Petit couteau droit à garde en vieux fer et manche en chêne


Règles du forum
Chaque sujet reçoit la présentation d'un couteau et un seul, présentation parfaitement rédigée pour accueillir des critiques constructives : évitons les auto-congratulations... et précisons notre point de vue positif ou négatif, merci.

Avis des internautes

(4 avis) : 4 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.75.4 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.75.4 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.75.4 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.75.4 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.75.

Petit couteau droit à garde en vieux fer et manche en chêne
Moyenne de 3.75 sur 5.00 a partir de 4 avis et 3 messages techniques.

Petit couteau droit à garde en vieux fer et manche en chêne

Messagede bryan » Dim 8 Juil 2012 20:53

Bonjour à tous,
voici fini un petit couteau que j'aime beaucoup. La lame est en acier 145SC (1,45C), la garde - chose pas vraiment habituelle chez moi - est en vieux fer, et le manche en chêne.
La lame mesure 85 millimètres de long, est épaisse de 4 millimètres et haute de 30 millimètres ; et le manche 100 millimètres environ.
J'ai plus travaillé le manche que d'habitude : un début d'ébénisation et une finition à la cire d’abeille, et laine 000.
Bryan

bryan
 
Messages: 637
Inscription: Sam 12 Déc 2009 15:57

Re: Petit couteau droit à garde en vieux fer et manche en chêne

Messagede forgeferron » Lun 9 Juil 2012 14:40

Bonjour Bryan,

ce que j'aime dans ce petit utilitaire, c'est la sobriété dégagée par l'ensemble, qui est accentuée par l'impression de continuité entre le manche de chêne teinté (si je devine bien que c'est de cela dont il s'agit) et le ricasso laissé brut de forge, continuité brisée par la garde, qui, avec le rivet et le polissage, crée un contraste saisissant.

J'aurais deux petites questions, l'une concernant le ricasso et l'autre concernant la garde : tout d'abord, en observant le ricasso attentivement, je remarque, au niveau de l'entablure, à la naissance de l'émouture, trois petites lignes, comme des "paliers" de différences de hauteurs. Celles-ci sont-elles réalisées volontairement, dans un esprit d'esthétique, ou est-ce une marque résultant du marquage de l'entablure au marteau sur une arête de l'enclume lors de la forge ?

Pour terminer, concernant la garde, en observant la première photo, je crois discerner un effet de motifs similaires au damas. La structure hétérogène ou la granulométrie du vieux fer donnent-elles cet effet ? Avez-vous trempé la garde dans un bain de révélation ou autre ?

Une toute dernière chose : je devine les vagues d'une trempe sélective, est-ce bien le cas ?

Un fort joli petit couteau droit exactement dans mon optique de l'utilitaire : classe et sobre à la fois, pas trop grand et d'un tranchant redoutable, surtout pour la charcuterie et le fromage !
Merci Bryan,
Pierre.
forgeferron
 
Messages: 187
Inscription: Jeu 23 Déc 2010 19:07
Localisation: Plonévez-porzay, à coté de Douarnenez (29)

Re: Petit couteau droit à garde en vieux fer et manche en chêne

Messagede bryan » Lun 9 Juil 2012 19:29

J'aurais deux petites questions, l'une concernant le ricasso et l'autre concernant la garde : tout d'abord, en observant le ricasso attentivement, je remarque, au niveau de l'entablure, à la naissance de l'émouture, trois petites lignes, comme des "paliers" de différences de hauteurs. Celles-ci sont-elles réalisées volontairement, dans un esprit d'esthétique, ou est-ce une marque résultant du marquage de l'entablure au marteau sur une arête de l'enclume lors de la forge ?

Très bon coup d’œil : je ne passe pas vraiment de temps sur la finition de cette zone là de la lame ; il y a des reflets et aussi des marques de bande du backstand. C'est une partie que je trouve très pénible à bien réaliser...
Si il y a des coups de marteau de visible, c'est la partie brute de forge du ricasso ; sur la lame en principe, j'évite.

Pour terminer, concernant la garde, en observant la première photo, je crois discerner un effet de motifs similaires au damas. La structure hétérogène ou la granulométrie du vieux fer donnent-elles cet effet ? Avez-vous trempé la garde dans un bain de révélation ou autre ?

Pour la garde en vieux fer, il y a un polissage poussé et une révélation à l'acide : des zones bien marquées sont ressorties. Il me semble que le vieux fer a subi quelques replis avant moi, avec d'autres morceaux de ferraille qui devaient contenir du carbone, et les zones carburées ressortent très bien au polissage. Le "grain" est même visible sur ces zones là.

Une toute dernière chose : je devine les vagues d'une trempe sélective, est-ce bien le cas ?

Il n'y a pas à proprement parler de trempe sélective voulue, mais je pose toujours une très fine couche d'argile avant la trempe, et sur cette lame ci, je n'ai pas porté la lame à température de trempe partout : la soie n'est pas trempée, le ricasso non plus. Et la démarcation entre ces deux zones est bien visible après le polissage.

Un fort joli petit couteau droit exactement dans mon optique de l'utilitaire : classe et sobre à la fois, pas trop grand et d'un tranchant redoutable, surtout pour la charcuterie et le fromage !

Merci !
bryan
 
Messages: 637
Inscription: Sam 12 Déc 2009 15:57


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 1 invité