Quelle température idéale pour forger le fer ?


Quelle température idéale pour forger le fer ?

Messagede Nemesis » Jeu 17 Juil 2008 14:54

La température est certainement un élément complexe à gérer en ferrronnerie ; mais en deux mots, existe-t'il une température idéale ? Comment la contrôle-t-on ?
Merci.
Avatar de l’utilisateur
Nemesis
 
Messages: 19
Inscription: Jeu 17 Juil 2008 13:28

Re: Quelle température idéale pour forger le fer ?

Messagede Metal Connexion » Jeu 17 Juil 2008 15:41

Rapidement, on forge généralement à des températures comprises entre 650 et 900 degrés.
Le plancher de 650° correspond à un seuil en dessous duquel le fer a une facheuse tendance à se crevasser quand on le martèle sur l'enclume.
A plus de 900°, le métal se rapproche du point de fusion (approximativement 1300 °).

La coloration du métal est souvent un bon indicateur du niveau de chauffe.
  • La chaude rouge cerise est une température adaptée au recuit des aciers (procédé qui porte le fer à 500-800°C au cours duquel les grains de metal se reforment et permettent alors des performances meilleures, une baisse de la dureté du métal...
  • La chaude rouge intense pour la trempe des aciers doux (durcissement du métal) ;
  • La chaude rouge-blanc qui convient pour le forgeage (600-900°C) ;
  • La chaude blanche (1300-1500°C) pour effectuer une soudure à chaude portée au-cours de laquelle, les deux parties en métal sont biseautées, chauffées à blanc et martelées

Ainsi, la couleur est un bon indicateur de température en ferronnerie et il n'existe pas véritablement de température optimale, tout dépend de l'usage que tu veux faire du métal...
Avatar de l’utilisateur
Metal Connexion
Administrateur du site
 
Messages: 7531
Inscription: Jeu 3 Juil 2008 22:29

Re: Quelle température idéale pour forger le fer ?

Messagede Iron-Frog » Ven 18 Juil 2008 11:59

Juste pour préciser un peu les températures et colorations de chauffe.
550°C : Rouge naissant
620°C : Rouge brun
680°C : Rouge sombre
760°C : Cerise (constante)
850°C : Rouge
1000°C : Orangé foncé
1100°C : Orangé clair
1300°C : Blanc soudant
1400°C : Limite maximale pour forger le fer

Les températures maximales et minimales de chauffe d'un fer sont plus hautes lorsque le teneur en carbone du métal est faible.
Les aciers doux sont chauffés rapidement et uniformément pour atteindre la température de forgeage alors que les aciers durs doivent être chauffés lentement jusqu'au rouge cerise avant d'accélérer la chauffe jusqu'à la température de forgeage. Cette précaution a pour but d'homogénéiser la température entre l'intérieur et les couches extérieures et éviter ainsi la formation de fissures.
Avatar de l’utilisateur
Iron-Frog
 
Messages: 33
Inscription: Ven 18 Juil 2008 11:21

Re: Quelle température idéale pour forger le fer ?

Messagede pauyaude » Dim 31 Aoû 2008 12:54

Perso, je me fie à la couleur, vu que le %age de carbone change les température de couleur. (Exemple: point mini de fusion des fontes vers 1200° et le fer pur 1534°)

Je dirais donc fer pur et acier doux: orange clair minimum - jaune idéal.

Pour les acier mi-dur et dur : rouge cerise naissant/rouge cerise
sinon une astuce de coutelier : la perte de magnétisme (quand l'aimant n'accroche plus) me donne la température de forgeage et de recuit (à ne pas dépasser sinon la structure moléculaire est morte et l'acier même avec un recuit a perdu toutes ses qualités et sera sujet aux cassures et autres désagréments).

Note: le recuit sert a regénerer l'acier et à le détremper avant et après le forgeage.
L'opération consiste à porter l'acier à température puis à l'enfouir dans le fraisile jusqu'a minimum la perte de luminosité (ça fume... ) : comptons 1/3 h 1 h en moyenne pour des petites pièces.
Le résultat obtenu est un acier plus malléable et régénéré (donc moins sujet aux fissures).

Le recuit d'apres forgeage consiste à éliminer toutes les contraintes et micro-fissures dues aux operations de forge.
pauyaude
 
Messages: 70
Inscription: Dim 31 Aoû 2008 09:56
Localisation: Puisaye Nivernaise

Re: Quelle température idéale pour forger le fer ?

Messagede Ariane » Sam 20 Sep 2008 19:13

Que les photographes me pardonnent, on sait combien il est difficile de maitriser la chaine colorimétrique lorsque l'on utilise un PC et que l'on diffuse une image mais voilà ce que Dick Nietfeld nous livre sur son site :
Avatar de l’utilisateur
Ariane
 
Messages: 64
Inscription: Jeu 21 Aoû 2008 19:49

Re: Quelle température idéale pour forger le fer ?

Messagede brindacier » Jeu 20 Nov 2008 20:25

Forge a écrit:Ainsi, la couleur est un bon indicateur de température en ferronnerie et il n'existe pas véritablement de température optimale, tout dépend de l'usage que tu veux faire du métal... ;)



Pour refouler une barre en bout, 1000 ° est une bonne température pour l'acier doux, alors que pour cintrer une volute, c'est plutôt 850°. Pour finir une surface à petits coups, 700°c'est suffisant.

En fait, plus la matière est chaude, mieux elle se travaille en profondeur, et en volume.
brindacier
 
Messages: 82
Inscription: Jeu 6 Nov 2008 11:14

Re: Quelle température idéale pour forger le fer ?

Messagede lissard64 » Dim 19 Sep 2010 15:49

Mais alors la température du revenu n'est pas de 200 a 250° ?
J'ai vu de 600 a 800 mais si c'est le cas comment maintenez-vous ces températures exactement au degré près, et combien de temps ?
lissard64
 
Messages: 50
Inscription: Mar 23 Fév 2010 17:46

Re: Quelle température idéale pour forger le fer ?

Messagede BDelor » Dim 19 Sep 2010 22:52

Tu confonds température de forge et température de revenu. Les deux échelles de couleurs sont différentes, elles ne correspondent pas aux mêmes observations :
  • Dans le cas de la forge d'un métal, l'échelle de couleurs (dont il est question dans le sujet ci-dessus) correspond aux couleurs du métal qui rayonne après avoir été chauffé dans le feu de forge, soit approximativement à 700 - 900°C
  • Dans le cas d'un revenu, l'échelle de couleurs correspond à la coloration de l'oxydation superficielle du métal, laquelle prend des reflets allant du jaune pâle au pourpre dans une fourchette de 200 à 300 °c environ (A ces températures, le métal lui-même ne présente aucun rayonnement lumineux visible).

L'évaluation à l'œil des températures de forge n'est certainement pas précise au degré près, mais avec une bonne habitude il est tout à fait possible d'atteindre une précision suffisante, en tout cas avec des aciers faiblement alliés qui tolèrent une plage de forgeage assez large.
Lorsque des températures très précises doivent être atteintes (trempe des aciers, revenus), le recours à un four à température contrôlée est obligatoire.
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité