Fonderie : pompe à vide et dépression pour coulée sous vide


Fonderie : pompe à vide et dépression pour coulée sous vide

Messagede jerome » Dim 20 Sep 2009 18:45

Bonjour,
Je suis un fondeur amateur. Je voudrais couler sous vide.
J'ai récupéré un cylindre.
Pouvez-vous me dire quelle dépression il faut maintenir, et comment trouver une pompe à vide ?
Merci.
jerome
 
Messages: 5
Inscription: Dim 20 Sep 2009 17:42

Re: Fonderie : pompe à vide et dépression pour coulée sous vide

Messagede aurigod » Dim 20 Sep 2009 19:00

Jerome comme tu le vois dans mon topic, je suis sculpteur et non fondeur. Je ne peux te répondre.
Avatar de l’utilisateur
aurigod
 
Messages: 66
Inscription: Jeu 6 Nov 2008 23:33
Localisation: Lyon

Re: Fonderie : pompe à vide et dépression pour coulée sous vide

Messagede gil » Dim 20 Sep 2009 22:38

Bienvenue Jérome,
apparemment, tu devais travailler en chamotte jusqu'à présent.
Quel genre de cylindre as-tu récupéré ?
Pour ma part, 1 bar de dépression suffit, pendant 1 à 2 minutes suivant la largeur du cylindre.
Je vais vérifier la marque de la mienne et sa puissance pour être plus précis.
A plus tard.
Avatar de l’utilisateur
gil
 
Messages: 498
Inscription: Jeu 12 Fév 2009 08:37

Re: Fonderie : pompe à vide et dépression pour coulée sous vide

Messagede alain valette » Lun 21 Sep 2009 17:55

bonjour,
question de béotien en fonderie : quelle est la différence de résultat entre couler sous vide et couler a la fronde centrifuge ?
Le poids de la pièce peut-être ?
Merci.
Avatar de l’utilisateur
alain valette
 
Messages: 99
Inscription: Jeu 30 Avr 2009 17:14
Localisation: Beziers

Re: Fonderie : pompe à vide et dépression pour coulée sous vide

Messagede gil » Lun 21 Sep 2009 20:32

La pompe à vide dont nous nous servons est une Rietschle de 1.5 kw, 17100 t/mn à 60 hertz, aucune référence sur le débit m3/h.
Pour répondre à Alain à propos de la centrifugation, je lui dirais que oui en effet, le poids est une différence : 6kg maxi pour ce que je connais, mais parait-il qu'il est conseillé de l'utiliser pour les métaux pâteux platine, et aussi que le métal serait plus "tassé" donc plus écroui qu'une fonte traditionnelle.
Avatar de l’utilisateur
gil
 
Messages: 498
Inscription: Jeu 12 Fév 2009 08:37

Re: Fonderie : pompe à vide et dépression pour coulée sous vide

Messagede alain valette » Mar 22 Sep 2009 13:37

Merci pour la réponse.
Si quelqu'un peut développer un peu plus ça m'intéresse...
Avatar de l’utilisateur
alain valette
 
Messages: 99
Inscription: Jeu 30 Avr 2009 17:14
Localisation: Beziers

Re: Fonderie : pompe à vide et dépression pour coulée sous vide

Messagede ti serge » Mer 23 Sep 2009 20:14

je me suis fabriqué une centrifugeuse pour couler des petites fontes, 1,5kg de métal maxi, en laiton ou en bronze, voire en argent.
J'ai opté pour ce système car je trouve que l'on obtient des fontes plus précises, plus compactes, les reliefs sont moins mous qu'à la coulée atmosphérique. On obtient des détails de quelques dixièmes.
Je reste à ta disposition pour d'autres questions.
ti serge
 
Messages: 104
Inscription: Mer 25 Mar 2009 20:13

Re: Fonderie : pompe à vide et dépression pour coulée sous vide

Messagede jerome » Sam 26 Sep 2009 09:18

Bonjour,
Merci à tous pour vos commentaires.
Le cylindre que j'ai récupéré m'a été donné par un ami fondeur Suisse. Il est en inox. Le cylindre intérieur (percé) fait 18cm de diamètre sur 38cm de haut.
Pour la dépression de la pompe à vide, il me semble qu'il faut lire 100mbar plutôt que 1bar (1 bar représente le vide absolu).
J'ai demandé à Rietschle un tarif.
Je vous tiendrai au courant.
jerome
 
Messages: 5
Inscription: Dim 20 Sep 2009 17:42

Re: Fonderie : pompe à vide et dépression pour coulée sous vide

Messagede roseleur » Sam 26 Sep 2009 10:05

1 bar représente le vide absolu

1 bar est la pression atmosphérique au niveau de la mer.
Le vide absolu est l'absence de matière donc pas de pression, plutôt une dépression due à la pression de l'extérieur de l'enceinte, qui elle est généralement d'environ 1 bar.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Fonderie : pompe à vide et dépression pour coulée sous vide

Messagede Robert.H » Sam 26 Sep 2009 22:53

Salut à tous,
la dépression se mesure en mm de mercure. Un dépressiomètre est gradué de 0 à 80 mm hg.
L'idéal pour tirer son plâtre au vide lors de l'enrobage est de 72 mm hg.
Pour la fusion, il n'est pas recommandé de monter si bas car : risque de décollement du plâtre ; donc c'est bien à 30 mm hg, mais il faut essayer pour pouvoir constater le moment maxi ou l'on peut aspirer pour couler, ceci avant la rupture du plâtre.

Je pense que la dépression n'est pas si importante en statuaire qu'en bijouterie car il y a moins de détails, mais cela est nécessaire pour les néophytes qui ne seront plus capables de travailler autrement après.
Tout est dosable et il ne faut pas s'enfermer dans un système qui bouche toutes les ouvertures par la suite.

J'ai travaillé en dépression pendant plus de 10 ans et j'ai de meilleurs résultats maintenant par gravité. Souvent, il suffit de placer quelques évents en plus qui vont palier à la dépression ; et en coulant un métal à bonne température, les détails seront présents.
Enfin, chacun son truc, mais je pense que expérience peut aider les autres : si quelqu'un veut des renseignements, me contacter en mp.
A+
robert
Robert.H
 
Messages: 26
Inscription: Mer 9 Sep 2009 21:48

Fonderie : pompe à vide et dépression pour coulée sous vide

Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron