Le débillardage en ferronnerie - info et conseils


Le débillardage en ferronnerie - info et conseils

Messagede thierry loeve » Dim 28 Sep 2008 16:16

Merci pour tes renseignements sur la forge à gaz, Philippe...

Que veux-tu savoir sur le débillardage?

J'ai les plans d'une "chèvre" à débillarder que je vais mettre à jour avant de les joindre au prochain courrier.
D'une façon générale, il faut une griffe et un griffon et il est plus facile de travailler à 2.
La méthode dépend de la matière, du profil et de la longueur à débillarder.
Il y a aussi les rouleuses (à galets et autres) ; un chalumeau est parfois nécessaire etc, etc...
Thierry
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Le débillardage en ferronnerie - info et conseils

Messagede Philippe » Lun 29 Sep 2008 07:13

Bonjour Thierry,

Principalement, je voudrais savoir comment adapter un panneau Louis XV (par exemple), à un balcon galbé...

Mais la technique de fabrication d'une rampe pour un escalier colimaçon m'intéresse aussi !

Merci pour les renseignements.
Philippe
 
Messages: 57
Inscription: Mer 3 Sep 2008 20:19

Re: Le débillardage en ferronnerie - info et conseils

Messagede thierry loeve » Lun 29 Sep 2008 19:40

Bonsoir Philippe.
Je nai pas eu le temps de faire le dessin mais ce n'est que partie remise.
Je vais tenter d'expliquer :
Pour le débillardage de fer plat ou carré ou demi rond(main courante classique) il faut commencer par faire un cintrage en plan (pour ceux qui ne connaissent pas:faire un dessin à l'échelle 1, en calculant à la fibre neutre et cintrer à plat en le suivant) puis le mettre en forme par un cintrage progressif à la griffe (attention à ne pas marquer le fer !) en donnant du "gauche"(torsion) à chaque prise . En utilisant un gabarit qui reprend les nez de marche ou en l'exécutant sur place directement sur les marches, on se facilite grandement le travail .Ce travail se fait à froid.
Pour les tubes rond et les grosses sections on travaille à 2 à l'aide d'un chalumeau, petites sections par petites sections, en utilisant la "chèvre".
Pour les 2 méthodes il faut présenter la pièce très souvent sur le gabarit car le fer prend très vite du jeu: c'est du travail de précision!
Même chose pour le colimaçon en travaillant sur des parties facilement manipulables quitte à souder en bout sur place.
Pour ceux qui sont outillés en rouleuse à galets pour tube, ou rouleuse à rouleaux pour les fers plats, il faut calculer l'angle que l'on doit donner au fer en le positionnant sur la machine.Mais là je ne suis pas spécialiste, donc à bon entendeur...Pour ma part je fais des essais ,puis lorsque je suis satisfait j'indique l'angle à la craie sur la machine.
Il existe des entreprises spécialisées dans ce secteur mais je ne connais pas les tarifs.
Pour ton problème je ne comprend pas très bien la question: tu veux raccorder un élément plat à un élément galbé , ou tu veux insérer un élément plat dans un élément galbé et dans ce cas tu voudrais galber l'élément plat???
Thierry
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Le débillardage en ferronnerie - info et conseils

Messagede Philippe » Lun 29 Sep 2008 22:05

Salut Thierry,

Ah ben voilà des explications ! Mais bon, pas simple à exécuter seul....
En tout cas, je veux bien voir la chèvre. Mais prends ton temps, rien ne presse.

Concernant ma première question, c'est vrai que je n'ai pas été très clair.
Regarde les images :

Au virage de l'escalier, le remplissage de la rampe est lui aussi courbé. J'ai un peu de mal à courber les volutes et autres motifs pour qu'ils épousent le galbe d'un escalier, ou bien qu'ils fassent un "ventre" harmonieux, sur un garde corps de balcon.
Philippe
 
Messages: 57
Inscription: Mer 3 Sep 2008 20:19

Re: Le débillardage en ferronnerie - info et conseils

Messagede pegase » Mar 30 Sep 2008 21:11

bonsoir ,
Je te rassure Philippe, le débillardage fait partie des techniques les plus délicates à mettre en oeuvre en ferronnerie, d'ailleurs, il donne lieu a une spécialité : rampiste. Il a peut etre donné lieu aussi à une expression courante "donner du fil à retordre".
Une petite chose assez évidente mais que l'on ne voit pas toujours sur les motifs ouvragés des rampes, concerne le dessin : il doit suivre la pente de l'escalier, donc les élements de l'ouvrage apparaitront plus "étirés" que sur les parties droites.
Pour le cintrage des elements, un "tas" ( 2 gros rondins avec un porte-a-faux au milieu) peut beaucoup aider.
Avatar de l’utilisateur
pegase
 
Messages: 20
Inscription: Dim 6 Juil 2008 13:14

Re: Le débillardage en ferronnerie - info et conseils

Messagede Philippe » Mar 30 Sep 2008 21:27

Bonsoir,

Je m'aide d'une vieille (et jolie) presse à balancier, sur deux morceaux de rond de 80. Mais vrai que ça n'est pas simple !
Philippe
 
Messages: 57
Inscription: Mer 3 Sep 2008 20:19

Re: Le débillardage en ferronnerie - info et conseils

Messagede thierry loeve » Mar 30 Sep 2008 22:00

Bonsoir Philippe,
Tu peux aussi faire un gabarit en tôle , arrondie au diamètre, de la hauteur du débillardage voulu, qui reprend la jonction et sur lequel tu reproduis à la craie le motif à l'échelle 1 en tenant compte des déformations dues au dessin sur pièce courbée .Puis tu effectue ton cintrage qui doit coller parfaitement à la tôle en suivant le dessin. Tu peux aussi faire le dessin à plat puis cintrer la tôle en faisant attention de ne rien effacer. Ce sera sans doute plus facile de travailler avec le fût à l'horizontal ? La tôle tiens en forme sur un châssis.
De toute façon tout commence par le dessin. Ensuite il faut de la patience et de la minutie et avancer progressivement dans le cintrage, en repositionnant souvent pour vérifier et rectifier, sans revenir en arrière sur une partie juste, élément par élément, avant d'assembler. Et sans abimer le chant des fers.

Ci- joint la" biquette "pour les lisses et les mains courantes; plan dont je demande pardon pour la qualité. (il est tard...)
Le griffon sur le châssis est découpé au format des épaisseurs des fers à cintrer, au dixième de mm et les parois parfaitement parallèles. Donc façonnage à la scie à métaux et ajustage à la lime, avec un petit arrondi sur les angles pour ne pas marquer la pièce. Idem pour la griffe.
D'abord cintrage en plan puis débillardage. Pour les grandes longueurs un assistant tient le fer pendant que le maitre cintre et donne le signal de déplacement, pratiquement cm par cm pour éviter les "casses" (parties non cintrées) que l'on sent facilement au toucher. Vérifier souvent sur le gabarit.Cintrage à froid pour les petites épaisseurs.
Thierry
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Le débillardage en ferronnerie - info et conseils

Messagede thierry loeve » Mar 30 Sep 2008 22:59

RE- bonsoir
J'oubliais pour les balcons galbé !
Le cintrage peut se faire à froid pour les fers de petite section, avec griffon dans l'étau, et griffe et fer parfaitement horizontaux pour ne pas créer du "gauche".
C'est toujours une histoire de dessin.
Pour un barraudage simple, le profil d'un barreau est éxécuté sur une tôle, préalablement peinte en blanc, à la pointe à tracer. Ce dessin extrèmement précis sert de gabarit pour tous les barreaux qui seront sur un même plan.
Ce même dessin peut servir à former les barres du chassis qui donneront à la tôle la courbe voulue, dans le cas de motifs complexes. Puis procéder comme indiqué plus haut dans le débillardage.
La difficulté de calcul réside dans les angles.
Mais vue l'heure j'essaierai de retrouver ça demain
Bonne nuit
Thierry
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Le débillardage en ferronnerie - info et conseils

Messagede thierry loeve » Mer 1 Oct 2008 20:25

Bonjour Phillipe,
voici le traçage des barreaux d'angles galbé :
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Le débillardage en ferronnerie - info et conseils

Messagede Philippe » Ven 6 Mar 2009 22:14

Salut Thierry !
Je n'ai pas encore débillardé, car je voulais tout d'abord me renseigner sur la méthode. Je suis passé voir ton plan ce matin, et j'ai fait la chèvre aujourd'hui.
Je mettrai des photos dès que possible.
J'ai testé sur des bouts de chutes, ça va vraiment bien. Reste à acquérir le coup de patte, et aussi à me faire des griffes dignes de ce nom.

Je te remercie beaucoup pour les tuyaux.
Philippe
 
Messages: 57
Inscription: Mer 3 Sep 2008 20:19

Le débillardage en ferronnerie - info et conseils

Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron