le nécessaire à toucher... par contre, pour ce qui est du mercure, le mercure blanchit aussi les autres métaux dont le laiton.

On peut rajouter que l'or est un métal inoxydable et ne réagit pas aux produits qui oxydent le laiton donc ces produits peuvent servir de test.
Comme pour l'argent, il faut au préalable s'assurer qu'on est bien en présence d'un métal massif. Le laiton peut aussi être recouvert d'un vernis or : pour ces raisons, il faut gratter.
Pour les autres couleurs de l'or, en dehors de l'inoxydabilité, c'est parfois plus difficile (or gris, or rose) : dans ce cas il faut obligatoirement "toucher" l'objet.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Comment reconnaitre l'or, le détecter ?

Messagede thierry loeve » Ven 27 Fév 2009 21:38

Qu'est-ce qu'un nécessaire à toucher ?
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Comment reconnaitre l'or, le détecter ?

Messagede roseleur » Ven 27 Fév 2009 22:20

En voici un Thierry : lien.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Comment reconnaitre l'or, le détecter ?

Messagede thierry loeve » Ven 27 Fév 2009 22:53

Merci Roseleur. Mais qu' y a-t-il dans les flacons ?
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Comment reconnaitre l'or, le détecter ?

Messagede Metal Connexion » Ven 27 Fév 2009 23:07

Il y a visiblement des ampoules d'acides qui permettent d'identifier la teneur en or ou métaux précieux dans les bijoux analysés. Il s'agit de frotter le bijou ou l'objet sur la pierre de touche avant d'y déposer une goutte d'acide (or 18k, or 14k, or 9k, argent ou platine...). Si la trace est persistante, le métal est identifié...
L’essai au touchau nécessite de frooter l'alliage à identifier sur une pierre de touche en veillant à y laisser des traces nettes appelées touches.
Un témoin est effectué en réalisant d'autres traces à partir d'un alliage connu sur cette même pierre de touche.
Ensuite, il s'agit de mouiller ces différentes touches avec une solution différemment dosée selon le métal (or, platine, argent) que l'on veut identifier.
Après sechage au linge, on compare les traces obtenues pour évaluer le titre de l'alliage.
:arrow: Plus les traces laissées sur la pierre de touche sont brillantes, plus l'alliage à essayer est riche en métal précieux.

Concernant les réactifs, il doit s'agir :
Eau dite régale pour le platine
Récatif employé est un mélange d’acide nitrique, d’acide chlorydrique concentré et d’eau distillée.

Eau dite régale pour l’or.
Le réactif employé est constitué par l’acide nitrique auquel on ajoute une minime proportion d’acide chlorydrique concentré et d’eau distillée.
Les proportions indiquées ci-après donnent généralement pour l’or au titre de 750 °/°° de bons résultats :
- 98 cc de NO 3H à 32° B + 2 cc de Hcl à 32° B + 22 cc H 20 ; ou
- 120 parties de NO3 H à 36° B + 2 parties de Hcl à 22° B + H 20.
L’action de cet acide varie légèrement avec la température et il convient d’en tenir compte en modifiant
un peu sa composition. Si l’action est trop rapide on ajoute de l’acide nitrique, dans le cas contraire on
forcerait la dose de l’acide chlorydrique, mais dans des limites assez serrées.
En réalité, c’est l’expérience qui doit servir de guide lorsqu’on prépare de l’acide à toucher. Pour les
alliages d’or au troisième titre, la solution est à point lorsque la touche à 750 °/°° reste inattaquée tandis que
celle de 740 °/°° subit une légère attaque en s’assombrissant.

source : http://douane.gov.ma/rdii/pdf/t10ch06s01.pdf

Solutions à toucher pour l’argent
Il s'agit soit d’une solution de sulfate d’argent dans l’eau distillée, soit d’une solution d’acide chromique.
Avatar de l’utilisateur
Metal Connexion
Administrateur du site
 
Messages: 7531
Inscription: Jeu 3 Juil 2008 22:29

Re: Comment reconnaitre l'or, le détecter ?

Messagede roseleur » Ven 27 Fév 2009 23:42

il y avait aussi pas mal d'infos dans le lien sur le touchau dans le sujet sur l'argent qui est cité par ariane dans sa question
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Comment reconnaitre l'or, le détecter ?

Messagede lissard64 » Jeu 18 Nov 2010 14:44

Bonjour.

Je connais une méthode bien pratique dans ce genre de situations : la poussée d'Archimède ; mais qui n'est utilisable que dans le cas d'un matériau non allié.

Pour nous remettre dans le bain voici la fameuse anecdote :
Vitruve rapporte que le roi Hiéron II de Syracuse (306-214) aurait demandé à son jeune ami et conseiller scientifique Archimède (âgé alors de 22 ans seulement) de vérifier si une couronne d'or, qu'il s'était fait confectionner comme offrande à Zeus, était totalement en or ou si l'artisan y avait mis de l'argent. La vérification avait bien sûr pour contrainte de ne pas détériorer la couronne. La forme de celle-ci était en outre trop complexe pour effectuer un calcul du volume de l'ornement. Archimède aurait trouvé le moyen de vérifier si la couronne était vraiment en or, alors qu'il était au bain public, en observant comment des objets y flottaient. Il serait alors sorti dans la rue en s'écriant le célèbre « Eurêka » (j'ai trouvé).

Ainsi dans notre cas, nous pouvons utiliser la masse volumique de l'or : 19.3
Remplissons un verre doseur d'eau.
Si on met le bijou dedans on observe une augmentation du volume d'eau. Cette augmentation étant le volume du métal a tester il suffit de diviser le poids de l'objet avec ce volume. Si on obtient la masse volumique de l'or, c'est gagné !

Évidemment, ce cas est valable seulement si c'est de l'or pur. Mais on peut utiliser cette méthode si on nous donne la composition de l'alliage (avec quelques complications tout de même).
lissard64
 
Messages: 50
Inscription: Mar 23 Fév 2010 17:46

Re: Comment reconnaitre l'or, le détecter ?

Messagede Shimegi » Ven 19 Nov 2010 16:40

Concernant le mercure : à éviter, il s'amalgame (c'est la raison pour laquelle il est utilisé dans la prospection), il faut donc ensuite retraiter l'or et ce n'est pas forcément l'objet de la manipulation.

Le touchau est le seul moyen non destructif pour identifier l'alliage (si on excepte évidemment des techniques hors de prix liées aux nouvelles technologies). La poussée d'Archimède est à éviter : à moins d'être certain de l'alliage, auquel cas il n'est pas nécessaire d'avoir à le vérifier, l'or a une valeur telle que la contrefaçon a parfaitement su, au cours du temps, faire des pièces dont le poids correspond au poids théorique de l'alliage.

Par contre je suis assez étonné par le lien de Metal Connexion, puisqu'on utilise non pas de l'eau régale, solution concentrée qui dissout l'or, mais un mélange (des mêmes acides que pour l'eau régale) dilué qui va dissoudre ce qui n'est pas de l'or sur la pierre de touche. Peut être une question de vocabulaire "artisanal", la bijouterie n'est pas avare de terme dont le sens exact change en fonction de qui vous l'apprend.

Pour information, l'or 14 et 9ct n'existe pas : toujours du vocabulaire, mais ces titres ont l'appellation "alliage d'or" et ne peuvent être appelés or (en France, je ne sais pas comment ça se passe ailleurs).
Avatar de l’utilisateur
Shimegi
 
Messages: 97
Inscription: Jeu 4 Juin 2009 15:08
Localisation: Tours

Comment reconnaitre l'or, le détecter ?

Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 0 invités