Couteau pliant à système à friction et manche en bois de fer


Règles du forum
Chaque sujet reçoit la présentation d'un couteau et un seul, présentation parfaitement rédigée pour accueillir des critiques constructives : évitons les auto-congratulations... et précisons notre point de vue positif ou négatif, merci.

Avis des internautes

(1 avis) : 1 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.00.1 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.00.1 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.00.1 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.00.1 évaluation(s) pour une moyenne totale de 3.00.

Couteau pliant à système à friction et manche en bois de fer
Moyenne de 3.00 sur 5.00 a partir de 1 avis et 6 messages techniques.

Couteau pliant à système à friction et manche en bois de fer

Messagede Giloud31 » Mer 26 Mai 2010 13:33

Bonjour,
Avec ce qu'il me restait de bois de fer, j'ai réalisé ce dernier couteau pliant à friction :
- lame non forgée en XC75 (stock removal), trempe à l'huile,
- guillochage sur la lame et l'intercalaire,
- longueur totale ouvert 18 cm (10,5 fermé), lame 7,5 cm pour une épaisseur maximum de 3 mm, émouture concave ;
- le manche est en bois de fer.




A bientôt.
Avatar de l’utilisateur
Giloud31
 
Messages: 271
Inscription: Jeu 18 Juin 2009 18:52

Re: Couteau pliant à système à friction et manche en bois de fer

Messagede jean-jacquesB » Mer 26 Mai 2010 21:40

Il y'a de l'idée, et l'idée est bonne, avec pour moi deux petits bémols : le rivet trop près du talon et la forme du manche qui a l'air d'être sur le dos.
C'est un effet d'optique ou la lame est voilée à gauche ?
Pour le reste, il est sympa avec de belles finitions.
Avatar de l’utilisateur
jean-jacquesB
 
Messages: 255
Inscription: Dim 31 Jan 2010 00:09
Localisation: 20235 BISINCHI. CORSE

Re: Couteau pliant à système à friction et manche en bois de fer

Messagede BDelor » Mer 26 Mai 2010 22:51

Quelques petites remarques moi aussi :
  • la rondelle du rivet mériterait d'être plus soignée (elle semble un peu déformée)
  • le bois de fer pourrait être bien plus beau en améliorant le polissage (sur la deuxième photo, on voit encore quelques rayures transversales, preuve que la finition manque encore un peu d'huile de coude)
  • le guillochage est original, mais compte tenu de son aspect symétrique, il faudrait justement faire attention à ce que la symétrie soit parfaite ce qui n'est pas toujours absolument le cas
  • en jouant sur la position de l'axe, tu pourrais éviter d'avoir un talon proéminent en position fermée (ce que personnellement je trouverais plus agréable à l'œil, mais c'est un avis personnel)

La lame semble en effet tirer un peu de côté, mais je pense que c'est un effet de la photo...

Joli couteau en tout cas, merci de nous l'avoir montré !
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Couteau pliant à système à friction et manche en bois de fer

Messagede Giloud31 » Jeu 27 Mai 2010 08:12

Bonjour et merci pour vos commentaires.

Jean-Jacques, lorsque tu parles du rivet trop proche du talon, veux-tu dire l'axe trop près du talon de la lame ou parles tu du rivet du fond du manche.
Oui c'est vrai, le rivet du fond du manche est un peu trop près du bord... j'ai dû faire une petite retouche et j'ai été obligé de raccourcir légèrement le manche... mais les trous étaient déjà fait. => FAIRE ATTENTION LA PROCHAINE FOIS ! :-)

Concernant la forme du manche qui à l'air d'être sur le dos, bien vu ! Le renflement est plus proéminent sur le dos que sur le ventre du manche mais c'est bien ce que je recherchais.

La lame n'est pas voilée, c'est bel et bien un effet de la photo.
La rondelle de l'axe n'est pas non plus déformée, c'est aussi la photo (je vais devoir changer d'APN !), mais c'est vrai que même en zoomant, on dirait que c'est la rondelle mais dans la réalité elle est bien ronde et lisse.

Lisse, lisse, lisse... effectivement le polissage du manche mériterait un petit coup supplémentaire pour améliorer l'aspect.
Mais encore une fois, dans la réalité il faut vraiment regarder de très près et très attentivement pour voir les rayures... encore une fois (et ça n'est pas pour me trouver des excuses car les rayures existent vraiment) l'appareil photo (8 Mpixels) révèle des détails qui se voient sur l'écran d'ordi en taille max. mais qui sont quasi invisibles à l'oeil nu (ou alors il faut que je consulte :-)).

Pour le guillochage, je n'ai aucune excuse valable... il est bien asymétrique et là ça n'est pas du tout quelque chose de souhaité.
Bernard, comme tu le dis la forme est originale mais elle ne souffre aucune imperfection ce qui n'est pas le cas ici.
J'ai eu du mal à aligner le démarrage de la lime des deux cotés, j'ai directement attaqué à la lime aiguille ronde, peut être qu'il y a une astuce pour être parfaitement symétrique, aurais-tu un conseil ?

Enfin pour terminer... la position de l'axe et le talon de la lame.
Bernard encore une fois tu as raison, d'un point de vue esthétique, je préfère également lorsque le talon de la lame est plus cachée dans le manche.
Le problème pour ce couteau, c'est qu'il n'est pas très haut (1,9 cm au niveau de la jonction avec la lame) la lame quand à elle fait également 1,9 cm de haut. Le montage est effectué avec un intercalaire qui sert de butée (c'était pour ne pas faire un 2 clous) et qui est monté comme un cran plat à la différence qu'il n'est pas ressort et qu'il ne vient pas appuyer sur la lame. Il faut donc un intercalaire de 3mm de haut pour supporter le rivetage et il faut enlever de la matière autour du trou de l'axe sur la lame pour permettre le passage sans frottement contre l'intercalaire. Il ne reste que 2 solutions, soit on descend un peu la lame, soit on rogne plus de matière autour du trou de l'axe mais il y a un risque de fragilisation du montage notamment sur les force exercées de manière perpendiculaire à la lame.

A bientôt
Avatar de l’utilisateur
Giloud31
 
Messages: 271
Inscription: Jeu 18 Juin 2009 18:52

Re: Couteau pliant à système à friction et manche en bois de fer

Messagede BDelor » Jeu 27 Mai 2010 08:35

Giloud31 a écrit:Lisse, lisse, lisse... effectivement le polissage du manche mériterait un petit coup supplémentaire pour améliorer l'aspect.
Mais encore une fois, dans la réalité il faut vraiment regarder de très près et très attentivement pour voir les rayures... encore une fois (et ça n'est pas pour me trouver des excuses car les rayures existent vraiment) l'appareil photo (8 Mpixels) révèle des détails qui se voient sur l'écran d'ordi en taille max. mais qui sont quasi invisibles à l'oeil nu (ou alors il faut que je consulte :-)).

La fait que l'on aperçoive des rayures à la photo (et pas à l'œil nu) n'est pas du tout gênant, c'est seulement la preuve que le polissage n'est pas parfait, et tu verras qu'en le soignant davantage tu gagneras sur l'aspect final du bois. Cela donne plus de profondeur et de contraste aux nuances de couleur, et sur du bois de fer, cela vaut vraiment le coup !

Giloud31 a écrit:Pour le guillochage, je n'ai aucune excuse valable... il est bien asymétrique et là ça n'est pas du tout quelque chose de souhaité.
Bernard, comme tu le dis la forme est originale mais elle ne souffre aucune imperfection ce qui n'est pas le cas ici.
J'ai eu du mal à aligner le démarrage de la lime des deux cotés, j'ai directement attaqué à la lime aiguille ronde, peut être qu'il y a une astuce pour être parfaitement symétrique, aurais-tu un conseil ?

Il vaut mieux commencer par marquer les positions à l'avance avec une règle graduée et une pointe à tracer, puis les amorcer avec l'angle d'une lime de profil carré ou triangulaire. De cette manière tes encoches seront parfaitement positionnées.

Giloud31 a écrit:Enfin pour terminer... la position de l'axe et le talon de la lame.
Bernard encore une fois tu as raison, d'un point de vue esthétique, je préfère également lorsque le talon de la lame est plus cachée dans le manche.
Le problème pour ce couteau, c'est qu'il n'est pas très haut (1,9 cm au niveau de la jonction avec la lame) la lame quand à elle fait également 1,9 cm de haut. Le montage est effectué avec un intercalaire qui sert de butée (c'était pour ne pas faire un 2 clous) et qui est monté comme un cran plat à la différence qu'il n'est pas ressort et qu'il ne vient pas appuyer sur la lame. Il faut donc un intercalaire de 3mm de haut pour supporter le rivetage et il faut enlever de la matière autour du trou de l'axe sur la lame pour permettre le passage sans frottement contre l'intercalaire. Il ne reste que 2 solutions, soit on descend un peu la lame, soit on rogne plus de matière autour du trou de l'axe mais il y a un risque de fragilisation du montage notamment sur les force exercées de manière perpendiculaire à la lame.

L'astuce consiste à jouer sur le positionnement du perçage, d'une part sur la lame, et d'autre part sur le manche. Un gabarit carton, une aiguille, et tu fais des essais.
Tu as dans ce sujet un exemple avec un type de pliant très proche de celui que tu présentes : Pliant deux clous, manche en cerisier
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Couteau pliant à système à friction et manche en bois de fer

Messagede Giloud31 » Jeu 27 Mai 2010 08:47

Merci Bernard pour ces précisions et ces astuces que je ne manquerais pas de mettre en application.
A bientôt
Avatar de l’utilisateur
Giloud31
 
Messages: 271
Inscription: Jeu 18 Juin 2009 18:52


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 0 invités