Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton


Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede tank evans » Lun 9 Aoû 2010 13:30

Voici quelques photos de mon premier coq destiné à être refait en plus grand pour être monté sur une girouette.
Il est réalisé en tôle cuivre et laiton 15/10.
Les parties sont assemblées par brasage fort 40% argent.
Les yeux sont des rivets à mater en cuivre.
La crête est maintenue par une vis.
Le coq est maintenu au socle par une vis.
Le socle à été réalisé en chêne par un ami menuisier.




Si vous avez des remarques ou des améliorations esthétiques ou techniques, elles sont les bienvenues !
Avatar de l’utilisateur
tank evans
 
Messages: 29
Inscription: Dim 10 Jan 2010 17:57
Localisation: centre France

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede cardoso5fr » Lun 9 Aoû 2010 13:40

Belle réalisation et beau résultat. Il n'irait pas comme taille pour faire une girouette ? Il faut vraiment le faire plus grand ?
Avatar de l’utilisateur
cardoso5fr
 
Messages: 1595
Inscription: Ven 10 Avr 2009 14:29
Localisation: Le mans

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede tank evans » Lun 9 Aoû 2010 13:45

Oui il est trop petit pour être vue de loin : il doit faire 350 mm. La plupart des girouettes que j'ai vues avaient un sujet qui faisait bien dans les 500.
De plus, celui-ci à un pied en laiton à trois branches alors que celui que je vais monter en girouette en sera dépourvu : il sera fixé au tube sur une boule formée en tranche cuivre laiton.
Je vous enverrai les photos.
Avatar de l’utilisateur
tank evans
 
Messages: 29
Inscription: Dim 10 Jan 2010 17:57
Localisation: centre France

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede roseleur » Lun 9 Aoû 2010 13:49

J'aime bien le travail sur les volumes.
Le soclage pas contre dévalorise un peu l'objet à mon avis, bien que ce ne soit qu'une maquette. La moulure et les facettes donnent un côté un peu vieillot. Un socle plus minimaliste (une simple plaque) aurait été plus adapté à mon avis.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede BDelor » Lun 9 Aoû 2010 13:53

Je suis du même avis pour le socle.
Ceci dit, bravo, c'est une girouette nettement au dessus de la moyenne. As-tu une idée de la manière dont va évoluer la patine en plein air ?
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede tank evans » Lun 9 Aoû 2010 14:02

J'aime l'aspect poli et brillant des ces métaux. Je les polis au feutre et à la pâte a polir, c'est très joli mais la moindre trace de doigt et on à un aspect "les expert Miami" avec les empreintes digitales. :-)
Je prévois l'usage d'un vernis incolore pour garder ce brillant sur le coq que je vais placer en girouette. Pour le moment, je ne me suis pas renseigné sur ce qui se faisait.
J'ai aussi récupéré un vieux guide sur les patines des métaux et il y a des choses intéressantes sur le cuivre notamment une patine pour l'irisation (style bleuissage acier) mais il faut employer un tas de produit toxiques qui ne doivent pas être faciles à trouver.
Avatar de l’utilisateur
tank evans
 
Messages: 29
Inscription: Dim 10 Jan 2010 17:57
Localisation: centre France

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede roseleur » Lun 9 Aoû 2010 14:08

Pour les vernis, il n'y a rien qui procurera une résistance vraiment durable. Ce genre d'objet est généralement laissé tel quel et se patine naturellement. Il est possible aussi de réaliser une patine vert de gris d'origine qui ne fera que s'améliorer avec le temps.

On avait parlé des vernis en extérieur ici : Protection du cuivre en extérieur

Pour le livre, quel en est le titre ?
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede cuprite » Lun 9 Aoû 2010 14:13

Bonjour.

Bravo pour l'élégance de l'ensemble.
Pour une girouette soumise aux intempéries, as-tu pensé à faciliter l'évacuation de l'eau et de tous les résidus naturels, pour ne pas qu'il y ait accumulation et zone privilégiée de corrosion : jointures crête-tête, queue-corps... De plus, comme tu auras plusieurs métaux en contact à ces endroits, la corrosion s'y fera de toute façon préférentiellement.
Par ailleurs la prise au vent du ventre concave du coq ne risque-t-elle pas d'être trop importante pour les assemblages ?
cuprite
 
Messages: 226
Inscription: Ven 29 Mai 2009 19:39
Localisation: Cotentin

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede tank evans » Lun 9 Aoû 2010 14:19

C'est une copie photocopié de "Coloration des métaux" de Jacques Michel : il y a plein de choses intéressantes, mais il faut pouvoir se procurer les produits et il faut de la matière pour faire les essais.
Pour les produits, je peux me renseigner, je connais un ami qui travaille pour Piéron, une entreprise qui fournit des produit pour les laboratoires : il m'avait déjà fourni en cristaux de soude pour faire des bains d'électrolyse pour enlever la rouille sur l'acier sans enlever trop de matière.
Pour la matière, au prix des tôles de cuivre et de laiton, le mieux serait de trouver un livre illustré : ça éviterait des faire une multitude d'essais pour savoir ce que ça donne vraiment plus une multitude d'essais pour savoir ce que l'on veut exactement...
Avatar de l’utilisateur
tank evans
 
Messages: 29
Inscription: Dim 10 Jan 2010 17:57
Localisation: centre France

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede tank evans » Lun 9 Aoû 2010 14:24

Pour une girouette soumise aux intempéries, as-tu pensé à faciliter l'évacuation de l'eau et de tous les résidus naturels, pour ne pas qu'il y ait accumulation et zone privilégiée de corrosion : jointures crête-tête, queue-corps... De plus, comme tu auras plusieurs métaux en contact à ces endroits, la corrosion s'y fera de toute façon préférentiellement.

Non je n'ai rien fait de tout cela, pour tout dire je n'y ai pas pensé. La soudure argent ne devrait pas trop bouger. Des perçages pourraient peut-être y remédier.

Par ailleurs la prise au vent du ventre concave du coq ne risque-t-elle pas d'être trop importante pour les assemblages ?

Non, la tôle bien que martelée, chauffée au niveau des soudures, garde une bonne rigidité ; pour ce qui est des soudure, j'ai confiance en mon travail.

Je pense malgré tout que les meilleures réponses seront données par le temps...
Avatar de l’utilisateur
tank evans
 
Messages: 29
Inscription: Dim 10 Jan 2010 17:57
Localisation: centre France

Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités