Réalisation d'une épée en damas de câble


Réalisation d'une épée en damas de câble

Messagede Viruce delaforge » Jeu 9 Aoû 2012 21:53

Bonsoir à tous,
je vais essayer de vous présenter mon défi de l'année, la réalisation d'une épée en damas câble et tranchant sandwich. Je n'ai pas la prétention d'appeler ça un tutoriel, j'ai simplement réuni les différentes étapes que j'ai suivies (elle est déjà finie j'ai donc attaqué mon défi n°2 : un katana..., le n°3 étant une réduction de minerai.)

Première étape, récupérer du câble en acier :

Assembler la trousse puis chauffer pour torsader :

Je soude le tout à la forge pour avoir un lopin et je recommence le tout pour en créer un second :

Je ré-assemble une nouvelle trousse composée dans l'ordre : d'un lopin de câble, de deux plats d'acier XC75 et de mon second lopin de câble :

Pour les patients, je posterai la suite dès que je le pourrai.
Viruce delaforge
 
Messages: 26
Inscription: Ven 20 Juil 2012 10:34

Re: Réalisation d'une épée en damas de câble

Messagede Viruce delaforge » Lun 13 Aoû 2012 21:32

La nouvelle trousse est donc soudée à la forge :

... et étirée doucement mais sûrement afin d'obtenir un méplat qui soit proche de la taille finale de l'épée. (Il ne faut pas oublier que lors de l'émouturage au marteau, l'épée va s'allonger et s'élargir un peu.)


La lame est ensuite mise en forme à la lime pour effacer les traces de forge et avoir des émoutures nettes :

Viennent ensuite la normalisation de l'acier, la trempe et le revenu ; un nouveau nettoyage complet, l'approche des tranchants, le polissage et la révélation du dessin au perchlorure.
Encore un petit polissage, et voilà : la magie du damas opère encore une fois :

Je ne l 'affûte pas plus pour le moment car je vais devoir manipuler la lame encore de nombreuses fois... je tiens à mes doigts !
Le moment est venu de s’intéresser à la garde et à la poignée. Je réalise donc un nouveau lopin de damas "barbare" en chaînes de tronçonneuse et je le mets en forme à la forge.
La fusée en noyer est percée et ajustée sommairement.
La garde est percée et ajustée pour s'insérer sur la soie de la lame.

Bonne soirée à tous.
Viruce delaforge
 
Messages: 26
Inscription: Ven 20 Juil 2012 10:34

Re: Réalisation d'une épée en damas de câble

Messagede forgeferron » Mar 14 Aoû 2012 09:56

Bonjour Virgile,
la lame est bien sympathique, mais je ne comprends pas le réel intérêt d'utiliser deux plats d'acier XC75 pour former l'âme du sandwich : est-ce pour éviter une trop grosse perte au feu ?
Le katana semble très bien parti, j'ai hâte de le voir terminé !
Merci de ta réponse.

Pierre
forgeferron
 
Messages: 187
Inscription: Jeu 23 Déc 2010 19:07
Localisation: Plonévez-porzay, à coté de Douarnenez (29)

Re: Réalisation d'une épée en damas de câble

Messagede Viruce delaforge » Mar 14 Aoû 2012 12:28

Bonjour Pierre.
J'ai mis deux plats simplement pour avoir une âme suffisamment épaisse une fois étirée.
Pour bien faire, j'aurais même dû en mettre trois afin de ne pas retrouver la soudure centrale sur mon fil (mais heureusement je ne forge pas avec autant de précision).
D'ailleurs, si j'avais eu un plat de 6 millimètres, ça aurait été encore mieux...
Viruce delaforge
 
Messages: 26
Inscription: Ven 20 Juil 2012 10:34

Re: Réalisation d'une épée en damas de câble

Messagede Viruce delaforge » Jeu 16 Aoû 2012 21:39

Bonsoir à tous,
voici la suite de l'épée. Je vous la poste alors que je viens de tremper les lames du katana et du ko gatana, je trouve que je suis un peu en retard.
J'ai un peu affiné la garde, je l'ai polie et révélée vu qu'elle est en damas sauvage entièrement forgée en chaîne de tronçonneuse :


Pour finir d'assembler et d'équilibrer le tout, j'avais prévu au départ un pommeau dans le même damas que la garde mais on va dire que je l'ai un peu raté.


Hé oui, tarauder un acier mal recuit, ça dévore les tarauds. J'ai donc choisi de ressortir mon creuset et de créer deux plaques de cuivre et une de bronze pour constituer le pommeau.


Il n'y a plus qu'à travailler ces gros "pâtés". Un petit intercalaire en corne entre chaque couche et le tour est presque joué :


Après mise en forme et taraudage, je le monte sur l'épée et le rivette sur la soie :



La lame est affutée et huilée à l'amande douce, la poignée traitée à l'huile de lin, et hop direction la forêt pour les tests de coupe : j'avoue que j'ai été moi-même surpris par ses capacités de coupe, mais aussi par le chant cristallin de la lame lors de la coupe (je pensais que c’était inventé par la télé, mais non ils ont juste un peu augmenté le volume, et encore je ne suis pas sûr).
Voilà, prochaine étape : le fourreau ; moins romantique mais indispensable !
Viruce delaforge
 
Messages: 26
Inscription: Ven 20 Juil 2012 10:34

Re: Réalisation d'une épée en damas de câble

Messagede remix 13 » Sam 18 Aoû 2012 10:50

Bonjour,
on voit sur la photo 2 que le câble était galvanisé. Le galva qui est "emprisonné" au cœur de la trousse ne gêne-t-il pas pour la soudure ?
C'est une très belle réalisation.
Avatar de l’utilisateur
remix 13
 
Messages: 13
Inscription: Sam 23 Juil 2011 10:13

Re: Réalisation d'une épée en damas de câble

Messagede BDelor » Sam 18 Aoû 2012 16:49

Au moment de la soudure, le zinc n'est plus là : sa température d'ébullition est de 907°C, donc sa vaporisation a lieu bien avant d'atteindre la température de soudure de l'acier.
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Réalisation d'une épée en damas de câble

Messagede Viruce delaforge » Dim 19 Aoû 2012 20:23

Oui en effet. A la première mise en température, toute la galvanisation brûle dans un gros panache de fumée (je sors de la pièce à ce moment là).
Viruce delaforge
 
Messages: 26
Inscription: Ven 20 Juil 2012 10:34

Re: Réalisation d'une épée en damas de câble

Messagede Viruce delaforge » Dim 19 Aoû 2012 22:22

L' objectif : obtenir deux planches avec au moins une face lisse et droite sur chacune. Il suffit ensuite de tracer les contours de la lame sur chaque face et d’évider les deux demi-coques au ciseaux à bois.


Après collage des demi-coques, il n'y a plus qu'à mettre en forme le fourreau. Ici c'est la forme la plus simple mais si vous avez des talents de sculpteur vous pouvez laisser parler votre imagination :


Pour protéger la pointe du fourreau des chocs, je réalise une petite bouterolle en cuivre assez basique :


Puis un peu de couture pour habiller le tout :


Et voilà, il n'y a plus qu'à trouver un acheteur.
Viruce delaforge
 
Messages: 26
Inscription: Ven 20 Juil 2012 10:34


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 0 invités