Identification d'un ancien moule à kouglof


Identification d'un ancien moule à kouglof

Messagede Katia777 » Mar 8 Mai 2012 23:32

Bonjour,
je suis en possession d'un ancien moule de Kouglof en cuivre et je cherche à connaître un peu peu son histoire, l'objectif final est d'écrire un article (pour un journal étranger).
Pourriez-vous m'éclaircir un petit peu s'il vous plait ?
C'est un moule en cuivre, protégé à l'intérieur par de l'étain (?). Il est de marque Wagner West Germany.

j'ai plusieurs questions :
Est ce bien de l'étain ? A quoi sert-il ?
Pour le dater, j'ai trouvé un lien sur son entreprise mais malheureusement ce n'est pas plus clair : je suppose que c'est après la Seconde Guerre mais quand ?
Au fond de la cheminée du moule, il y a une petite étoile, est-ce un sens ?
Une fois nettoyé le moule est très joli mais la brillance part vite : y a-t'il un moyen de la fixer même si on l'utilise de temps à autres ?

Par ailleurs je suis un peu étonnée de ne rien trouver sur « Wagner West Germany » : ses objets sont partout et il n'y a rien dessus.
Je vous remercie d'avance.

Voici les photos :
Katia777
 
Messages: 3
Inscription: Lun 7 Mai 2012 19:51

Re: Identification d'un ancien moule à kouglof

Messagede cuprite » Mer 9 Mai 2012 09:01

Bonjour.
L'étain (c'est bien de l'étain) présent dans l'ustensile en cuivre permet d'éviter le contact entre les aliments qui cuisent et le cuivre qui s'oxyde et devient alors toxique. Seuls quelques ustensiles ne sont pas étamés : bassines à confiture et casseroles à sucre (je crois, mais ce serait à confirmer, que c'est parce que le l'acidité des fruits ne permet pas au cuivre de s'oxyder). Normalement, l'étain est blanc brillant dans l'ustensile. L'aspect noirâtre de celui qui est dans votre moule indique qu'il s'est oxydé lui aussi. Normalement, ce n'est pas toxique, mais peut donner un goût au gâteau. Tant que vous ne voyez pas le cuivre apparaître dans le moule, c'est bien, sinon, il faut le faire ré-étamer si vous continuez à l'utiliser.
Pour l'extérieur, le cuivre s'oxyde naturellement très vite, et encore plus vite selon l'atmosphère dans laquelle il se trouve. Vous pourrez l'astiquer pour qu'il brille, mais si vous devez l'utiliser de temps à autre, vous ne pourrez rien mettre dessus pour le protéger de l'oxydation. Dans le cas d'un cuivre simplement exposé et qui ne sert plus, un vernis à métal passé juste après astiquage permet de conserver le brillant et la couleur.
Bonne journée et félicitations pour le Kouglof qui a l'air bien appétissant.
cuprite
 
Messages: 226
Inscription: Ven 29 Mai 2009 19:39
Localisation: Cotentin


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités