Premier couteau pliant amateur


Règles du forum
Chaque sujet reçoit la présentation d'un couteau et un seul, présentation parfaitement rédigée pour accueillir des critiques constructives : évitons les auto-congratulations... et précisons notre point de vue positif ou négatif, merci.

Avis des internautes

(0 avis) : 0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.

Premier couteau pliant amateur
Moyenne de 0 sur 5.00 a partir de 0 avis et 4 messages techniques.

Premier couteau pliant amateur

Messagede jérémie » Dim 22 Aoû 2010 19:44

bonjour,
je m'appelle Jérémie. Aimant beaucoup les couteaux, je suis tombé sur ce site et me suis lancé dans la fabrication de mon premier couteau.
Voici mon couteau :
    - pliant à système deux clous.
    - lame faite dans une râpe à bois( de mauvaise qualité), en stock removal.
    - lame de 8.5 cm de long et de 2cm de large (au plus large).
    - manche en olivier de 9 cm de long.
    - dos d'intercalaire et platines guillochés.
    - rivet en clou de 2 mm et rondelle en laiton redimensionnée.
    - traitement thermique, 2 normalisations puis trempe dans huile végétale chauffée.
Je l'ai fabriqué avec quasiment aucun matériel (sauf une dremel et un chalumeau).
Cette aventure m'a beaucoup plu et j'attends donc avec impatience vos critiques afin de m'améliorer sur le prochain.
Je vous remercie pour tous les conseils et tutoriels de ce site, qui m'ont permis de démarrer.
Ci-dessous, quelques photos :



Avatar de l’utilisateur
jérémie
 
Messages: 15
Inscription: Dim 22 Aoû 2010 15:13
Localisation: St Christol les Alès

Re: Premier couteau pliant amateur

Messagede BDelor » Dim 22 Aoû 2010 23:42

Bonjour Jérémie et bienvenue parmi nous !

Si c'est vraiment ton premier couteau, bravo, c'est un très bon début. Les photos ne permettent pas de voir tous les détails mais apparemment le montage semble propre et soigné.

Quelques questions et/ou conseils pour le prochain :
  • Concernant les traitements thermiques : la normalisation est surtout nécessaire quand la lame a été fortement et longuement portée à une température élevée, en d'autres termes si elle a été forgée. Pour un travail en stock-removal, ça ne fait pas de mal mais ce n'est pas indispensable. Par contre, il est utile de détremper le métal avant de commencer à le travailler, cela facilite beaucoup la tâche ;
  • toujours sur les traitements thermiques : après avoir fait la trempe, il est indispensable de faire un revenu, sinon l'acier reste extrêmement dur mais aussi extrêmement cassant ;
  • Au sujet du montage : le point principal est de viser, pour des raisons esthétiques, une continuité dans l'alignement lame / manche en position ouverte (ce n'est pas nécessairement une critique de ton couteau, car on ne voit pas bien sur les photos ce qu'il en est de cet alignement). Et en position fermée, il faut rechercher une géométrie permettant d'éviter que le talon de la lame ne dépasse du manche de façon disgracieuse. La difficulté est de combiner les contraintes de la position ouverte et celles de la position fermée, ce qui conduit souvent à ajuster les formes, et donc à rechercher un nouveau réglage, etc...
  • Choix de l'acier : acheter un acier carbone "basique" de coutellerie ne coûte pas bien cher et permet d'éviter les aléas liés aux traitements thermiques approximatifs sur des aciers de récupération de qualité inconnue. Pour quelques euros, tu te simplifieras la vie.
  • Choix du bois : les revendeurs de fournitures pour couteliers offrent des bois très flatteurs qui améliorent grandement l'aspect final du couteau. Là encore, pour quelques euros de plus, le gain est appréciable. Ceci dit le bois d'olivier que tu as utilisé a déjà un beau rendu (l'olivier fait d'ailleurs partie des essences utilisées en coutellerie).
A bientôt sans doute pour le prochain...
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Premier couteau pliant amateur

Messagede jérémie » Lun 23 Aoû 2010 00:22

Oui, c'est bien le premier et sûrement pas le dernier.
Je vous remercie pour tous ces compliments, conseils et remarques.
Cette râpe a bien été détrempée chauffée au chalumeau jusqu'à perte de magnétisme (si c'est bien ca ?).
Je ne savais pas pour les normalisations alors dans le doute, je les ai faites.
Un revenu au four domestique a bien été fait 60 min à 200° après la trempe.
Il y a effectivement des problèmes d'alignements lame-manche dues en parties à un mauvais perçage et à mon ignorance.
Il faut maintenant que je m'équipe un peu et surtout une formation de base serait la bienvenue. Mais pour cela, il me manque le temps et l'argent !
Encore merci et vivement le prochain...
Avatar de l’utilisateur
jérémie
 
Messages: 15
Inscription: Dim 22 Aoû 2010 15:13
Localisation: St Christol les Alès

Re: Premier couteau pliant amateur

Messagede BDelor » Lun 23 Aoû 2010 08:25

Monter en température un petit peu au dessus du point de perte de magnétisme est une bonne approche.
Pour les ajustages de pliants, il faut commencer par travailler avec un gabarit en carton et une épingle en guise d'axe, cela permet des essais et des ajustements rapides.
Une formation est en effet très utile pour démarrer du bon pied. Plusieurs artisans proposent des stages d'initiation de quelques jours, et pour aller plus loin, si vous êtes salarié, il est toujours possible de faire une demande de congé formation via un FONGECIF.

A bientôt.
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron