Acier à ressort employé en coutellerie : nuance & propriétés


Acier à ressort employé en coutellerie : nuance & propriétés

Messagede ldelestre » Sam 1 Mai 2010 00:55

Je réalise un fixe dans un ressort plat qui était monté avec d'autres sur une cabine de chariot élévateur qui aidait, quand on la soulevait, à accéder au moteur.
Ceci étant dit, même recuit, il est pas facile à travailler et si je le meule un peu trop fort, la lime glisse dessus comme si il s'était trempé ou avait subi un traitement de surface ; il monte très vite en température quand on le travaille à la lime.

Pourriez-vous me dire ce que c'est comme acier ?

PS : C'est la première fois que je travaille sur ce type de matériau
ldelestre
 
Messages: 64
Inscription: Lun 29 Mar 2010 11:06
Localisation: pomponne

Re: Acier à ressort employé en coutellerie : nuance & propriétés

Messagede BDelor » Sam 1 Mai 2010 10:12

Bonjour,
j'ignore de quelle nuance d'acier il s'agit, mais ce que tu décris laisse supposer que le recuit n'est pas bon. Sur les aciers alliés, ou même certains aciers faiblement alliés, le recuit peut être bien plus difficile à réaliser que sur un simple acier carbone. Il ne suffit pas de monter en température pour annuler la trempe, il faut aussi pouvoir maintenir un refroidissement très lent, ce qui n'est guère facile avec peu de moyens.
Comment as-tu réalisé le recuit ?
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Acier à ressort employé en coutellerie : nuance & propriétés

Messagede ldelestre » Sam 1 Mai 2010 20:47

Pour le recuit, j'ai chauffé jusqu'à ce que le métal soit amagnétique et laissé refroidir tranquillement.
Pour info, si je meule trop fort, il bleuit très vite.
ldelestre
 
Messages: 64
Inscription: Lun 29 Mar 2010 11:06
Localisation: pomponne

Re: Acier à ressort employé en coutellerie : nuance & propriétés

Messagede BDelor » Dim 2 Mai 2010 00:21

C'est exactement le comportement qu'aurait n'importe quel acier un tant soit peu auto-trempant pour lequel le recuit nécessite une baisse de température beaucoup plus lente qu'un simple refroidissement à l'air libre.
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité