Conseils à la création d'une petite entreprise de ferronnerie


Conseils à la création d'une petite entreprise de ferronnerie

Messagede Abomination » Mar 14 Juin 2011 17:19

Bonjour à tous.
Voilà j'ai 25 ans, je suis métallier-serrurier depuis 4 ans et d'ici un peu moins de deux ans, je compte avec mon frère de 35ans (10 ans d'expérience) ouvrir ma propre entreprise de métallerie-serrurerie.
D'ici peu de temps, j'irai passer une formation d'une semaine qui permet assez rapidement de savoir comment gérer une entreprise de ferronnerie et notamment connaitre l'administration que cela inclut.
Le problème c'est que je ne sais pas vraiment comment on peut travailler à deux sans que l'un soit employé par l'autre donc ma question est la suivante :
Quel statut l'entreprise de ferronnerie doit elle avoir si l'on veut travailler ensemble en étant chacun gérant de l'entreprise : SARL, micro-entreprise ?
Je compte aller à la Chambre des Métiers pour me renseigner, mais je préfèrerais dans un premier temps, l'avis de personnes ayant déjà été ou étant toujours dans cette situation là.

J'ai oublié de préciser que l'entreprise sera créée au départ sans employé à part donc nous deux, ce qui sera largement suffisant. Mais on aimerait donc être chacun gérant.
Merci pour votre attention.
Abomination
 
Messages: 17
Inscription: Ven 10 Déc 2010 17:31

Re: Conseils à la création d'une petite entreprise de ferronnerie

Messagede gavroche » Mar 14 Juin 2011 18:55

Une SARL à parts égales de capital en étant gérants minoritaires tous les deux, donc avec un statut de salarié ; et si vous ne vous versez pas de salaire, il n'y a pas de charges sociales, les rémunérations se font sur les dividendes.
Avatar de l’utilisateur
gavroche
 
Messages: 123
Inscription: Lun 10 Nov 2008 13:27
Localisation: seine et marne

Re: Conseils à la création d'une petite entreprise de ferronnerie

Messagede Abomination » Mar 14 Juin 2011 21:50

Merci pour l'information.
Par contre , ne déclarerait-on pas de salaire ou très peu, et le reste en dividendes ?
Ou alors sommes nous obligés de ne pas déclarer de salaire et de ne se rémunérer qu'en dividendes ?

J'ai lu sur le net ceci :
Bon à savoir : le meilleur choix entre salaire et dividendes consiste le plus souvent à se verser une rémunération correspondant à ses besoins et au financement d'une bonne couverture sociale jusqu'à la limite d'application des abattements fiscaux de 10 % et 20 %, l'excédent pouvant être versé sous forme de dividendes.

En clair, on peut se verser un petit salaire pour nos divers besoins, frais, et on pourrait compléter nos salaires par des dividendes.

- Mais peut-on réaliser ceci dès le(s) premier mois d'activité, ou faut-il attendre 1 an c'est à dire juste après les impôts et donc répartir cette somme sur toute l'année pour les deux chaque mois ?

Je sais que l'on peut très bien gagner sa vie dans ce métier, donc sur une recette mensuelle X, quel pourcentage peut-on transformer en dividendes pour compléter ou se faire son salaire ?

- N'y a t-il pas des limites à ceci car j'ai pu constater que les dividendes étaient moins imposables que les salaires ?

- Enfin cette méthode nous permettra t-elle de gagner notre vie autant que si on avait respectivement chacun sa propre entreprise.

Le but d’être à deux, c'est que l'on avance très vite ensemble, on s'entend bien, on est même complémentaires sur certains points. On pense que l'on pourrait du coup faire du très bon boulot. Désolé si je suis curieux mais je ne connais pas vraiment cette méthode de rémunération.
Abomination
 
Messages: 17
Inscription: Ven 10 Déc 2010 17:31

Re: Conseils à la création d'une petite entreprise de ferronnerie

Messagede cuprite » Mer 15 Juin 2011 14:06

Bonjour.
Je ne suis pas spécialiste de la question, mais les dividendes correspondent à tout ou partie du bénéfice final de la société après l'établissement du bilan de fin d'année. Ils sont versés aux actionnaires de la société en proportion de leurs parts (même si vous êtes plus que tous les deux). Ils sont soumis à l'impôt sur le revenu de la personne qui les reçoit et imposés avant de sortir de la société (je suis pas certain de la double imposition). De plus, ils ne seront pas pris en compte dans vos cotisations sociales (attention aux minimums de cotisations), ni dans le calcul de votre future retraite (enfin cela existe encore dans quelques années...). De plus, quand vous parlez de vous verser un salaire pour vos besoins et frais, et le reste en dividendes, il faut déjà que l'entreprise tourne assez pour sortir 2 salaires, les charges qui vont avec, les frais de l'entreprise, les investissements en matériel et matière première, puis que sur tout ça, il reste un bénéfice à vous partager en dividendes.
Par ailleurs, que voulez-vous dire lorsque vous parlez d'être deux gérants? Administrativement ou dans la conduite au quotidien de la marche de l'entreprise?
Enfin, le fait d'avoir des salariés, même si c'est vous, implique des obligations assez contraignantes pour la société : administration, sécurité, conditions de travail, qui peuvent être contrôlés, sans demande préalable, par les services concernés.
Prenez bien le temps de tout prendre en compte tant pour la mise en route que pour l'avenir, avant d'opter pour une solution qui peut apparaître confortable au premier abord.
Bonne chance à tous les deux.
cuprite
 
Messages: 226
Inscription: Ven 29 Mai 2009 19:39
Localisation: Cotentin

Re: Conseils à la création d'une petite entreprise de ferronnerie

Messagede Abomination » Mer 15 Juin 2011 20:21

cuprite a écrit:Par ailleurs, que voulez-vous dire lorsque vous parlez d'être deux gérants? Administrativement ou dans la conduite au quotidien de la marche de l'entreprise?

Et bien en fait, cela fait déjà un bon moment que l'on s’aperçoit que l'on fait bien tourner l'entreprise de ferronnerie dans laquelle nous travaillons toujours actuellement, et cela on va dire essentiellement grâce à nous.
On va chez le client prendre des cotes, on fabrique la commande du client, on pose la structure et on effectue les finitions et pour finir, cela nous arrive même de rapporter le chèque du client à notre patron. Bref, il ne nous manque plus qu'à être ce patron.
On sait bien que cela rapporte très bien comme profession, et puisque que l'on est mal payé en tant que salarié, on préférerait en "baver" tous les jours mais au moins que cela soit pour nous.

Bref, qu'est ce que j'entends par deux gérants ? Et bien puisque l'on sait aussi bien travailler l'un que l'autre, que l'on est complémentaire l'un de l'autre sur certains points, être au même rang que cela soit administrativement ou dans la conduite au quotidien de la marche de l'entreprise serait la meilleure alternative.

Après nous savons que l'on pourra trouver du travail et on fera tout ce qu'il faut pour cela. Mais surtout nous savons que l'on pourra avoir un très bon rendement de construction puisqu'on le voit tous les jours au sein de notre entreprise. Tout ce que l'on aimerait savoir c'est quelle serait la meilleure solution pour pouvoir travailler à deux dans une entreprise de ferronnerie, rien que nous deux sans employés et sans que l'un soit le patron de l'autre.

Je ne suis pas définitivement sur le fait de devoir nous rémunérer que en dividendes, mais je suis preneur de la meilleure solution possible, même si l'on devrait en dernier recours attribuer à l'un ou à l'autre plus de responsabilités administratives, patronales, etc... pour que l'on puisse faire tourner le mieux possible notre entreprise.

PS : Après si cela peut aider, mon frère à toujours était dans le manuel, c'est pour cela qu'il est plus technique, expérimenté que moi ; par contre, moi, j'ai un BAC Scientifique +2, j'ai certaines facilités dans certains points et qui plus est, l'administration ne me dérangerait pas. Bref on a chacun sa spécialité.
Abomination
 
Messages: 17
Inscription: Ven 10 Déc 2010 17:31

Re: Conseils à la création d'une petite entreprise de ferronnerie

Messagede cuprite » Jeu 16 Juin 2011 10:26

Bonjour.
Dans le cas d'une société (SARL si vous êtes deux personnes à travailler), le gérant est le responsable administratif devant les divers services de l'état : impôts, chambre des métiers, chambre du commerce, CAF, Sécu, retraite... C'est lui qui a délégation et responsabilité pour engager la société dans la vie quotidienne (signature des devis et factures, documents divers et très variés).
Ensuite, pour faire tourner l'atelier, vous faites ce que vous voulez : il n'y a de patron que si vous le décidez entre vous. Le gérant peut être complètement extérieur à la production (une troisième personne donc), ou l'un d'entre vous.
Enfin, prenez bien la mesure de ce vous appelez une profession qui rapporte très bien, il y a beaucoup de paramètres qui ne sont pas apparents lorsque l'on se met à son compte : investissement en outillages, local, matière première, charges diverses (sociales, bancaires, fiscales, comptable...), gestion administrative de l'entreprise, recherche et suivi de clientèle... Tout cela est bien détaillé lors du stage de gestion dont vous avez parlé, mais dans la réalité cela prend du temps et de l'argent.
Pour la forme juridique de votre entreprise et vos statuts à tous les deux, il y a des avantages et des inconvénients pour chaque option (SARL, micro-entreprise ou EURL ou EIRL pour chacun de vous...). Ici aussi, le stage de gestion devrait vous permettre d'y voir plus clair.
Je sais que je ne réponds pas à toutes vos question, mais je vous fais part de ma petite expérience.

Cuprite.
cuprite
 
Messages: 226
Inscription: Ven 29 Mai 2009 19:39
Localisation: Cotentin

Re: Conseils à la création d'une petite entreprise de ferronnerie

Messagede Abomination » Ven 17 Juin 2011 14:34

cuprite a écrit:Enfin, prenez bien la mesure de ce vous appelez une profession qui rapporte très bien, il y a beaucoup de paramètres qui ne sont pas apparents lorsque l'on se met à son compte : investissement en outillages, local, matière première, charges diverses (sociales, bancaires, fiscales, comptable...), gestion administrative de l'entreprise, recherche et suivi de clientèle... Tout cela est bien détaillé lors du stage de gestion dont vous avez parlé, mais dans la réalité cela prend du temps et de l'argent.

Je disais par là que si on est sérieux, organisé, méthodique, il est plus que vrai que l'on peut bien voire très bien gagner sa vie. Connaissant des personnes travaillant seules à leur compte, connaissant leurs chiffres d'affaires ainsi que leur rendement (pas si énorme que cela), je me permets de formuler ceci.

En ce qui concerne l'outillage, nous serons prêts ; puisqu'au départ, il suffit de peu d'outils, à part une meule, visseuse, perforateur et poste à souder (déjà équipé). Par la suite, si des bénéfices se réalisent, nous pourrons toujours investir dans du matériel (cintreuse, tank, plieuse, etc...).
Pour se qui est du local, matière et charges diverses, et bien je ne vais pas vous expliquer mais il faudra du boulot ! Là, il faudra être méthodique et répartir les taches administratives, démarcher les clients, faire de la publicité (vive internet), etc... Je ne dis pas que "c'est dans la poche", mais nous nous sentons prêts physiquement et mentalement et je pense qu'il ne faut pas partir défaitistes dès le départ, donc je préfère dire que l'on arrivera à trouver du travail.

cuprite a écrit:Pour la forme juridique de votre entreprise et vos statuts à tous les deux, il y a des avantages et des inconvénients pour chaque option (SARL, micro-entreprise ou EURL ou EIRL pour chacun de vous...). Ici aussi, le stage de gestion devrait vous permettre d'y voir plus clair.
Je sais que je ne réponds pas à toutes vos question, mais je vous fais part de ma petite expérience.

J'aimerais donc éventuellement savoir si des personnes étant dans la même situation que nous pourraient nous faire part de leur expérience, et nous dire le pour et le contre de la forme juridique de leur entreprise ainsi que de leur statut respectif. Cela peut être des parents en collaboration avec leur(s) enfant(s), ou une collaboration entre amis, etc...
Merci pour votre attention.
Abomination
 
Messages: 17
Inscription: Ven 10 Déc 2010 17:31


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités