Charbon de bois versus charbon de forge


Re: Charbon de bois versus charbon de forge

Messagede musashi » Jeu 30 Juil 2009 09:17

Des boulets de charbon de bois ! Jamais entendu parler ; en revanche pour ce qui est du boulet de charbon, en effet, ça fait un max de scories, en fait tout un tas de cendres très fines qui offrent le bonheur de s'envoler sous l'effet de la soufflerie. De plus, pas de voutes possible.
Pour répondre à mister Delor, je crois que le boulet est en fait un amalgame de poussières de charbon (anthracite ou autre).
musashi
 
Messages: 16
Inscription: Sam 11 Juil 2009 08:12

Re: Charbon de bois versus charbon de forge

Messagede lecameleon18 » Jeu 30 Juil 2009 09:22

musashi a écrit: pour répondre à mister Delors, je crois que le boulet est en fait un amalgame de poussières de charbon (anthracite ou autre).

En effet, rien d'autre que du déchet revalorisé.
Avatar de l’utilisateur
lecameleon18
 
Messages: 226
Inscription: Jeu 22 Jan 2009 11:44
Localisation: belgique

Re: Charbon de bois versus charbon de forge

Messagede BDelor » Ven 31 Juil 2009 02:45

J'ai retrouvé la référence aux boulets d'anthracine dont je parlais plus haut.
Citation issue du site Agglonord :

Production de boulets - L'anthracine

Le mot ressemble à Anthracite (Type de charbon). Elle se présente sous forme de boulets mats. Il brule sans dégager de fumée et ne renferme que 6% de cendres.

Le charbon généralement employé pour l'agglomération en boulets est le maigre. Il présente une meilleure valorisation que le charbon vapeur. Les 1ères briquettes à base de charbon datent du début du siècle à l'usine de Somain (Compagnie des Mines d'Aniche, actuelle Zone Somain-Aniche).

On l'obtient, par l'agglomération de fines maigres à l'aide d'un liant, le brai de houille, ceci forme le boulet. Le traitement des boulets consiste en une oxydation du brai qui se transforme en une sorte de coke ne dégageant plus de fumées. Le phénomène s'opère à une température de 360 degrés. Les boulets passent 4 heures dans des fours portés à cette température.

Ce procédé permet d'obtenir un anthracite de synthèse prisé par les clients pour "foyer domestiques" et en particulier pour les feux continus qui équipent de plus en plus les logements de l'époque. Il a été mis au point en 1954 à l'usine à boulets de Fort de Scarpe à Douai, située sur l'actuelle Zone Industrielle de Douai-Dorignies.

L'usine d'Oignies produit différents types de boulets, (Anthracine 20 ou Anthranor, B9 et BB9).
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Charbon de bois versus charbon de forge

Messagede Daisyry1 » Ven 31 Juil 2009 15:15

Hier, j'ai testé le charbon de forge et effectivement, il y a la fumée de soufre : ça ne me dérange pas. Mais aussi, je l'ai mélangé avec du charbon de bois.
J'ai vraiment très très peu de charbon de forge, c'est celui que j'ai eu avec ma forge.
Quand j'ai regardé le fond de ma forge, j'ai vu des agglomérats de souffre (je pense puisque c'est tout jaune).
Mais ça chauffe plus vite avec le charbon de forge .
Et aussi beaucoup moins de cendres que le charbon de bois.
Avatar de l’utilisateur
Daisyry1
 
Messages: 82
Inscription: Jeu 8 Jan 2009 17:16
Localisation: Près d'Angers

Re: Charbon de bois versus charbon de forge

Messagede thierry loeve » Sam 1 Aoû 2009 13:02

La fumée de soufre ne dérange pas tant qu'on ne la respire pas ! Après ce sont les poumons qui prennent le relais (voir les posts sur la sécurité du forgeron).
Tant que l'on est en extérieur et que l'on ne gène pas ses voisins, ça peut passer. Je fais juste un rappel sur le fait que, dans un local, l'extraction des fumées toxiques est obligatoire ! Le charbon a fait suffisamment fait de dégâts au 19ème siècle pour que l'on s'en souvienne.

Lorsque l'on utilise du charbon minerais, une partie devient inutilisable en fond de forge, ce qui n'arrive pas avec le charbon de bois.
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Charbon de bois versus charbon de forge

Messagede Daisyry1 » Dim 2 Aoû 2009 13:05

Faut-il attendre que les fumées jaunâtres partent (dégazage je suppose) pour pouvoir mettre le fer à chauffer ?

Oui, c'est vrai que les fumées de charbon de forge chauffent bien plus la trachée que le charbon de bois !
Je me vois mal travailler avec un masque quand je suis à l'extérieur.
Avatar de l’utilisateur
Daisyry1
 
Messages: 82
Inscription: Jeu 8 Jan 2009 17:16
Localisation: Près d'Angers

Re: Charbon de bois versus charbon de forge

Messagede pauyaude » Ven 2 Avr 2010 15:13

BDelor a écrit:(..)
Corrigez moi si je me trompe, [...]mais les boulet sont constitués d'anthracite de synthèse (il me semble avoir entendu parler d'anthraciNe), proche du coke, d'où moins de dégagements gazeux délétères, mais des caractéristiques différentes de l'anthracite.

Tu confonds les boulets de chauffage et les boulet de forge.
Pour la forge, c'est bien du coke (charbon de terre modifier) :
->http://fr.wikipedia.org/wiki/Coke_%28charbon%29
et n'a rien a voir avec l'Anthracite
->http://fr.wikipedia.org/wiki/Anthracite

Sinon pour le coke, caméléon a assez bien résumé la différence avec la houille.
Je rajouterai juste que la puissance calorifique du coke se dégage d'un "seul" coup offrant une grande puissance (intéressant pour les fortes sections).
Mais comme lui, je préfère la houille.
Pour les fumées, il faut penser a faire dégazer la forge après l'allumage, puis faire secher le charbon "frais" sur le bord du foyer avant d'alimenter son foyer avec.
pauyaude
 
Messages: 70
Inscription: Dim 31 Aoû 2008 09:56
Localisation: Puisaye Nivernaise

Re: Charbon de bois versus charbon de forge

Messagede Jux » Dim 23 Mai 2010 23:35

Bonsoir à tou(te)s

J'ai bien lu l'ensemble de vos interventions sur le match charbon de bois/charbon minéral, mais sur le fond c'est plus l'aspect pratique en terme d'utilisation des deux types de charbons qui est traité ; aussi je m'interroge sur le côté impact sur la forge et le travail du métal : y a t'il une différence qualitative, et l'utilisation de l'un ou l'autre influe t'elle sur la façon de travailler ou sur le rendu de la chauffe ?
Jux
 
Messages: 6
Inscription: Dim 23 Mai 2010 17:50

Re: Charbon de bois versus charbon de forge

Messagede sylvestre » Lun 24 Mai 2010 12:30

A une époque, j'ai fait beaucoup de damas mais dans un four au coke métallurgique : chauffe très forte, très peu de résidus, propreté du métal. Et avec un sac de 25 kg, j'arrivais à souder environ 20 trousses de 1,5 kg environ : prix de revient difficilement battable. Le problème est dans l'approvisionnement du coke !
sylvestre
 
Messages: 223
Inscription: Lun 28 Sep 2009 17:52

Re: Charbon de bois versus charbon de forge

Messagede brun » Sam 23 Juil 2011 11:18

bonjour,
j'ai la possibilité de récupérer une grande quantité de boulets de chauffage.
Pensez-vous que cela puisse convenir pour la forge, après concassage et tamisage ?
Merci de votre réponse.
brun
 
Messages: 1
Inscription: Lun 20 Juin 2011 14:31

Charbon de bois versus charbon de forge

Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités