Couteau pliant de type higonokami en acier 115W8 et Ta6V4 toxifié et anodisé


Règles du forum
Chaque sujet reçoit la présentation d'un couteau et un seul, présentation parfaitement rédigée pour accueillir des critiques constructives : évitons les auto-congratulations... et précisons notre point de vue positif ou négatif, merci.

Avis des internautes

(2 avis) : 2 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.50.2 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.50.2 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.50.2 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.50.2 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.50.

Couteau pliant de type higonokami en acier 115W8 et Ta6V4 toxifié et anodisé
Moyenne de 3.50 sur 5.00 a partir de 2 avis et 3 messages techniques.

Couteau pliant de type higonokami en acier 115W8 et Ta6V4 toxifié et anodisé

Messagede cardoso5fr » Lun 23 Juil 2012 16:01

Voici un cardo no kami 115w8 et Ta6V4.
Il mesure 12 centimètres fermé, pour 2,5 centimètres de haut, 18 centimètres de long, 8 centimètres de tranchant, 7 millimètres d'épaisseur, et 11 millimètres au pivot.
La lame est en acier 115w8, trempée à 810°C à l'huile après un maintien de 5 minutes au four, revenue à 210°C.
Le temps de maintien permet une bonne mise en place de tous les carbures de tungstène. Il faut que je fasse quelques tests pour savoir si 5 minutes, c'est suffisant ou pas pour 3 millimètres d'épaisseur.

Avatar de l’utilisateur
cardoso5fr
 
Messages: 1595
Inscription: Ven 10 Avr 2009 14:29
Localisation: Le mans

Re: Couteau pliant de type higonokami en acier 115W8 et Ta6V4 toxifié et anodisé

Messagede BDelor » Mar 31 Juil 2012 12:01

Est-ce l'anodisation qui donne cette couleur aux platines ? Je la trouve étonnamment homogène, et aussi assez inhabituelle. D'habitude on a plutôt des nuances de pourpre, non ?
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Couteau pliant de type higonokami en acier 115W8 et Ta6V4 toxifié et anodisé

Messagede cardoso5fr » Mar 31 Juil 2012 12:56

C'est en effet l'anodisation qui donne ces couleurs aux platines.
Avec une électrolyse, on obtient facilement des couleurs homogènes. Au chalumeau comme je le fais, cela demande un peu plus de doigté. Celle-là est réalisée au chalumeau et est relativement homogène. Le spectre des couleurs du titane est vaste : cela va du doré naissant à un vert fluorescent agressif, en passant par du rose, divers jaunes, des bleus et des pourpres.

L'anodisation présente doit correspondre plus ou moins à 30-40 V. je dirais, si on utilisait l’électricité.
Avatar de l’utilisateur
cardoso5fr
 
Messages: 1595
Inscription: Ven 10 Avr 2009 14:29
Localisation: Le mans


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 0 invités