Choix d'une forge à charbon d'atelier : critères et modèles


Choix d'une forge à charbon d'atelier : critères et modèles

Messagede stephane » Mer 9 Déc 2009 22:07

Bonsoir à toutes et à tous,
Je travaille comme serrurier en maintenance des bâtiments pour ma ville.
Notre atelier doit déménager d'ici 1 à 2 ans et ma hiérarchie me demande des précisions sur la forge qui sera installée, en terme de dimensions du bâti et du foyer.
J'ai bien sûr parcouru les nombreux posts sur la fabrication de forges à charbon.
Mais je n'aurai pas le loisir de la faire moi-même car, en tant que collectivité territoriale, mon employeur passe par des appels d'offre. Néanmoins, j'espère avoir mon mot à dire quant au modèle retenu (malgré les questions de coût).
D'où ma question :
Chez les fournisseurs existants, quels sont, à votre avis et/ou d'après votre expérience, les modèles les plus performants/versatiles ?
Les âtres percés de trous me semblent peu intéressants ; avez-vous des retours d'expérience sur les modèles à soupape ?
Il semble y avoir bien peu de fournisseurs sur le marché français.
Merci d'avance
Stéphane
stephane
 
Messages: 18
Inscription: Dim 8 Mar 2009 21:00
Localisation: Le Havre, Seine Maritime

Re: Choix d'une forge à charbon d'atelier : critères et modèles

Messagede jimi » Jeu 10 Déc 2009 08:25

Salut stéphane
j'ai eu l'occasion d'expérimenter ce modèle [lien] de Angele lors de ma formation à l'AFPA. Je l'ai trouvé très efficace surtout utilisé avec les coquilles [lien] qui permettent de monter un feu de différentes dimensions.

Je ne l'ai pas retenu pour des raisons de coût et j'ai preferé utiliser des foyers à noix tournantes qui sont, je pense, plus simples à l'entretien (et qu'on trouve aux puces ou dans des brocantes), et qui permettent aussi d'avoir des feux de différentes dimensions ; les coquilles pouvant etres remplacées par de simples briques réfractaires.

Pour avoir experimenté un foyer à trou, je confirme qu'ils ne sont pas très pratiques, notamment pour le demuselage car on est obligé de régulièrement démonter son feu pour déboucher les trous.
Ceci dit, toutes mes forges ont toujours été des constructions maison, faites avec des éléments de récup', et sûrement pas optimisées comme des modèles industriels.
Les produits Angele sont distribués en France par Michel Vaillant.
Voila.
jimi
 
Messages: 150
Inscription: Sam 3 Oct 2009 16:54
Localisation: Cévennes gardoises

Re: Choix d'une forge à charbon d'atelier : critères et modèles

Messagede bernard » Jeu 10 Déc 2009 10:10

Bonjour de bernard,
une collectivité locale doit faire appel à la concurrence. Le problème est que sur le marché actuellement, il y a trop peu de diversité pour pouvoir avoir l'embarras du choix.
Les forges à gaz ne conviennent pas à un usage de collectivité.
Les autres sur le marché n'ont pratiquement qu'un seul fournisseur et plusieurs revendeurs. L'emploi de leur forge n'est pas très apprécié par les pros, voire décrié en terme de coût.

La solution consiste effectivement à la construire avec des paramètres que tu trouveras sur ce site, et une tuyère performante à noix triangulaire et boite à vent fondue en fonte réfractaire (neuve).
Pour exemple, beaucoup de centres de formation (publique) de forge procède de la sorte.

Pour convaincre ta hiérarchie, il est d'actualité de parler d'environement... donc reconstruire une forge avec certains paramètres permettant des économies d'énergie, ou l'utilisation du charbon de bois plutôt que fossile me semble judicieux en période pré-électorale verte.

Si tu as besoin de renseignements complémentaires (d'un point de vue administratif ou technique), contacte-moi sur le site en direct.
bernard
 
Messages: 123
Inscription: Dim 19 Oct 2008 17:35

Re: Choix d'une forge à charbon d'atelier : critères et modèles

Messagede stephane » Jeu 10 Déc 2009 21:21

Bonsoir,
Merci pour vos réponses.
@ Jimi : je te rejoins, pour l'essentiel ; je suis également passé par l'AFPA et ai donc utilisé le même type de foyer à tourbillon. J'ai trouvé le réglage du débit d'air acceptable mais le foyer et surtout les aillettes parfois difficiles à débarasser du machefer et relativement fragiles. Par contre, bon point pour les coquilles.
@ Bernard : tout à fait d'accord. La calotte avec noix triangulaire aurait aussi ma préférence, bien que ne l'ayant peu ou pas utilisé personellement. Je l'ai néanmoins vu fonctionner (j'étais à Saint-Amour avec Mark Auvray) et je n'en ai entendu que du bien.
Je pense que je vais essayer de convaincre ma hiérarchie du bien fondé de mes préférences. Souhaitez-moi bonne chance !
Merci pour ton offre, Bernard. Il est fort possible que je fasse appel à tes lumières par la suite.
Steph
stephane
 
Messages: 18
Inscription: Dim 8 Mar 2009 21:00
Localisation: Le Havre, Seine Maritime


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron