Différence entre le laiton et le bronze


Différence entre le laiton et le bronze

Messagede roseleur » Sam 13 Déc 2008 13:14

Dans les alliages cuivreux on confond souvent bronze et laiton.
Ce sujet est donc destiné aux infos techniques sur la composition et les propriétés de ces deux matériaux et la manière de les différencier.
Le bronze est légèrement rosé , un exemple Image
Le laiton est jaune avec des variantes suivant les proportions et les constituants de l'alliage Image


En matière d'objets anciens , le terme bronze est souvent employé improprement, il s'agit la plupart du temps de laiton surtout depuis le XVIIème siècle. Une grande majorité des objets décoratifs ont été réalisés dans ce métal. Une des raisons est la couleur qui permet l'obtention de vernis or , c'est à dire des vernis qui imitent l'aspect de l'or. Le vernis est teinté en orange et le métal prend une couleur proche de l'or.
Toutes les sculptures XIXème sont en laiton.Au XXème siècle on est revenu sur l'utilisation du bronze pour l'art statuaire et de nos jours il existe beaucoup plus de fondeurs qui coulent le bronze que le laiton.
bronzes actuellement utilisés
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Différence entre le laiton et le bronze

Messagede roseleur » Sam 12 Sep 2009 14:57

Le bronze par définition est du cuivre allié à de l'étain
Le laiton du cuivre allié à du zinc

Ceci est la théorie, la réalité est toute autre. De tout temps les alliages de cuivre ont été très variés cela provient du fait de l'impureté des minerais ,de leur provenance , de la disponibilité des matériaux , des techniques metallurgiques et des objectifs des fondeurs.
On trouve en particulier du plomb et de l'arsenic qui ne rentrent en principe pas ni dans le laiton ni dans le bronze.
A partir de 1% du poids de l'alliage la teneur d'un constituant modifie les propriétés de l'alliage (mise en oeuvre, propriétés mécaniques, finitions ...)

Le choix d'un alliage par le fondeur est donc fortement dépendant du contexte géo-socio-économique et de la destination de l'objet.

Plomb:le plomb reste présent dans l'alliage sous forme de nodules microscopiques qui gènent le martelage et la dorure et fragilisent le métal mais facilitent la ciselure.
Pour des objets martelés ou dorés le plomb ne peut dépasser 1% du poids de l'alliage en raison de difficultés que cela engendre pour la mise en oeuvre du métal et sa finition:
Pour la coulée la tolérance est beaucoup plus haute mais il y a donc peu de plomb dans les alliages pour cloches ou canons en raison de la fragilisation.
Le fluage du plomb (étalement sur la surface du au polissage ) donne une couleur un peu pourpre.

Zinc:Le zinc également durcit l'alliage et conduit à un changement de couleur (jaune) , la coulabilité est meilleure
Bien qu'existant depuis toujours le laiton et le bronze ont prédominé un sur l'autre suivant les époques et les lieux.

Sur la période moderne:
A la fin du XVIIème siècle le bronze a laissé progressivement la place au laiton jusqu'à la fin du XIXème où il a repris toute son importance , laissant tout de même au laiton un champ d'application: le bronze d'ameublement et d'objets décoratifs (hors statuaire) à partir de la deuxième moitié du XXème on ne fond pratiquement plus qu'en bronze, le bronze d'ameublement et l'objet décoratif en laiton disparaissant peu à peu.
Il est interessant de remarquer que cet usage massif du laiton correspond avec l'âge d'or du "Bronze français" Copié et admiré dans le monde entier mais dont le terme "bronze" est en fait impropre.

A noter également l'existence de bronzes d'aluminium de couleur jaune que l'on peut parfois confondre avec le laiton.
Ces alliages cupro-aluminium sont modernes (deuxième moitié XXème) et généralement utilisés pour des pièces mécaniques.

Voici quelques tableaux extraits de l'ouvrage

"Pour les praticiens de la fonderie" de Albert Lefèvre (Dunod 1928)


Tableaux qui donnent un aperçu de la complexité des alliages de cuivre et de la multitude de leurs usages.




Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Différence entre le laiton et le bronze

Messagede Poussin38 » Dim 22 Mai 2011 19:17

Bonjour,

Existe-t-il des protocoles simples d'identification d'un des 2 alliages ?
Poussin38
 
Messages: 10
Inscription: Sam 21 Mai 2011 20:36

Re: Différence entre le laiton et le bronze

Messagede roseleur » Dim 22 Mai 2011 19:35

La couleur est généralement le seul indice pris en compte.
La seule méthode rigoureuse est l'analyse par un laboratoire spécialisé.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Différence entre le laiton et le bronze

Messagede gil » Lun 23 Mai 2011 12:39

Qu'en penser légalement parlant : Loi du 8 mars 1935 ou lien ?
Avatar de l’utilisateur
gil
 
Messages: 498
Inscription: Jeu 12 Fév 2009 08:37

Re: Différence entre le laiton et le bronze

Messagede roseleur » Lun 23 Mai 2011 21:17

Oui il s'agit de la définition légale où est appelé bronze tout métal contenant plus de 65% de cuivre.
Il est vrai que la définition que je donne plus haut est une définition d'usage.

Il est vrai que les "bronzes" du XVII, XVIII ou XIXème siècle sont en fait des laitons. Ceci conforte la définition officielle.
Le terme bronze est aussi pris dans la pratique dans un sens plus restrictif (cuivre+ étain). Tout dépend quel sens on donne au mot bronze qui recouvre plusieurs réalités. Il est vrai qu'une solution serait d'utiliser la définition légale et de préciser à chaque fois la nature de l'alliage mais ceci serait un peu compliqué ; ou de réhabiliter le terme d'airain (bronze constitué de cuivre et d'étain).

Le laiton est donc un bronze mais l'inverse n'est pas vrai.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Différence entre le laiton et le bronze

Messagede cuprite » Mar 24 Mai 2011 09:46

Bonjour.
En archéologie tout ce qui sort de terre et avec une corrosion de couleur verte était appelé "bronze", par habitude, ou facilité. Mais les analyses ont montré que beaucoup, et même la plupart de ces objets, et déjà à l'Age du Bronze, sont en fait des laitons : alliages de cuivre et de zinc, avec d'autres éléments bien entendu. Les archéologues tendent maintenant à désigner par "alliage cuivreux" l'ensemble des métaux qui sortent verts des fouilles archéologie (bronze, laiton, cuivre et alliages exotiques) tant que l'on n'a pas déterminé par analyse leur composition.
Mais les habitudes étant tenaces, bien des publications d'aujourd'hui comportent le terme bronze pour des objets non analysés...
cuprite
 
Messages: 226
Inscription: Ven 29 Mai 2009 19:39
Localisation: Cotentin

Re: Différence entre le laiton et le bronze

Messagede Charles-1 » Sam 21 Avr 2012 11:24

Merci, c'est très instructif !
Effectivement beaucoup de monnaies romaines comme les sesterces par exemple sont encore communément décrites comme étant en bronze alors qu'il s'agit souvent de laiton.
Charles-1
 
Messages: 31
Inscription: Mer 21 Mar 2012 12:26


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité