Protocole de réalisation d'une lame de couteau en acier XC75


Protocole de réalisation d'une lame de couteau en acier XC75

Messagede eryx » Ven 18 Nov 2011 19:02

Bonjour,

Je souhaiterais débuter en coutellerie ; pour ce faire, je récolte des informations à droite à gauche. Je vais bientôt investir dans quelques ouvrages (si vous avez des titres à me conseiller…).
Je me suis permis de reporter ci-dessous une sorte de « protocole » très basique pour la réalisation d’une lame de couteau fixe. Voilà ce que j’ai cru comprendre en parcourant le forum et autres sites. J’aimerais avoir votre avis sur ce protocole théorique (qui est réalisé uniquement avec des informations reprises à droite, à gauche).
N’hésitez pas à ajouter vos remarques et à préciser les différentes températures, les différents temps, etc.


Réalisation d’une lame de couteau fixe non forgée

- Achat d’une barre d’acier chez un fournisseur comme « Eurotechni ». Exemple : un plat de XC75 en 60x4 (1m).

- Détourage de la lame avec une scie à métaux, des limes, une perceuse ou autres techniques (laser, …).

- Mise en forme de la lame (émouture, …) avec limes, meule ou bandes abrasives.
  • 50 ou 80 pour ébaucher la mise en forme
  • 120 puis 240 et éventuellement 400 pour le polissage
- Le tranchant de la lame est seulement ébauché, on laisse une épaisseur de 1 mm au niveau du tranchant. On peut aussi tremper la lame avant le travail de mise en forme pour éviter les déformations mais elle devient alors plus dure à travailler.

- Normalisations : les normalisations ne sont pas indispensables sur un acier qui n'a été travaillé qu'à froid. Elles sont surtout nécessaires lorsque l'acier a été forgé, à haute température, ce qui peut avoir entraîné une augmentation de la taille de grain. L'acier livré par « Eurotechni » devrait avoir déjà une bonne finesse de grain (casser éventuellement un échantillon pour s'en assurer).

- Pré-polissage pour éviter les tapures, etc...

- Trempe de la lame :
  • On chauffe la lame à une certaine température en fonction de la qualité de l’acier. (On peut alors utiliser une forge, un chalumeau au propane, …)
  • On la trempe ensuite dans un bain d’huile à 790-820°C.
  • On la laisse refroidir complètement.
- Revenu : pour diminuer les tensions de l’acier, on réalise un recuit (200 à 300°C) pendant 2 heures.

- On laisse refroidir très lentement (dans de la vermiculite par exemple).

- On réalise les finitions sur la lame pour affiner le tranchant (meule, lime, bande abrasive). On fait les finitions en prenant soin de refroidir régulièrement la lame pour ne pas la détremper.

- On réalise le guillochage de la lame.

- On polit ensuite la lame (pâte à polir et disque coton, papier abrasif à grain très fin, ...)

- On peut ensuite s’occuper du manche.

Un énorme merci à tous ceux qui ont écrit les informations reprises ici.
Avatar de l’utilisateur
eryx
 
Messages: 10
Inscription: Dim 23 Oct 2011 13:52
Localisation: Gravelines 59820

Re: Protocole de réalisation d'une lame de couteau en acier XC75

Messagede BDelor » Ven 18 Nov 2011 20:06

Il y a quelques erreurs :
  • 790-820°C correspond à la température de l'acier, pas à la température de l'huile. Pour qu'il y ait trempe, il faut un refroidissement très rapide, donc : acier à 790-820°C dans de l'huile tiède
  • ensuite on fait un revenu et pas un recuit. Le refroidissement lent dans la vermiculite n'est pas nécessaire dans ce cas (le recuit - avec refroidissement lent - se pratique sur une lame forgée).
  • il vaut mieux faire le guillochage avant la trempe, car il sera très difficile à faire sur un acier trempé
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Protocole de réalisation d'une lame de couteau en acier XC75

Messagede jimi » Ven 18 Nov 2011 20:20

Salut eryx
il me semble que tu ne débutes pas que en coutellerie mais simplement en forge ou en travail du métal...
Si c'est le cas, je te conseille de commencer par travailler de la bonne vieille ferraille ou de l'acier de récupération (ressort d'amortisseur, lame de ressort, barre de torsion,... la liste est longue) avant de commencer à acheter des aciers chers (encore que L'XC 75 ne soit pas le pire).
Voila... ceci dit je n'y connais rien en coutellerie et je ne saurais pas juger ta procédure ; mais je forge pour des réalisations de ferronnerie et je sais que les tours de mains sont longs à acquérir et qu'il est dommage de vider sa bourse pour remplir sa poubelle.
Bon courage.
jimi
 
Messages: 150
Inscription: Sam 3 Oct 2009 16:54
Localisation: Cévennes gardoises

Re: Protocole de réalisation d'une lame de couteau en acier XC75

Messagede gobannos » Ven 18 Nov 2011 20:47

Il y a quelques points sur lesquels je ne suis pas trop d'accord :

- Le polissage et la tapure de trempe : la tapure étant souvent due à un refroidissement trop brutal pour l'acier, tremper du 90mcv8 à l'eau et il claque, polissage ou pas prépolissage ; par contre à l'huile, prépolissage ou pas, il ne claquera pas s'il n'a pas été surchauffé.

Et l'absence de normalisation : à savoir que la normalisation, la régénération et le recuit complet se font aux mêmes températures et ont le même mode de refroidissement ou presque (très lent pour le recuit complet et la régénération, et à l'air calme pour la normalisation). Les structures obtenues sont quasiment identiques, c'est juste que chaque traitement a un nom pour faire telle ou telle chose même si l'effet est le même.

La normalisation pour la finesse du grain : oui, mais elle sert aussi à enlever les tensions que tu peux libérer en usinant à froid ta lame. Sur les courtes sections, oui ça ce discute certes, mais pas sur un couteau avec une lame de 4 mètres.
Mais dans un souci de bien faire, c'est mieux de la faire et en éliminant ces tensions, tu risques moins de déformations lors de la trempe de ta lame.

Par contre il m'est arrivé de casser des barres de 90MnCrV8 à la réception et le grain était quand même assez gros (chez Eurotechni). C'est rare mais il faut quand même se méfier.
Avatar de l’utilisateur
gobannos
 
Messages: 181
Inscription: Jeu 28 Oct 2010 20:11
Localisation: sumène

Re: Protocole de réalisation d'une lame de couteau en acier XC75

Messagede eryx » Sam 19 Nov 2011 11:14

Un grand MERCI à tous, je vais donc modifier mon protocole afin de suivre vos conseils.
L'utilisation d'acier de récupération devrait effectivement me permettre de ne pas me ruiner pour débuter.
Merci encore.
Avatar de l’utilisateur
eryx
 
Messages: 10
Inscription: Dim 23 Oct 2011 13:52
Localisation: Gravelines 59820


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron