Méthode simple pour la trempe d'une lame de couteau


Méthode simple pour la trempe d'une lame de couteau

Messagede JEAN MICHEL » Jeu 26 Mar 2009 21:44

Voici ma technique (simple) pour tremper une lame (je parle toujours pour une lime ou une rape) :
je monte doucement et uniformément la lame à température : je pratique toujours le soir à la nuit tombée car par expérience j'arrive mieux à atteindre la bonne couleur (orange clair mais pas trop). C'est difficile à décrire en quelques mots.
Je trempe dans un bac de 12 litres en métal rempli d'huile de lin chaude que j'ai préalablement chauffés a 55 degrés jusqu'au refridoidissement total de la lame.
Je ne trempe plus à l'huile de vidange car la calamine laissée sur la lame est dure à faire disparaitre tandis qu'à l'huile de lin, cela laisse peu de traces.

Je vous parlerai une autre fois comment je pratique le revenu et comment je fais pour savoir si ma lame est bien trempée.
Avatar de l’utilisateur
JEAN MICHEL
 
Messages: 9
Inscription: Dim 22 Mar 2009 19:27
Localisation: seine maritime-france

Re: Méthode simple pour la trempe d'une lame de couteau

Messagede Jacques Delfosse » Ven 27 Mar 2009 12:27

C'est une bonne idée de tremper une lame dans la pénombre du soir tombant !
Mais même comme cela, le meilleur moyen pour avoir une bonne trempe, et comme tu utilises -comme je le fais- du matériau de récupération, c'est d'arriver à l'amagnétisme de ta lame chauffée : tu utlises un aimant assez puissant (dans mon cas, celui d'un haut parleur) et quand ta lame n'y adhère plus du tout, tu es à bonne température de trempe.
Tu réchauffes un petit coup, parce que bien sûr, pendant ton test, la lame a refroidi.

Perso, je n'utilise pas l'huile de lin, car quand elle bout, elle fait des projections dangereuses : j'ai un collègue qui en a un très "cuisant" souvenir.
J'utilise le "goop", mélange de parafine, huile végétale et dans mon cas, cire d'abeille.
Pour les petites pièces, je le laisse figé ; pour les grandes, je le porte à température en y plongeant un fer rougi... aussi autour de 60°.

voilà, voilà... my 2 € cents !
Avatar de l’utilisateur
Jacques Delfosse
 
Messages: 91
Inscription: Jeu 2 Oct 2008 23:31

Re: Méthode simple pour la trempe d'une lame de couteau

Messagede lecameleon18 » Ven 27 Mar 2009 19:54

Merci Jacques pour ces précisions, mais permets moi, si je le peux, de les affiner un peu.
Moi aussi je préfère la méthode de l'amagnétisme, et pour cause :
1) il est tres dificile de juger de la bonne couleur de l'acier, car celle-ci est influencée par la luminosité ambiante, cela veux dire que ce n'est reproductible que "exactement dans les même conditions", ou presque, pour être a la même température ;
2) la température de trempe est propre à chaque acier, et donc peut varier en fonction des différentes marques de limes utilisées si on ne forge que des limes, ou des différent type d'aciers utilisés.

L'amagnétisme par contre se situe toujours très proche de la température de trempe, il est juste en dessous de quelques degrés.

Mais attention, il faut être "procédurier" avec cette méthode, on a vite fait de la dépasser par inadvertance, et, quand on effectue le test, de croire qu'on vient d'y arriver.
Pour éviter ca, il faut monter lentement en température et tester souvent, avec l'aimant, on va se rendre compte que l'acier devient de moins en moins magnétique jusqu'à ne plus le devenir du tout.
Dès qu'il ne l'est plus, on continue a monter quelque peu en température : lla différence entre l'amagnétisme et la température de trempe est de l'ordre de 20°, la plage de t°de trempe est de +/- 50°. Donc idéalement, après l'amagnétisme, on monte entre 20 et 50° et on est pile poil en milieu de plage de trempe.

Pour l'huile, pour ma part, c'est huile végétale (colza) : pas encore testé le goop, mais souvent cité en bien.
Avatar de l’utilisateur
lecameleon18
 
Messages: 226
Inscription: Jeu 22 Jan 2009 11:44
Localisation: belgique

Re: Méthode simple pour la trempe d'une lame de couteau

Messagede JEAN MICHEL » Ven 27 Mar 2009 20:09

Je vais me mettre aussi à l'aimant.
Je ne savais pas que l'on pouvait être si précis au niveau de la température avec ce procédé.
Pour ce qui est de l'huile de lin, je l'utilise pour mon travail donc j'en ai une grande quantité à ma disposition.
Une question : existe-t'il une huile de "référence" pour la trempe ?
On ne sait jamais, toute parole est instructive.
Merci par avance pour le renseignement.
Avatar de l’utilisateur
JEAN MICHEL
 
Messages: 9
Inscription: Dim 22 Mar 2009 19:27
Localisation: seine maritime-france

Re: Méthode simple pour la trempe d'une lame de couteau

Messagede lecameleon18 » Ven 27 Mar 2009 20:26

Quand j'ai posé cette question, je me suis vu répondre "toutes bonnes huiles végétales, avec une nette préférence pour l'huile d'olive".
J'ai toujours rechinié à utiliser de l'huile d'olive à une si basse utilisation, je la réserve à mon autre passion, la cuisine.

En gros, j'utilise de l'huile végétale premier prix des grandes surfaces, préchauffée à +/- 60° pour la fluidifier afin qu'elle ait une bonne dissipation thermique...
Sinon, comme préconisé par Jacques, il y a le goop, mais là je ne peux pas t'aider : pas encore testé pour ma part, mais on en dit le plus grand bien.
Avatar de l’utilisateur
lecameleon18
 
Messages: 226
Inscription: Jeu 22 Jan 2009 11:44
Localisation: belgique

Re: Méthode simple pour la trempe d'une lame de couteau

Messagede Jacques Delfosse » Ven 27 Mar 2009 21:13

C'est bien pour cela que je dis de réchauffer un peu après le test de l'amagnétisme !
Il existe des huiles spéciales pour la trempe : voir sur les sites des compagnies pétrolières....

Bon post, celui-ci, non ? Il suscite une très saine discussion ! Voilà à quoi doit servir un forum tel que celui-ci !
Avatar de l’utilisateur
Jacques Delfosse
 
Messages: 91
Inscription: Jeu 2 Oct 2008 23:31

Re: Méthode simple pour la trempe d'une lame de couteau

Messagede gavroche » Ven 23 Oct 2009 23:24

Lorsque je faisais du labo noir et blanc, j'avais réussi à avoir une "lumination" dans l'œil qui me permettait de savoir que c'était 5 secondes de pause, mais pour cela il m'a bien fallu 1 an de pratique constante. Bref, j'avais étalonner mon œil.
Si je devais recommencer aujourd'hui, une cellule ou des tâtonnements seraient nécessaires.

Donc, aimant pour tout le monde, et couleur pour quelques "pros".
Avatar de l’utilisateur
gavroche
 
Messages: 123
Inscription: Lun 10 Nov 2008 13:27
Localisation: seine et marne


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron