Restauration de la garde d'une épée en bronze du 18ème siècle


Restauration de la garde d'une épée en bronze du 18ème siècle

Messagede Charles-1 » Mar 27 Mar 2012 15:58

Bonjour à tous.

Voici une garde d’épée en bronze début XVIIIe que je souhaite faire restaurer.
Les documentations mentionnent une dorure sur ce type de garde pourtant je n'en retrouve pas traces...
L’état de surface n'est pas terrible surtout au niveau du pommeau : je ne sait trop que faire et aimerais bien recevoir vos avis.
Simple nettoyage, dorure, patine ou autres : que me conseillez vous ?
Merci par avance ! Cordialement,
Charles.

La garde démontée.
La garde démontée.
L’écusson a pas d’âne.
L’écusson a pas d’âne.
La coquille.
La coquille.
Le pommeau.
Le pommeau.
Charles-1
 
Messages: 31
Inscription: Mer 21 Mar 2012 12:26

Re: Restauration de la garde d'une épée en bronze du 18ème siècle

Messagede roseleur » Mar 27 Mar 2012 20:43

Pour ma part, au vu des photos, j'ai plutôt l'impression qu'il s'agit de surmoulages en bronze bruts de fonderie.
D'où proviennent elles ? Ont-elles été démontées d'une lame et si oui, de quelle lame (photo) ? Quelles interventions ont été pratiquées ? Quel était l'état initial ?
Il est toujours plus difficile de prendre un train en marche qu'à un arrêt.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Restauration de la garde d'une épée en bronze du 18ème siècle

Messagede Charles-1 » Mar 27 Mar 2012 21:42

Bonsoir Roseleur,

merci pour votre intérêt.
A ce stade rien n'a été "pratiqué" sur les bronzes mis a part un petit dépoussiérage avec une petite brosse. Il y avait bien une lame corrodée montée dessus mais brisée quelques centimètres au dessus de la coquille. La soie arrivait bien au pommeau, j'ai effectué moi-même le démontage.

Pour les bronzes, on m'a dit d'effectuer un simple nettoyage à l'Impeca, pensez vous que ce soit une bonne solution ?

Il est possible finalement que cette garde n'ai jamais été dorée et fut d'une conception un peu frustre...
Je ne peux hélas plus poster de photos !
Charles-1
 
Messages: 31
Inscription: Mer 21 Mar 2012 12:26

Re: Restauration de la garde d'une épée en bronze du 18ème siècle

Messagede Marc Alain » Mar 27 Mar 2012 22:18

Toutes les surfaces qui devraient être lisses ont un aspect "peau d'orange".

A mon humble avis, il vaudrait mieux le laisser dans l'état "pièce de fouille", plutôt que de tenter une restauration, qui à ce stade là, sera plus destructive qu'autre chose.
Avatar de l’utilisateur
Marc Alain
 
Messages: 48
Inscription: Mer 3 Juin 2009 12:25
Localisation: CADAUJAC (France, prés de Bordeaux)

Re: Restauration de la garde d'une épée en bronze du 18ème siècle

Messagede roseleur » Mar 27 Mar 2012 22:33

Cette pièce semble donc avoir été sujette à une corrosion assez importante.
En regardant mieux les photos, il me semble apercevoir quelques restes de dorure dans le creux de la bordure de la coquille.
Je pense également qu'il vaut mieux la conserver en l'état afin de ne pas plus dégrader l'état des ciselures de l'objet.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Restauration de la garde d'une épée en bronze du 18ème siècle

Messagede Charles-1 » Mar 27 Mar 2012 22:59

Merci pour vos conseils.
J'ai moi même effectué un examen au binoculaire sur les endroits plus brillants mais vraiment je ne vois aucune trace de dorure : c'est le bronze qui sort plus "jaune" comme au niveau du poinçon du pommeau où j'ai un peu limé pour dégager la soie qui était rivetée.
Le nettoyage a l'Impeca est-il à faire tout de même ou pas ?

J'imagine donc que faire reposer une dorure avec cet état de surface est a proscrire, tout comme une patine pour lui redonner un aspect un peu plus "authentique", ou la patine reste-t-elle une option viable ?
Charles-1
 
Messages: 31
Inscription: Mer 21 Mar 2012 12:26

Re: Restauration de la garde d'une épée en bronze du 18ème siècle

Messagede cuprite » Mer 28 Mar 2012 10:50

Bonjour.
Les cratères en profondeur, ainsi que la couleur rouge, font penser à une pièce très corrodée (de fouille comme le dit Marc Alain), qui aurait été décapée de toute sa corrosion, avant qu'elle ne reprenne la poussière... Même si vous n'avez pratiqué un léger dépoussiérage, la surface est altérée et la couleur semble indiquer une dézincification (le zinc du laiton s'est corrodé en premier et a disparu, laissant la matrice de cuivre seule apparente). Pour retrouver un aspect laiton, il faudrait abraser l'ensemble pour éliminer la couche de cuivre et retrouver le laiton au dessous, mais alors, il ne restera pas grand chose de visible du décor de la surface.
Une patine artificielle est sans doute possible, mais en partant d'une surface "cuivre" et pas d'une surface "laiton".
Maintenant, cet ensemble a déjà une patine plus ou moins naturelle et qui reflète son histoire... Un coup de cire pour la conserver, ou rien pour qu'elle continue à évoluer naturellement peut être une solution.
cuprite
 
Messages: 226
Inscription: Ven 29 Mai 2009 19:39
Localisation: Cotentin

Re: Restauration de la garde d'une épée en bronze du 18ème siècle

Messagede Charles-1 » Mer 28 Mar 2012 20:09

Merci à vous cuprite pour vos explications !
Je vais donc ne rien tenter et la laisser en l'état ; comme vous dites, cet aspect reflète son histoire et je ne voudrais pas l'abraser pour détruire les restants des détails de la décoration d'origine.

Je reviendrai vers vous prochainement au sujet de la restauration de la fusée, merci à tous pour votre participation !

-------------------------------------------

Mon projet de Restauration d'épée :

- Restauration de la fusée : reconstitution-d-une-fusee-d-epee-t4645.html
- Restauration de la garde : restauration-de-la-garde-d-une-epee-en-bronze-du-18eme-siecle-t4637.html
- Restauration du filigrane : montage-d-un-fil-d-argent-sur-fusee-d-epee-t4647.html
Charles-1
 
Messages: 31
Inscription: Mer 21 Mar 2012 12:26

Re: Restauration de la garde d'une épée en bronze du 18ème siècle

Messagede Charles-1 » Lun 2 Avr 2012 12:03

Bonjour à tous,

Voila, je vous remets une photo de l’intérieur des coquilles.
Je n'ai pu m’empêcher d'essayer d'approfondir un peu les choses, j'ai commencé a grattouiller tout doucement sous loupe puis j'ai un peu frotté avec de la paille de fer 000 et un produit nettoyant cuivre/laiton.

La dorure est apparue doucement d'abord sur la couronne de décoration puis succinctement sur les bords.

Je ne retrouve pas de couleur bronze : ou l'ensemble est en cuivre ou alors il était en bronze et s'est transformé en cuivre peut-être par de-zingage comme vous l'aviez proposé plus haut.

Certes l’intérieur des coquilles est une des parties qui semble le moins avoir souffert de la corrosion mais j'ai vraiment un coup de cœur pour cette épée et je souhaiterais savoir s'il est possible de restaurer les reliefs "bouffés" soit par moulage soit par gravure.

Merci a vous, je sais qu'il est pas facile de définir le type de métal, l'ampleur des dégâts et donner des conseils juste avec des photos. Ici vous avez un cliché avant/après. Mon appareil a du mal à saisir la dorure tandis que mon œil la voit très bien...

Charles-1
 
Messages: 31
Inscription: Mer 21 Mar 2012 12:26

Re: Restauration de la garde d'une épée en bronze du 18ème siècle

Messagede roseleur » Lun 2 Avr 2012 21:55

Comme l'a dit cuprite, la transformation du bronze en cuivre par dézincification n'est que superficielle. D'autre part, le métal est certainement un bronze au zinc (laiton). Des traces jaunes après nettoyage peuvent être simplement la couleur du laiton.

Cela dit, comme je l'avais dit plus haut, certaines sur-épaisseurs semblent révéler la présence de de traces d'or. La dorure aux endroits où elle a pu rester présente a empêché la corrosion du laiton et une différence de niveau s'est donc créée.

Pour ce qui est de la ciselure usée par le temps, il n'est pas possible de la recréer ni par moulage ni par gravure.
Cette ciselure au départ est un décor du métal sans enlèvement de matière effectué en enfonçant le métal avec des ciselets en acier et un marteau de ciseleur.

En théorie, il est possible de la refaire mais d'une part, il ne serait pas possible d'imiter parfaitement la ciselure d'époque et d'autre part, cela enlèverait toute authenticité à l'objet.
La ciselure est un des éléments permettant l'authentification des bronzes anciens, un oeil expert réussissant la plupart du temps à reconnaitre les imitations. C'est en effet un art dont le principe est simple mais dont la mise en application est très subtile .
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Restauration de la garde d'une épée en bronze du 18ème siècle

Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités