Formation au métier de doreur-argenteur et restaurateur


Formation au métier de doreur-argenteur et restaurateur

Messagede yohann » Dim 28 Mar 2010 14:30

Bonjour Roseleur,
Je consulte régulièrement le forum et je me suis inscrit aujourd'hui car depuis longtemps une question me brûle les lèvres :
Quelle formation faut-il suivre pour pratiquer votre métier ?
Je suis moi aussi passionné par le traitement de surface; en fait j'ai un BTS TS et je travaille dans une entreprise de chromage (sur zamak, acier et plastique).
J'ai également pratiqué la dorure et l'argenture, mais pour la connectique uniquement.
J'aimerai pouvoir travailler à mon compte et pour dire la vérité, je me cherche un peu.
Avez-vous des conseils à m'apporter ?
yohann
 
Messages: 2
Inscription: Dim 28 Mar 2010 14:07

Re: Formation au métier de doreur-argenteur et restaurateur

Messagede roseleur » Dim 28 Mar 2010 16:12

La formation en techniques de traitements de surfaces est déjà un bon point de départ en ce qui concerne la dorure et l'argenture.
C'est peut être suffisant pour la pratiquer d'un point de vue industriel mais tout à fait insuffisant pour la restauration d'antiquités.
Celle ci demande également une bonne connaissance de l'histoire de l'art et des techniques de conservation-restauration.
En ce qui me concerne j'ai une formation familiale, mon père pratiquait déjà ce métier. J'ai beaucoup fait de recherches personnelles .Ma clientèle est composée de professionnels (antiquaires , experts, décorateurs...) et de particuliers. C'est grâce à l'ancienneté de mon atelier que mon activité perdure.

Actuellement pour pouvoir prétendre accéder aux marchés publics il faut avoir un diplôme de conservateur-restaurateur ce que je n'ai pas. En fait on bascule progressivement d'une fonction "usuelle" de l'atelier de dorure artisanal (dorure et redorure en vue d'un usage ) à une fonction pure et simple de restauration-conservation . Du reste restaurer c'est souvent éviter toute redorure...

Il faut savoir que le marché privé est assez restreint et difficile d'accès, le secteur de l'antiquité subit une mutation et le travail se raréfie.
Seul subsiste le travail concernant des objets de grande qualité et nécessitant une bonne connaissance technique et historique.
A terme, à mon avis, les petits ateliers indépendants et non certifiés par un diplôme de conservation restauration auront tendance à disparaitre. Beaucoup ont déjà fermé en particulier les entreprises avec plusieurs salariés. Restent encore quelques survivants qui pour la plupart travaillent seuls .
Je suis un peu rabat joie mais une chose est sûre, réussir à percer dans ce métier est assez difficile surtout en voulant créer sa propre affaire, il faut être armé d'une très grande motivation.
Une solution peut être de racheter une affaire qui ferme mais le cas est de plus en plus rare (vente d'un atelier de dorure) et ne dispense pas d'obtenir ce diplôme de restauration.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Formation au métier de doreur-argenteur et restaurateur

Messagede yohann » Mar 30 Mar 2010 21:13

Merci beaucoup pour ces renseignements.
En tout cas, merci pour votre franchise.
Comme je l'ai écrit, je me cherche un peu. J'aimerais réaliser quelque chose de mes mains mais qui soit en rapport avec le TS, car ce domaine me tient à coeur.
yohann
 
Messages: 2
Inscription: Dim 28 Mar 2010 14:07


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité