Restauration de clés anciennes en fer forgé


Restauration de clés anciennes en fer forgé

Messagede Viktor » Lun 6 Fév 2012 16:31

Bonjour et merci de m'accueillir sur votre forum.

L'an dernier lors d'une brocante, j'ai fait l'acquisition de quelques belles clefs anciennes en fer forgées datant probablement du XIXeme siècle. Le problème est qu'elles sont déjà bien oxydées et il y même des couches de rouilles importantes à certains endroits (probablement stockées dans un milieu humide pendant plusieurs années).

Ma première question est de savoir si après un décapage en surface à la brosse métallique par exemple, l'oxydation de rouille est stoppée si l'objet est conservé dans un endroit sec.

Sinon, je m'étais quand même vaguement renseigné à l'époque et j'ai essayé la vaseline multi-usages qui soit disant est un bon produit qui stoppe la rouille et préserve pendant longtemps. Seulement six mois plus tard, les clefs ont gardé leur aspect gras mais sont devenues fragiles, elles s'effritent facilement au touché ou d'un simple coup d'ongle.

Donc maintenant, j'aimerais recevoir des conseils de vrai spécialistes pour définitivement arrêter l'oxydation de rouille (la patine je veux la garder) et les préserver dans le temps. J'ai entendu parler de la cire d'abeille, du pétrole : que pensez vous de ces techniques ?
Par contre, j'aimerais éviter tout ce qui est framento ou vernis anti-rouille car j'ai envie de conserver l'aspect ancien de l'objet.
Merci pour votre intérêt.
Viktor
 
Messages: 6
Inscription: Dim 5 Fév 2012 13:28

Re: Restauration de clés anciennes en fer forgé

Messagede thierry loeve » Lun 6 Fév 2012 16:54

Bonjour,
une fois la rouille éliminée à la brosse métallique, il faut une barrière hermétique à l'oxygène mais aussi aux acides atmosphériques ou de contact (peau des mains).
Le sujet a déjà été traité sur ce forum mais pour rappel, l'utilisation de la cire d'abeille ou l'huile de lin sont des procédés organiques donc non stables dans le temps ; ce qui suppose un entretien régulier.
Garder les pièces au sec et sans manipulation ralentit très fortement le processus d'oxydation. Il est possible de les conserver ainsi sans traitement mais avec un entretien régulier (pour les cas les moins atteints). Je laisse la place aux spécialistes.
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Restauration de clés anciennes en fer forgé

Messagede cuprite » Lun 6 Fév 2012 19:52

Bonjour.
La vaseline a décollé les couches de corrosion du support métallique, c'est pourquoi les clefs semblent fragiles. Mais bon, ainsi, une partie du travail de décapage est déjà fait.
Si vous souhaitez éliminer la corrosion, il ne faut pas utiliser des brosses trop dures (acier sur touret par exemple) car vous allez éliminer toute la corrosion et vous retrouver avec une clef dont il ne restera que le métal avec ses cratères de corrosion, et en ayant perdu les détails de la surface si la corrosion est prononcée. L'utilisation de brosses synthétiques (de la marque au tampon vert par exemple) montées sur perceuse, de différentes duretés, permet d'éliminer les couches de corrosion qui gênent la lisibilité de la clef, et de conserver la patine (la corrosion que vous voulez conserver). Les meulettes en carborundum, diamant, ou autres abrasifs permettent un travail beaucoup plus précis, mais délicat à maîtriser de façon homogène.

- Commencer par éliminer la vaseline, et les éclats qui partiront avec, par un bain de white spirit et brossage au pinceau (attention, éclaboussures de produit chimique, donc utilisation dans une pièce très bien aérée, avec gants, lunettes et c'est préférable, masque à solvant). Éliminer les résidus à la déchetterie proche de chez vous.
- Laisser évaporer le white spirit des clefs à l'air, toujours dans une pièce très bien aérée. La clef doit retrouver un aspect sec, le white spirit n'est pas gras, mais est long à complètement s'évaporer (plusieurs jours).
- Décaper la corrosion que vous voulez enlever : brosses de différentes duretés, meulette..., jusqu'à obtenir l'aspect de surface désiré.
- Si vous êtes perfectionniste et souhaitez recoller des éclats qui se détachent en cours de travail, ou refaire des parties qui manquent, vous pouvez utiliser des résines synthétiques (époxy, polyester...) que vous colorerez avec des pigments naturels (certains pigments sont des oxydes de fer et donc le résultat peut être assez troublant).
- Appliquer à chaud (décapeur thermique...) une cire : abeille (facile à trouver), micro-cristalline (meilleure pour la conservation), ... Le métal doit être chaud, pour éliminer les traces d'humidité résiduelles et permettre à la cire de bien se faufiler partout. Lustrer après refroidissement pour obtenir plus ou moins de brillant.
- Normalement, après ce traitement, ce type d'objet n'a pas besoin d'être spécifiquement conservé au sec, mais évitez quand même l'excès d'humidité. 50% est un taux facile à obtenir, moins, c'est encore mieux ; plus, on augmente les risques de corrosion. L'humidité relative doit être mesurée avec un hygromètre, car l'homme n'est pas équipé de senseur pour l'appréhender.
- Si les clefs sont manipulées souvent, la cire va s'user et vous devrez en remettre une couche si vous voyez des tâches de corrosion apparaître.

L'aspect final, ancien, dépendra de la quantité de corrosion que vous aurez éliminée et de la régularité de celle conservée.
cuprite
 
Messages: 226
Inscription: Ven 29 Mai 2009 19:39
Localisation: Cotentin

Re: Restauration de clés anciennes en fer forgé

Messagede tonyproof » Mar 7 Fév 2012 13:28

Bonjour,
ayant déjà eu ce souci sur divers objets que j'ai restauré, voici quelle est ma méthode :
1) Un gros décapage avec une brosse métallique, histoire de retirer les plus gros morceaux.
2) Passage a la brosse métallique douce ou plastique rouge sur perceuse pour arriver à un état métallique satiné.
3) Je chauffe la pièce à environ 250° et ensuite la passe au suif.
4) Une fois refroidie, je la brosse avec une brosse souple (style brosse à vêtement) et ensuite un coup de suif.
Voilà, cela tient bien dans le temps, résiste à une manipulation légère (une quinzaine de fois par an environ) et grâce au suif, le vieillissement est complètement stoppé.
Avatar de l’utilisateur
tonyproof
 
Messages: 37
Inscription: Jeu 18 Nov 2010 14:04
Localisation: loiret chateaurenard

Re: Restauration de clés anciennes en fer forgé

Messagede Viktor » Mer 8 Fév 2012 21:54

Bonsoir et merci pour toutes ces réponses.

déjà j'ai tenté de retirer la vaseline ; ma méthode n'est pas très scientifiques mais les pièces sont bien sèches, on dirait? Je les ai mises au dessus d'un poêle à bois pendant quelques heures, à vous de me dire si j'ai bien fait.

Pour le décapage, j'utilise les mini-brosses dremel. Ce n' est pas toujours évident d' enlever la rouille car parfois un petit morceau s'en va mais ça laisse un cratère dans la pièce. Ma première question est alors de savoir si il vaut mieux parfois laisser ces champignons de rouille et appliquer un produit dessus pour neutraliser l'oxydation ou plutôt décaper et risquer de voir partir le morceau de rouille d'un coup laissant un cratère ?

Quant à la conservation, le meilleur serait donc d'appliquer une cire voire du suif. Est-il nécessaire de chauffer la pièce pour appliquer le produit ? Je n'ai pas d'appareil du genre décapeur thermique et je ne vois pas du tout ce que représente un métal chauffé à 250 degrés.
Viktor
 
Messages: 6
Inscription: Dim 5 Fév 2012 13:28

Re: Restauration de clés anciennes en fer forgé

Messagede thierry loeve » Mer 8 Fév 2012 22:30

Viktor a écrit: je ne vois pas du tout ce que represente un metal chauffé à 250 degrés

Pour de petite pièces elle peuvent être chauffées au gaz , gazinière par exemple. Pour la température il ne faut pas que le métal change de couleur. On doit pouvoir approcher la main très près du métal chauffé. La cire doit juste fondre et ne surtout pas fumer . Attention à ne pas faire le passage de la cire près d'une source de chaleur à cause du risque d’inflammation des vapeurs.

Quand aux surplus de rouille, Cuprite me contredira peut-être, mais à mon sens il est préférable de les retirer, l'action sur le carbone de l'oxygène emprisonné risquant de continuer en profondeur.
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Restauration de clés anciennes en fer forgé

Messagede cuprite » Jeu 9 Fév 2012 10:05

Bonjour.
Pour la vaseline, l'essentiel a dû partir avec la chaleur du poêle. Si vous n'envisagez pas de collage, cela suffira.
Les collages, ce serait pour les éclats qui sautent en laissant un trou au dessous.

Pour ce type d'objet, il n'y a pas de gros risque à conserver les croûtes de corrosion, si ce n'est que ce sont des pièges à humidité. C'est à dire que si l'objet est dans un environnement humide, celle ci va demeurer plus longtemps sous la croûte au contact du métal et présenter un risque de corrosion à cet endroit. Si l'objet est ciré, la cire soit aura comblé ce petit espace, soit l'aura recouvert, et donc plus de problème. La question est plutôt esthétique et rendu final : conserver les croûtes et avoir une bosse, les éliminer et avoir un trou, ou les abraser et retrouver une surface homogène (là, il faut les meulettes abrasives de votre Dremel et coller les éclats).

Comme on l'a vu sur un autre post, ces cires fondent aux environs de 80°C. Il n'est donc pas nécessaire de les chauffer beaucoup plus (c'est moins chaud que l'eau du thé...). Le dessus du poêle à bois doit être plus chaud que ça, donc est largement suffisant pour chauffer la clef. ATTENTION d'appliquer la cire loin de ce poêle : lieu bien aéré et loin de toute flamme, avec les protections habituelles sur soi.
cuprite
 
Messages: 226
Inscription: Ven 29 Mai 2009 19:39
Localisation: Cotentin

Re: Restauration de clés anciennes en fer forgé

Messagede Viktor » Mer 22 Fév 2012 09:35

Rebonjour,
désolé pour cette réponse tardive, j'ai lu toutes vos recommandations. L'idéal serait donc d'enlever autant que possible la rouille sans laisser de cratères puis d'appliquer une cire à chaud et ensuite ne pas trop manipuler l'objet.

Maintenant il ne me reste plus qu'à trouver la cire idéale, si quelqu'un peut m aiguiller en me donnant quelques noms de cires ou me diriger vers un lien car sur le net, il y en a tellement à ne plus savoir quoi prendre : cire en pain, en gel, liquide, etc..
Viktor
 
Messages: 6
Inscription: Dim 5 Fév 2012 13:28

Re: Restauration de clés anciennes en fer forgé

Messagede cuprite » Mer 22 Fév 2012 10:13

Bonjour.

De la cire micro-cristalline, chez les fournisseurs de produits de beaux-arts, de fabrication de bougies, d'entretien de meubles ; la cire d'abeille, pareil, et si vous avez la chance de connaître un apiculteur près de chez vous, directement chez lui.
cuprite
 
Messages: 226
Inscription: Ven 29 Mai 2009 19:39
Localisation: Cotentin

Re: Restauration de clés anciennes en fer forgé

Messagede Viktor » Mer 14 Mar 2012 16:31

Bonjour,

j'ai commandé de la cire micro cristalline, je vous tiendrai informé.
Sinon j'aurais aimé savoir ce que vous pensez du pétrole pour conserver les objets en fer car apparemment c'est une technique propre et rapide.
Autrement à certains endroits, j'ai mis accidentellement le métal à vif et j'aimerais donc savoir s'il y a un moyen de redonner à l'objet un aspect ancien en ravivant la patine brune/noire ?
Merci.
Viktor
 
Messages: 6
Inscription: Dim 5 Fév 2012 13:28

Restauration de clés anciennes en fer forgé

Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités