Travail des matières animales pour les manches : bois de cerf, défenses de sangliers


Travail des matières animales pour les manches : bois de cerf, défenses de sangliers

Messagede scratch57 » Sam 23 Avr 2011 14:04

Bonjour, je voudrais demander à quelqu'un qui s'y connait comment on travaille certains matériaux. En effet, j'ai des bois de cerf à la maison et j'ai peur de les abîmer, je voudrais faire des manches avec. Ce matériau demande-t-il un travail spécial ? Ou est-ce pareil que le bois ? Peut-on travailler des sabots de chevreuil ou des défenses de sangliers de la même manière ? Je connais pas mal de chasseurs et je peux me procurer ce genre de matériau, donc je voudrais savoir comment m'y prendre pour avoir un bon résultat.
Cordialement.
scratch57
 
Messages: 82
Inscription: Sam 5 Mar 2011 19:36

Re: Travail des matières animales pour les manches : bois de cerf, défenses de sangliers

Messagede BDelor » Sam 23 Avr 2011 14:43

Le bois de cerf se travaille de la même manière que le bois "d'arbre" : râpe à bois, papier abrasif... etc. La scie à métaux peut être utile pour faire des coupes nettes et propres.
On peut laisser les aspérités brun / marron de surface ou les poncer pour obtenir une couleur blanc / gris assez agréable. Les précautions à prendre :
  • au ponçage, faire attention de ne pas trop retirer de matière, sinon on atteint la partie interne du bois, poreuse et alvéolaire, qui sera impossible à polir et donnera un rendu gris sale inesthétique
  • attention aux bandes abrasives : si la vitesse de défilement est importante, il y a risque d'échauffement et de brûlure de la matière (comme pour le bois)
  • le polissage doit être fait avec des abrasifs et frottes propres pour ne pas déposer de crasse dans les aspérités de la matière.

Et bien sûr, le port d'un masque est nécessaire pour ne pas inhaler les poussières.

Les défenses (sanglier, phacochère) se travaillent plutôt avec des outils à métaux car leur dureté est bien plus grande (c'est de la dentine). Mêmes précautions à prendre concernant l'échauffement et l'inhalation de poussières. En revanche, la matière est homogène sur toute son épaisseur, donc par de difficulté de ce côté là.

Je n'ai pas d'expérience sur le travail des sabots, mais j'imagine que cela doit être comparable au travail de la corne.
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Travail des matières animales pour les manches : bois de cerf, défenses de sangliers

Messagede scratch57 » Sam 23 Avr 2011 18:34

Merci.
scratch57
 
Messages: 82
Inscription: Sam 5 Mar 2011 19:36

Re: Travail des matières animales pour les manches : bois de cerf, défenses de sangliers

Messagede Stéphane Détrait » Lun 25 Avr 2011 22:30

Bernard a tout dit. Sur celui que j'ai fait (mon premier travail sur un andouiller), j'ai travaillé au backstand pour enlever la couche extérieure, pour trouver le blanc, puis ensuite 240, 400 à la main et frotte claire pour éviter de noircir.
Stéphane Détrait
 
Messages: 254
Inscription: Dim 24 Jan 2010 19:44
Localisation: vaucluse


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron