Repos de l'acier des lames forgées par des maîtres forgerons japonais


Repos de l'acier des lames forgées par des maîtres forgerons japonais

Messagede AliStaightRazor » Lun 9 Juil 2012 21:29

Bonjour à tous,
une question à vous poser sur le repos de l'acier. J'ai lu que des maîtres forgerons Japonais laissaient leurs lames après forge 2 ans au repos avant de faire le tranchant comme Maître Ebuchi Kouhei par exemple.
Cette histoire de repos de l'acier pour le rendre plus performant, est-ce de la légende, un marketing mystique, ou est-ce prouvé par les métallurgistes ? L'acier se bonifie-t-il avec l'âge si il est conservé dans de bonnes conditions ?
Merci !
Voici aussi un vieux document différent sur l'acier Anglais de Mr. Weiss :

AliStaightRazor
 
Messages: 17
Inscription: Mar 15 Mai 2012 15:13

Re: Repos de l'acier des lames forgées par des maîtres forgerons japonais

Messagede cuprite » Mar 10 Juil 2012 18:10

Bonjour.

Landrin (Manuel de serrurier. Roret. 1866.), en plein XIXe siècle, nous indique que les lieux obscurs et humides augmentent la qualité des fers et aciers. Les couteliers de Sheffield, assure-t-il, enferment l’acier sous la boue d’un ruisseau durant quelques semaines et le cœur non oxydé était de meilleure qualité que le métal de départ.

Ce procédé reprend la notion de mûrissement du fer dans la terre : la nature transforme naturellement le minerai en métal et le métallurgiste accélère le processus dans son bas-fourneau. La Terre-Mère au sens propre du terme…

En tout cas, il ne faut pas les laisser mûrir trop longtemps : lorsque la corrosion arrive, le métal retourne petit à petit à son état minéral.
Aujourd'hui, oxydation = corrosion = transformation du métal en minéral.
Alors, attendre la transformation des phases métastables, créées lors du traitement thermique ? Les spécialistes du forum en diront plus, mais il y a peut-être des moyens plus sûrs et rapides, et à priori, pas dans un milieu où la corrosion peut s'installer.

Bonne journée.
cuprite
 
Messages: 226
Inscription: Ven 29 Mai 2009 19:39
Localisation: Cotentin

Re: Repos de l'acier des lames forgées par des maîtres forgerons japonais

Messagede BDelor » Mar 10 Juil 2012 19:18

L'hypothèse me laisse quelque peu perplexe. Il est exact que pour certains aciers, les transformations de phases ne sont pas totales à température ambiante (d'où le recours à la trempe cryogénique). J'image que le fait de laisser longuement reposer ces aciers pourrait éventuellement permettre à la transformation de se poursuivre, au moins partiellement. Je n'ai pas plus d'information sur le sujet. Il est parfois difficile de faire la part de la technique et de la symbolique...
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Repos de l'acier des lames forgées par des maîtres forgerons japonais

Messagede bpc » Mar 10 Juil 2012 21:22

Je pense que malgré l'impression que l'on peut avoir, l'acier est assez mal connu : je veux dire que la connaissance "grand public" est issue des recherches dans l'industrie.

Il y a beaucoup à apprendre et comprendre dans le domaine des aciers "artisanaux". Je sais que, par exemple, des gens se penchent sur ce type d'acier pour améliorer le contact avec le corps humain dans le cas de prothèses, etc...
bpc
 
Messages: 311
Inscription: Mer 29 Avr 2009 17:08

Re: Repos de l'acier des lames forgées par des maîtres forgerons japonais

Messagede AliStaightRazor » Mer 11 Juil 2012 09:00

Bonjour à tous,
merci de vos réponses.
Les couteliers de Sheffield du 19ème étaient reconnus pour leur grosse part de mysticisme, de croyances etc... mais en même temps, ils étaient "avant garde" dans la qualité de leur acier et leur tranchant. Je continue mes recherches sur les forgerons japonais pour trouver si il y a des tests (scientifiques) sur la différence au niveau du tranchant, carbure, résilience, etc... entre un couteau de même genre dont un qui a un acier qui a reposé et l'autre pas.
Très bonne journée à tous.
AliStaightRazor
 
Messages: 17
Inscription: Mar 15 Mai 2012 15:13

Re: Repos de l'acier des lames forgées par des maîtres forgerons japonais

Messagede Metal Connexion » Mer 11 Juil 2012 18:45

Bonsoir Ali,

à consulter la littérature d'origine, les fondements scientifiques de ces méthodes paraissent très fragiles :





Avatar de l’utilisateur
Metal Connexion
Administrateur du site
 
Messages: 7531
Inscription: Jeu 3 Juil 2008 22:29


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités