Forgeron taillandier : la Forge d'Ageio (Hautes-Pyrénées)


Forgeron taillandier : la Forge d'Ageio (Hautes-Pyrénées)

Messagede feron11 » Ven 20 Fév 2009 21:27

Bonjour à tous,
Je viens de m'installer comme artisan (exactement depuis octobre 2008).
Mon activité est forgeron taillandier ainsi que féron (métallurgie artisanale).

Pour ceux qui ne connaissent pas ces métiers, je vais en faire une description succincte.

La taillanderie est la fabrication d'outils taillants comme sont nom l'indique. Les derniers taillandiers étaient tournés vers les outils agraires : hache, coupe-ronce, serpe, ... Mais les grosses quincailleries ont racheté au fur et à mesure leurs petites entreprises pour prendre le marché national ; et actuellement les taillandiers sont pour ainsi dire inexistants. (D'ailleurs si vous connaissez quelques adresse sérieuses...)
Maintenant, on ne trouve que très peu de variété sur un même outil - exemple : hache , marteau, ... -. Par exemple, en France, il y avait plus de 200 modèles de serpes différents.
D'autre part, il reste tous les outils de métier (charpente : bisaigüe, grand compas, herminette, etc...). Il existe énormément de métiers (nous dirons d'artisanat d'art) où, avant, il y avait un panel d'outils qui maintenant ont été remplacés par des machines électriques ou simplement ont disparu, faute de connaître leur utilisation.
Voila pourquoi je voudrais m'installer en tant que taillandier : je pense qu'il y a un réel marché tant pour mon entreprise que pour proposer de bons outils afin que les artisans puissent travailler correctement. Je sais bien que je ne suis pas le seul à vouloir entrer dans ce marché et mon gros problème de démarrage et de me faire connaitre.
[Une petite info, la coutellerie est à la base une particularité de la taillanderie.]

Ensuite, vient la métallurgie artisanale.
La métallurgie artisanale est donc la production de métaux artisanaux dits métaux premiers. Pour l'instant, au vu de ma petite expérience, je ne produirai que du fer-carbone, c'est à dire du fer pur à de l'acier haut en carbone.
Contrairement à l'industrie qui pratique le haut fourneau (De la fonte vers l'acier doux), nous pratiquons le bas foyer ou bas fourneau (du fer pur vers l'acier). Pour l'instant, nous ne faisons que de très petites productions car la demande est relativement rare. En effet en métallurgie artisanale de production du fer, on parle souvent d'essai ou de paléo-métallurgie... (Faites des recherches sur le net, et si vous avez des infos, faites les remonter)... mais nous sommes quelques uns à essayer de remonter cette filière.
Pourquoi faire du métal comme au Moyen-Age ? (dixit les ingrats) ...
L'industrie actuelle ne propose plus de métal de bonne qualité : essayez de trouver du bon acier ou du fer pur, cela devient de plus en plus difficile.

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi les rasoirs ont de plus en plus de lames ?
Je crois qu'on en est à 4 lames plus la marche arrière. Si le métal était de bonne qualité, une lame suffirait !

D'autre part, pourquoi un tour à bois doit tourner a x milliers de tours ? [alors qu'avant les tours à bois étaient à arc ....(sans moteur) et donc tournaient très doucement]
Car on compense un mauvais tranchant par une très grande vitesse. Résultat : on ne coupe plus mais on arrache.
Vous me dirais : "au final, le résultat est le même alors pourquoi s'ennuyer avec çà ?"
Peut être pour l'éthique, ou le plaisir du beau travail. Bien sûr, il ne faut pas être rétrograde... mais simplement garder ce qui était performant avant et de prendre ce qui est aujourd'hui performant.

Voilà un peu pour mes activités et le pourquoi de mon entreprise.
Vous pouvez me joindre au besoin à cette adresse, ou réagir sur le forum :
La forge d'Ageio.
Quartier de l'Eglise
65130 Bulan (Hautes-Pyrénées)
mail : contact@laforgedageio.com
Site Internet : http://www.forge-d-ageio.com/


Merci de m'avoir lu. @+.
feron11
 
Messages: 15
Inscription: Jeu 19 Fév 2009 09:45

Re: Forgeron taillandier : la Forge d'Ageio (Hautes-Pyrénées)

Messagede thierry loeve » Ven 20 Fév 2009 23:53

Bienvenue à toi Feron11,

Ca fait plaisir de voir arriver un feron, taillandier qui plus est.
Au vu de ce qui se prépare pour l'avenir du fer pur en France (fermeture des Forges de Syam), il serait bien que cette activité prenne de l'ampleur afin de résister aux importations hors de prix qui ne vont certainement pas tarder à arriver.

Tu sais que tu peux présenter ton métier de féron plus en détails dans le forum technique "Féron et bas-fourneau" et tu peux aussi commencer à ouvrir un sujet sur les taillandiers, si tu as envie de nous faire découvrir ces métiers rares.

Et puis cela pourra peut-être donner un petit coup de pouce à ton démarrage, en tous cas je te le souhaite.
Allez , à bientôt et bonjour aux montagnes.
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Forgeron taillandier : la Forge d'Ageio (Hautes-Pyrénées)

Messagede roseleur » Sam 21 Fév 2009 00:06

En ma qualité de non ferreux, je te salue bien bas feron11 et te souhaite la bienvenue sur le forum.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Forgeron taillandier : la Forge d'Ageio (Hautes-Pyrénées)

Messagede feron11 » Sam 21 Fév 2009 21:39

Merci de m'avoir répondu si rapidement et de votre bon accueil.
J'avais déjà repéré le message pour féron et bas fourneau.
Bon le sujet est vaste mais je tenterais d'y laisser quelques traces.
D'autre part, j'essayerais de lancer un sujet sur la taillanderie puisqu'il semble y avoir une demande.

Par contre personnellement c'est un des premier forum auquel je participe... et je pense que je viendrais a peut près une fois par semaine sur le site, du moins quant une routine se sera installée. Parce que l'ordinateur, c'est bien mais bon petite famille, forge,etc ... Alors ne m'en voulez pas si quelques réponses se font attendre. Mais parait -il : "Patience est mère de toute vertu !"

Par contre une petite info : en tant que féron, on va proposer de la matière mais en aucun cas pour le moment, nos productions ne pourront rivaliser avec les "Forges de Syam" ou autres.
En effet lors de nos production de bas foyer, nous faisons de petite loupes de métal, seulement de quelques kilos, plutôt de l'ordre de la dizaine.
Bien sûr, on peut faire un peu plus de matière, en travaillant avec d'autres fours (Forge catalane de 50 à 300 kg)... Mais on revient à "Germinal" et on repasse à l'industrie.

Pour l'instant le fer et l'acier que l'on produit, au vu des quantités et qualités, pourrait être utilisé en coutellerie, en taillanderie pour des mises rapportées, peut être en bijouterie ou en tout cas sur de petites pièces, eu égard au temps de fabrication et donc au prix.
Pour info sur le prix voir catalogue "dicktools" au rayon tamahagane (Le métal de bas foyer étant la même matière, seulement le procédé diffère quelque peu du fameux foyer tatara (qui celui ci se rapproche plus de la forge à la catalane, donc vers l'industrie).
Pour info, le tatara produit énormément de fonte et seulement quelques matières nobles triées sur le volet pour les meilleurs forgerons... le reste ?.

Bon voilà : des qu'on rentre dans les réponses, cela part dans tout les sens. On pourrait écrire des livres sur le sujet, d'ailleurs quelques bouquins existent .

Plus d'info par la suite. Tchao @+
feron11
 
Messages: 15
Inscription: Jeu 19 Fév 2009 09:45

Re: Forgeron taillandier : la Forge d'Ageio (Hautes-Pyrénées)

Messagede thierry loeve » Sam 21 Fév 2009 23:22

Merci pour ta réponse déjà riche en infos.

Tu sais que tu n'as aucune obligation et que tu es libre d'aller à ton rythme, et si tu veux partager des infos sur le forum technique ou des coups de gueule et des coups de coeur sur le forum autour de zinc, tu es toujours le bienvenu.
Il y a aussi le sujet sur la doc. si tu as des bouquins à nous faire connaitre.

Et si tu as des questions, bien sûr n'hésites pas. On tentera toujours d'y trouver une réponse.
Bonjour à la "petite famille".
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Forgeron taillandier : la Forge d'Ageio (Hautes-Pyrénées)

Messagede bernard » Mar 24 Fév 2009 15:23

bonjour à tous,
cela fait plaisir de lire la forge d'AGEIO.
Le regard d'un journaliste sur nos métiers est trop souvent "muséal"... Normal, ils ne sont pas forgerons.
Mais actuellement (heure difficile pour tous), notre regard sur la société de l'acheté, du consommé, du à jeter doit nous conforter sur la raison d'une qualité professionnelle digne de ce que nous ont laissé nos prédécéceurs : forgerons qui avaient soin de faire des outils qui durent dans le temps...

... et si aujourdhui des artisans maçons, tailleurs de pierre, sculpteurs, pépinièristes, etc. reviennent nous voir, c'est vraiment pour cette qualité.

Un marteau de couvreur sortant de chez moi ne finit pas sous un globe ! [même s'il est plus cher que chez ...]
bernard
 
Messages: 123
Inscription: Dim 19 Oct 2008 17:35

Re: Forgeron taillandier : la Forge d'Ageio (Hautes-Pyrénées)

Messagede bpc » Mer 29 Avr 2009 23:13

salut,
Je suis trés intéressé par ton projet.
J'aimerais te poser quelques questions:
  • J'ai vu sur ton site que tu utilises une meule à eau, elle est en grès à rotation lente ?
  • J'ai vu que tu étais passé chez Moretti, c'est uniquement pour le bas fourneau, ou as-tu pu y apprendre un peu de taillanderie ?
  • Sur ton site, on aperçoit beaucoup de choses différentes : ne crois tu pas qu'il faut se spécialiser ?

J'espère que je ne t'importune pas. A bientôt.
bpc
bpc
 
Messages: 311
Inscription: Mer 29 Avr 2009 17:08

Re: Forgeron taillandier : la Forge d'Ageio (Hautes-Pyrénées)

Messagede cardoso5fr » Jeu 30 Avr 2009 08:09

Bienvenue.
Au niveau feron, il y a Hispamebro que tu dois connaitre... et des gens comme Fabian Damanet ou Achim Wirtz qui travaillent dans ce sens également -principalement le wootz, pour ces deux derniers-.
Avatar de l’utilisateur
cardoso5fr
 
Messages: 1595
Inscription: Ven 10 Avr 2009 14:29
Localisation: Le mans

Re: Forgeron taillandier : la Forge d'Ageio (Hautes-Pyrénées)

Messagede feron11 » Jeu 30 Avr 2009 19:56

Salut BPC
Voici quelques réponse à tes questions.

Effectivement c'est une meule à eau en grès à rotation pas très rapide, mais on ne peut pas dire lente, terme qui serait plutôt réservé aux anciennes meules à pédale des affuteurs. En effet, la mienne a un petit moteur 220 et entraine la meule par friction via un galet conique en caoutchouc. (C'est une meule qu'il y avait à la ferme quand on l'a rachetée). Pour info, on a racheté une vielle ferme avec grange où j'ai fait mes ateliers de forge.

Pour ce qui est de ma formation chez Mr Moretti, j'étais parti au départ pour une formation plutot orientée en coutellerie, et depuis j'ai pratiquement effectué tout le cursus qu'il propose. J'ai donc fait l'initiation à la taillanderie, mais personnellement j'avais déjà travaillé en taillanderie chez les frères Alary à Cahuzac-sur-Vère. Maintenant, ils ont fermé l'entreprise (retraite).

Effectivement sur mon site, il y a simplement tout ce que je fais. C'est surtout pour montrer un savoir faire.
Mais le but de l'entreprise serait vraiment de faire de la métallurgie même si le marché n'est pas encore porteur... ensuite, la taillanderie, et ce sur les outils des métiers où l'on ne trouve plus les outils dans le commerce. Donc c'est un travail sur commande. Effectivement, pour l'instant ce marché est aussi très difficile.
Je pense qu'il y a une réeducation à faire pour les artisans, car actuellement, quand il leur manque un outil particulier ; en général, il se le bricole et n'ont plus la notion de demander a un forgeron de leur faire cet outil. Et les forgerons actuels n'ont que très peu de notion sur l'outillage. Ceci n'est pas une critique sur le métier ou sur les artisans, c'est simplement le travail de l'industrie qui a engendré ce fait, comme beaucoup d'autres d'ailleurs...
... Mais tout doucement les gens reviennent vers de vraies valeurs.

Donc je pense que ce marché est porteur, mais il faut un peu de temps pour se faire connaitre. Et ensuite, il y a un peu de ferronnerie, parce que pour l'instant, c'est ce que l'on me demande.

Penses-tu vraiment que cela puisse me decredibiliser ?
En esperant avoir satisfait ta curiosité.
feron11
 
Messages: 15
Inscription: Jeu 19 Fév 2009 09:45

Re: Forgeron taillandier : la Forge d'Ageio (Hautes-Pyrénées)

Messagede feron11 » Jeu 30 Avr 2009 20:27

Salut Cardoso,

Effectivement j'ai parcouru un peu le net, et j'ai deja vu le site de Hispamebro. C'est bien du même travail que l'on parle.
D'ailleurs, peut-etre est-ce que je participerais un jour à la fete du fer de Paimpont... mais pas encore cet année.

Donc j'ai donc été formé par Metallica (Mr moretti) et ai passé le diplôme Féron... et j'essaye d'en faire mon métier.

Les autres personnes, je ne les connais pas encore, parce que sur le Web, il y a énormement de sites. Et depuis une vintaine d'années, le feuilleté (Damas) est devenu à la mode, car on a redécouvert la soudure de forge.
Il faut savoir que tout forgeron est capable de faire du feuilleté simple, puisque c'est uniquement de la soudure de forge. Après, on peut rechercher des motifs, et là chacun se démarque... et ensuite le travail de coutellerie.

Pour le Wootz qui est un acier au creuset, c'est un autre travail où les resultats sont intéressants. Cela se rapproche un peu plus de la métallurgie.
En général, et pour l'instant apparemment ces métaux sont faits par l'artisan qui ensuite les transforme, mais il ne les commercialise pas.
Pour moi le souci, c'est que c'est souvent des couteliers qui font ce travail et ce, pour eux-mêmes.
Personnellement, j'aimerais voir du feuilleté et du wootz dans des outils, des objets, etc... D'ailleurs cela commence à venir : on voit dans quelques forums, des personnes qui font des bijoux ou autres avec ces matières... Donc cela redémarre doucement, on recommence à utiliser des matières pour elles mêmes.

Bien sur je ne denigre pas les couteliers, mais il y en tellement et tellement de jolies pièces que j'ai preferé passer à d'autres objets... Et du coup, je m'intéresse maintenant vraiment à l'outillage où il y a aussi une richesse incroyable, et il reste peu de fabricants (taillandiers).
Je pense donc qu'il serait interresant de placer ces matières dans ces objets.

Tchao @+
feron11
 
Messages: 15
Inscription: Jeu 19 Fév 2009 09:45

Forgeron taillandier : la Forge d'Ageio (Hautes-Pyrénées)

Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités