Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton


Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede Roland PINON » Lun 9 Aoû 2010 18:19

Vraiment très beau et très expressif ! Bravo.
Avatar de l’utilisateur
Roland PINON
 
Messages: 371
Inscription: Mer 8 Oct 2008 22:33
Localisation: Var

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede tank evans » Lun 9 Aoû 2010 18:32

Merci à tous pour vos compliments et vos remarques, je prends note.
C'est toujours encouragent quand on commence le travail de ces métaux !
Avatar de l’utilisateur
tank evans
 
Messages: 29
Inscription: Dim 10 Jan 2010 17:57
Localisation: centre France

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede thierry loeve » Lun 9 Aoû 2010 19:30

Belles lignes !
Est-ce que tu as fait un recuit après martelage ?
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede tank evans » Lun 9 Aoû 2010 19:34

Non pas de recuit, je n'ai jamais chauffé le métal, sauf pour les soudures.
Pour mettre en forme, tout est fait à froid : emboutissage au marteau boule sur un tas en plomb et ensuite on aplanit au postillon sur un tas boule.
Avatar de l’utilisateur
tank evans
 
Messages: 29
Inscription: Dim 10 Jan 2010 17:57
Localisation: centre France

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede roseleur » Lun 9 Aoû 2010 20:18

Le recuit facilite le travail lorsque le métal devient trop dur.
Pour la matière, au prix des tôles de cuivre et de laiton, le mieux serait de trouver un livre illustré : ça éviterait des faire une multitude d'essais pour savoir ce que ça donne vraiment plus une multitude d'essais pour savoir ce que l'on veut exactement...

Le seul livre illustré que je connaisse et qui est une bible est l'ouvrage:The colouring, bronzing and patination of metals
dont on parle dans le sujet livres sur la patine du métal une partie des recettes est présenté sous forme de photos .On arrive à le trouver à des prix assez raisonnables vu le pavé , il faut comparer .
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede thierry loeve » Lun 9 Aoû 2010 20:27

Le métal mis en forme par martelage a tendance à s'écrouir, ce qui le rend cassant ; c'est pourquoi un recuit permet de lui redonner de la souplesse.
Je pense à cela par rapport à la résistance au vent au niveau de la jonction entre le corps et la queue. La zone chauffée par la soudure va être recuite ; si il doit y avoir problème, ce sera sans doute au-delà de cette zone. Mais je ne suis pas spécialiste de ces matières.
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede tank evans » Mer 11 Aoû 2010 13:21

J'avais prévu que le cuivre chauffé au niveau de la jonction serait plus "mou" que le reste, c'est pourquoi j'ai fais un plis à 120° pour garder une bonne rigidité. Je ne sais pas comment rendre le cuivre chauffé plus ferme, une trempe est impossible sur cuivre au laiton.
Je crois qu'avec la forme du corps et la prise au vent, comme le disait CUPRITE, je ne pourrais pas faire un coq de grande taille.
Je vais sûrement réaliser d'abord une petite girouette de jardin, lui laisser passer l'hiver et nous verrons bien.

Pour la prise au vent du corps convexe, je n'ai pas d'idée. Si je perce des trous ce sera une passoire, ça m'embête car j'aime la forme que j'ai donné à mon coq.
Avatar de l’utilisateur
tank evans
 
Messages: 29
Inscription: Dim 10 Jan 2010 17:57
Localisation: centre France

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede roseleur » Ven 13 Aoû 2010 16:49

Sans faire des trous comme dans une passoire, tu peux peut-être faire deux ajourages symétriques irréguliers qui peuvent par exemple suggérer des plumes et qui peuvent concourir à donner une certaine esthétique et légèreté au volume.
Sinon il est peut être possible de revoir la fixation et la rigidité en ajoutant une bande de renfort sur la patte et en prolongement de celle-ci à l'intérieur du volume.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede tank evans » Ven 13 Aoû 2010 16:57

Oui, il faut que je rigidifie de l'intérieur car, ajouré, le corps est une bonne idée mais je trouve vraiment le buste joli comme ça.
Je vais mettre une bande rigidifiée par un pli à l'intérieur.
Quels matériaux : cuivre ? laiton ? brasage fort argent ou tendre ? Je pense que le tendre à l'étain sera mieux car on chauffe moins chaud, le cuivre ou le laiton deviendra peut être moins mou...
Avatar de l’utilisateur
tank evans
 
Messages: 29
Inscription: Dim 10 Jan 2010 17:57
Localisation: centre France

Re: Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Messagede roseleur » Ven 13 Aoû 2010 17:25

Le problème du brasage tendre est la corrosion de l'étain à la longue mais c'est une solution employée tout de même assez généralement. Elle n'est pas forcément si facile à bien réaliser.
La meilleure solution serait un rivetage ou même un vissage avec écrou intérieur. Cela peut rester relativement discret. Une fois l'objet naturellement patiné, il ne se verra plus.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Coq de girouette en dinanderie de cuivre et laitonCoq de girouette en dinanderie de cuivre et laiton

Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron