Utilisation du marteau-pilon Le Pratic en ferronnerie et coutellerie


Utilisation du marteau-pilon Le Pratic en ferronnerie et coutellerie

Messagede Cricri62 » Dim 5 Déc 2010 16:27

Bonjour,

Je fais appel à vos lumières !
Je possède un marteau pilon "Le Pratic" que je n'ai pas encore installé et sur lequel je me pose plusieurs questions.
Il est en excellent état, les bagues bronze sont changées, graisseurs neufs, peinture refaite ; le marteau est bombé mais possède une petite surface plane (usure ou-et modification ?), idem pour l'enclume. Sur la photo, il manque bien sûr la pédale et la courroie :


Je m'étonne par contre qu'il ne possède aucun réglage ni de course ni de frappe ; il serait paraît-il d'un fonctionnement très souple d'où cette absence mais je ne l'ai pas testé et je ne possède aucune expérience sur l'usage du pilon. De plus, le marteau est monobloc, la surface de frappe ne peut donc pas être changée.

J'avais vu une annonce représentant le même marteau, l'enclume semblait avoir été remplacée par une matrice d'emboutissage de colliers en fer plat, ce qui conforterait cette réputation de "souplesse" mais l'annonce a disparu avant que je téléphone pour renseignements ! La masse tombante fait 15kg et elle est suspendue par un cadre articulé tendu par un ressort (visible sur la photo) un peu comme sur les gros Tyro.

Ces deux points : absence de réglage et marteau fixe sont ils gênants pour un usage polyvalent en ferronnerie et coutellerie d'amateur ?

L'enclume possède un tas amovible parallélépipédique avec une queue cylindrique soudée et percée d'un trou. La queue est logée dans un trou de la chabotte, une goupille conique enfoncée en force solidarise l'ensemble. Je voudrais réaliser des tas d'enclume de formes différentes : quelle nuance d'acier serait susceptible de convenir à la fois au soudage de fabrication et aux chocs de l'utilisation ? Quels traitements thermiques ?

Toutes vos suggestions seront les bienvenues ainsi que votre expérience et notices techniques sur ce modèle de machine.

Merci d'avance.
Cricri62
 
Messages: 14
Inscription: Jeu 29 Juil 2010 07:37

Re: Utilisation du marteau-pilon Le Pratic en ferronnerie et coutellerie

Messagede BDelor » Dim 5 Déc 2010 20:57

Je ne connais pas Le Pratic mais pour ce que j'en vois sur le net, il ressemble en effet assez au Tyro. Sur le Tyro, il y a un réglage de course à la jonction de la bielle et du bras oscillant. Peut-être en est-il de même ici ?
Par contre le réglage de frappe sur ce genre de marteau mécanique provient uniquement de l'embrayage par tension de courroie. En le faisant patiner, on joue sur la vitesse de mouvement de la masse tombante et donc sur la force de frappe. Avec un peu d'habitude ce n'est pas vraiment gênant sauf peut-être pour des travaux très précis où on n'a pas le droit à l'erreur et au coup en trop. Bien sûr, ça reste quand même moins souple qu'un auto-compressé, ce n'est pas le même prix non plus...
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Utilisation du marteau-pilon Le Pratic en ferronnerie et coutellerie

Messagede Cricri62 » Lun 6 Déc 2010 11:21

Merci BDelor,
Je viens d'observer l'engin et je confirme, pas de réglage. Ce n'est pas moi qui l'ai remis en état d'où mes questions sur ce forum au cas où le réglage aurait été supprimé, je vous fais confiance pour me donner des éléments de réponse.
J'ai eu un coup de coeur pour cette machine : compacité (1m de long), son allure costaud tout en fonte, pas un bout de tôle pliée, simplicité et sérieux des guidages... et si il s'appelle "Le Pratic" c'est que ça doit être vrai à moins que ce ne soit les premiers balbutiements de la publicité mensongère ?! Tant pis, je le garderai quand même !
J'ai cherché sur le forum mais je n'ai rien trouvé sur la longueur de la courroie à installer avec un marteau de cette conception ainsi que sur le lâche à régler. Je suppose que ces points sont importants sur la sensibilité de la pédale ?
Une info intéressante pour les novices comme moi mais qui n'en sera peut être pas une pour vous. J'ai acheté de la courroie neuve et le vendeur m'a dit qu'il ne fallait surtout pas en prendre de la revêtue caoutchouc ! Le patinage ne se fera pas et la courroie pourrait même "brûler". Qu'en pensez-vous ? Dans cette logique, ne pourrait- on pas améliorer encore la sensibilité de la pédale en paraffinant la surface de contact roue courroie ?
Cricri62
 
Messages: 14
Inscription: Jeu 29 Juil 2010 07:37

Re: Utilisation du marteau-pilon Le Pratic en ferronnerie et coutellerie

Messagede BDelor » Lun 6 Déc 2010 20:12

A l'origine les courroies sur ce type de machine sont en cuir, et elles sont coûteuses. Pour ma part, j'utilise des courroies agricoles plates tissées, très bon marché et qui font parfaitement l'affaire (les établissement CNCP Bordet, par exemple, en ont à leur catalogue). Leur seul défaut est d'être sensibles à la température, ce qui oblige parfois à retoucher un peu le réglage de tension.
Comme le fonctionnement est basé sur la friction, il me semble en effet probable qu'une courroie caoutchouc ne permette pas le patinage nécessaire et se dégrade rapidement. Par contre, l'utilisation de paraffine va à mon avis provoquer un patinage continu et empêchera la courroie de "mordre" suffisamment pour embrayer. Pour te donner une idée, je suis au contraire obligé de passer de temps à autres sur ma courroie une sorte de résine colophane pour augmenter l'accroche !
Je ne sais pas comment se règle l'embrayage sur ta machine. Je suppose qu'il doit y avoir un volant d'inertie sur lequel vient jouer un patin de blocage. Une photo permettrait d'en savoir plus...
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Utilisation du marteau-pilon Le Pratic en ferronnerie et coutellerie

Messagede Cricri62 » Lun 6 Déc 2010 20:41

Merci pour le tuyau des courroies agricoles, j'avais trouvé mon bonheur avec des courroies industrielles de 50mm de large alors que le volant fait 70mm mais le matériau semble identique à celles d'origine ; je n'ai pas fait d'essai pour le problème d'humidité.
L'embrayage semble classique, il se fait avec le galet tendeur, visible au dessus du volant d'inertie en bas sur la photo, et commandé par la pédale.
Un frein, sous forme d'un patin frottant l'intérieur arrière de la jante du volant, agit quand on relâche la pédale. On distingue son levier avec une extrémité en forme de fourche à droite du volant, son pivot est caché par le volant.
Pour l'adhérence, il existe aussi un produit en bombe assez efficace.
N'oubliez pas de me renseigner aussi sur le choix d'acier pour le tas d'enclume (soudage de la queue et résistance aux chocs) !
Cricri62
 
Messages: 14
Inscription: Jeu 29 Juil 2010 07:37

Re: Utilisation du marteau-pilon Le Pratic en ferronnerie et coutellerie

Messagede BDelor » Lun 6 Déc 2010 23:48

Des aciers de travail à chaud comme le X38CrMoV5 ou X40CrMoV5 devraient faire l'affaire, mais tu devras probablement sous traiter les traitements thermiques. Je te conseille de contacter Achim Wirtz, qui participe au forum. Il pourra certainement te conseiller et peut-être aussi te fournir l'acier adapté à ton besoin.
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Utilisation du marteau-pilon Le Pratic en ferronnerie et coutellerie

Messagede C-H Beaulieu » Mer 8 Déc 2010 01:08

Bonsoir.

Je possède un "Le Pratic" pratiquement identique, en effet il m'est possible de changer la matrice supérieur.
Une telle modification est tout a fait réalisable par le tourneur fraiseur le plus proche de chez vous.
Je peux vous joindre une photo présentant le montage de la courroie, la longueur de celle-ci ainsi qu'un croquis de la pédale
Pour ma part, j'ai fait tourner les matrices d'une seul pièce, certes beaucoup plus onéreux qu'un ensemble soudé mais surtout beaucoup plus sûre sur le long terme

Sinon c'est un bonne machine autant pour la coutellerie que pour la ferronnerie jusqu'à des sections de 40x40 ; au-delà, je n'ai pas essayé.

Cordialement.
C-H Beaulieu
 
Messages: 22
Inscription: Jeu 23 Avr 2009 23:24

Re: Utilisation du marteau-pilon Le Pratic en ferronnerie et coutellerie

Messagede Cricri62 » Mer 8 Déc 2010 21:43

Merci à vous deux pour vos renseignements !

BDelor : Pour le type d'acier, j'ai pris note mais j'ai envie de tenter un acier type XC à base carbone pour la matrice de l'enclume, question finances ! J'ai oublié de préciser qu'elle me servirait uniquement de support d'outillage (matriçage, poinçonnage...) et c'est l'outillage qui supporterait les chocs, habituellement modérés pour ce type de travail. Certaines enclumes "à main" à plaque rapportée soudée trempée adoptent ce principe (Sambre et Meuse par exemple). Qu'en pensez-vous ?

C-H Beaulieu : A priori l'absence des réglages n'a pas l'air de trop vous ennuyer, je suis rassuré sur mon achat, il ne me restera plus qu'à le monter et l'essayer. 40x40 est largement suffisant pour moi !
Pourriez-vous préciser : vous indiquez que la matrice sup. se démonte. S'agit-il de celle du marteau (le mien est monobloc) ou de celle de l'enclume, ou les deux ? Si il s'agit d'une matrice démontable sur le marteau, une photo m'intéresse beaucoup pour éventuellement modifier le mien.
L'idée d'une matrice tournée me plaît bien, quels sont les TTherm et le type d'acier?
Je viens de penser aussi à une queue rapportée épaulée-vissée-collée ou goupillée et non pas soudée, ceci pour éviter les problèmes de fragilisation métallurgique. Qu'en pensez-vous ?
Merci pour le croquis mais je possède la pédale, je ne l'avais pas montée pour la photo. Je saurais aussi monter la courroie mais je m'interroge surtout sur la détermination de sa longueur. J'attends vos explications, si vous en avez, ou simplement la longueur qui vous donne le meilleur fonctionnement.
Quelques photos de l'engin et de ses matrices seraient les bienvenues en ce qui me concerne, mais pourquoi pas sur ce forum pour en faire profiter tout le monde !

Possédez vous une notice originale de la machine pour ma collection ?
Cricri62
 
Messages: 14
Inscription: Jeu 29 Juil 2010 07:37

Re: Utilisation du marteau-pilon Le Pratic en ferronnerie et coutellerie

Messagede Roland PINON » Mer 8 Déc 2010 22:42

Salut Cricri.
Pour ma part, en ce qui concerne les matrices, je chercherais plutôt à réaliser une queue d'aronde compatible avec les matrices du marché afin de pouvoir en changer. Une matrice Saymak est à 125 € ht environ. Je ne sais pas combien peut couter une sur-mesure mais sans doute bien plus.
Si tu veux les cotes des matrices Saymak pour savoir combien un fraiseur te prendrait pour tailler l'embase, passe moi un MP.
Avatar de l’utilisateur
Roland PINON
 
Messages: 371
Inscription: Mer 8 Oct 2008 22:33
Localisation: Var

Re: Utilisation du marteau-pilon Le Pratic en ferronnerie et coutellerie

Messagede C-H Beaulieu » Mer 8 Déc 2010 23:52

Bonsoir.

Sur mon marteau pilon, les matrices supérieures et inférieures sont amovibles.
La nuance de l'acier avait été choisie par mon tourneur fraiseur, un auto-trempant il me semble mais je ne suis plus sûr. Aucun traitement thermique connu. En prés de cinq ans de service : aucun problème de déformation.
Le cout était d'environ 70€ pièce soit 140€ le jeu (sup. et inf.), tarif donné de mémoire et ne tenant pas compte d'une éventuelle augmentation.

Personnellement, si pour le planage et l'étirage la solution est bonne, elle ne l'est pas trop pour l'étampage (graine, feuillage et autre) qui nécessite des matrices alignées avec un minimum de défaut.
Pour répondre à ces cas, je réfléchis à une solution queue d'aronde sur la matrice inférieure + pince d'étampage et mon marteau de frappe sup. habituel.
Cette solution vous permettrait de ne pas modifier votre masse tombante mais vous oblige à posséder un plus grand nombre de pinces pour réaliser des étirages parallèles pour des épaisseurs données... ou de travailler un peu plus avec vos matrices de planage.

Si vous avez la même pédale que moi, il est probable que vous la trouviez un peu trop souple à l'usage, un fer en renfort corrigera ce défaut.
J'essaierai de vous faire des photos cette semaine.

Roland PINON, je serais intéressé par les cotes de matrice Saymak pour le projet évoqué plus haut. Si vous avez les cotes des matrices Sahinler, ce serait idéal (j'envisage l'achat d'un auto-compressé de 50kg de masse).
C-H Beaulieu
 
Messages: 22
Inscription: Jeu 23 Avr 2009 23:24

Utilisation du marteau-pilon Le Pratic en ferronnerie et coutellerie

Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 0 invités