Restauration de patine sur un régule de zinc


Restauration de patine sur un régule de zinc

Messagede arbruz » Lun 3 Nov 2008 09:01

Bonjour,
avec quel produit puis-je obtenir le marron des chairs de cette statuette ?

arbruz
 
Messages: 32
Inscription: Dim 19 Oct 2008 19:08

Re: Restauration d'une patine

Messagede roseleur » Mar 4 Nov 2008 00:03

Cette statue est en régule de zinc patinée aux pigments.
A l'époque les patines sur zinc et plomb étaient réalisées avec de la thérébenthine, un siccatif , du vernis à bronzer et des pigments.
S'il s'agit de faire des retouches sur cette statue un peu de vernis gomme laque avec des pigments fera l'affaire, sinon pour une statue entière c'est plus difficile car la couleur n'est pas uniforme, c'est l'art du peintre décorateur, il s'agit d'imiter une patine naturelle.
Le principe est de partir d'un fond sombre qui est progressivement éclairci en passant dessus des tons plus clairs au chiffon, à la brosse en frottant ou en tamponnant suivant le besoin. Il existe des ouvrages sur ce sujet .
On peut de la même manière donner aux ouvrages de ferronnerie l'aspect du bronze.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Restauration de patine sur un régule de zinc

Messagede arbruz » Mar 4 Nov 2008 07:29

Merci Roseleur !
Cela est plus de l'ordre de la peinture que de la chimie donc ce sera plus dans mes cordes.
Si j'ai bien compris, on joue sur les transparences, on part sur le sombre pour donner, je suppose, l'impression d'un bronze sous-jacente : gras sur maigre en siccatif ; et quant à l'imitation, je connais.
Le vernis à bronzer, de quoi s'agit-il ? Ca se met au final, je suppose.
Joseph
arbruz
 
Messages: 32
Inscription: Dim 19 Oct 2008 19:08

Re: Restauration de patine sur un régule de zinc

Messagede roseleur » Mar 4 Nov 2008 22:46

Il entrait dans la composition de patines auxquelles on rajoutait des poudres métalliques (d'où le nom de vernis à bronzer) une peinture dorée dans différents tons d'or ou argentée.
Ce vernis peut également servir de base à des patines à base de pigments, l'avantage est de pouvoir régler la transparence du mélange, c'est ce qu'on appelle un glacis.
Un glacis peut être également réalisé avec une base acrylique incolore à l'eau ou un vernis acrylique à l'eau (plus facile).
Il suffit ensuite de passer un vernis acrylique ou cellulosique mat satiné ou brillant en bombe.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Restauration de patine sur un régule de zinc

Messagede chat 10000 » Ven 13 Fév 2009 14:26

Bonjour,
merci de toutes les informations très détaillées au sujet des régules. Je sais maintenant que ces jolies statuettes sont en alliage de zinc.


J'en ai une où le crème du visage est en partie effacé pour laisser apparaitre un noir en sous couche. J'aimerais savoir si il existe dans le commerce un produit (tout prêt) pour faire cette petite retouche (quelques centimètres) au pinceau : par exemple tube peinture à l'huile ou autre.
En vous remerciant d'avance.
chat 10000
 
Messages: 2
Inscription: Ven 13 Fév 2009 13:27

Re: Restauration de patine sur un régule de zinc

Messagede roseleur » Ven 13 Fév 2009 20:44

Une peinture conviendra très bien si tu la travailles un peu (ombrages et nuances) ; de la peinture à l'huile pour tableaux par exemple.
D'origine, ce devait être une patine aux pigments très proche d'une peinture... Il est dommage que la photo soit peu lisible. Cela m'empêche de donner plus d'informations. Les couleurs crème ne sont pas si fréquentes et sont présentes généralement sur des statuettes années 30, ce qui semble être le cas ici.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Restauration de patine sur un régule de zinc

Messagede chat 10000 » Ven 13 Fév 2009 21:03

Merci beaucoup, mes amitiés.
chat 10000
 
Messages: 2
Inscription: Ven 13 Fév 2009 13:27

Re: Restauration de patine sur un régule de zinc

Messagede roseleur » Sam 18 Juil 2009 15:30

Voici une méthode pour restituer une patine sur régule de zinc ou de plomb et plus généralement sur n'importe quel métal ou matériau réceptif à la peinture en particulier le fer ou l'acier (après protection antirouille). Cette même recette permet de patiner les murs ou les sculptures en plâtre ou en bois.
On emploie ici de la peinture en phase aqueuse de type acrylique mais on peut également employer de la même manière une peinture glycérophtalique ou autre. Les méthodes traditionnelles utilisent la térébenthine, les vernis à bronzer ou la gomme laque mais sur ce type de support sans grande valeur, je leur préfère les matériaux plus modernes et plus faciles d'emploi.

Le principe est de jouer sur les transparences. C'est le principe du glacis. Il ne faut donc pas utiliser la peinture toute prête du commerce, mais plutôt une base servant à la préparation des teintes (machines à teinter). C'est à dire la résine constituant la peinture, sans les pigments et en particulier le pigment blanc. En grande surface, il sera difficile d'obtenir cette base qui n'est pas référencée pour être vendue telle quelle. Dans les magasins de fournitures pour peintres en bâtiment, on peut généralement se la procurer. Cette base, lorsqu'elle est acrylique, est laiteuse mais ne "couvre" pas. Il existe plusieurs types de bases, il faut choisir une base incolore mate. On trouve également des produits spéciaux pour réaliser des glacis chez les fournisseurs pour beaux arts. On peut également utiliser comme médium un vernis ou une gomme laque avec les solvants appropriés.

  1. Décapage : Les anciens revêtements doivent être décapés.
  2. Sous couche : Une couche de peinture de fond doit être passée. Cette couche de fond sera choisie claire ou foncée suivant la méthode choisie. On peut en effet partir d'un ton clair que l'on va progressivement foncer ou l'inverse. Ici nous allons réaliser une patine imitation bronze-marron. On part d'un ton noir. Il s'agit ici d'une peinture en bombe en phase solvant, ce qui permet sa bonne tenue pour la suite des opérations. Une peinture de fond de la même composition que le glacis ultérieur risquerait de se dissoudre partiellement ensuite (à moins de la laisser sécher longtemps).
  3. Glacis rouge : On réalise ensuite un glacis rouge, c'est à dire une peinture moins chargée en pigments que d'ordinaire afin qu'elle reste transparente. Cela permet de jouer sur les transparences et de mieux pouvoir jouer sur les dégradés. Le pigment utilisé ici est le rouge anglais (oxyde de fer) dont la vivacité de la couleur a été "cassée" par une pointe de couleur complémentaire (vert).
    Le glacis est passé uniformément, puis essuyé avec un chiffon, et tamponné avec un pinceau ou une brosse à pochoir. Le but est de garnir les aspérités en laissant les fonds du modelé presque noirs. Le rendu est évalué au fur et à mesure de la progression du travail. L'épaisseur de peinture doit être très faible et il est préférable d'utiliser un pinceau ou un chiffon à peine humide. Il faut également avoir à disposition plusieurs brosses ou pinceaux secs pour essuyer en tamponnant ("décharger") au fur et à mesure le travail réalisé.

  4. Glacis jaune
    De la même manière, on réalise un glacis jaune (ocre jaune).


    Il est intéressant d'utiliser plusieurs couleurs superposées car une vraie patine de bronze présente toujours de subtiles nuances et le résultat est donc plus crédible. Tout est dans le dosage.
    Bien entendu, toute la difficulté réside dans la manière de passer les différentes couches de glacis : c'est ce tour de main qui déterminera la réussite ou pas de l'opération.
  5. Vernis : Ensuite rien de sorcier : vernis mat en bombe.

  6. Cire L'aspect du vernis étant trop mat, on cire pour obtenir une protection supplémentaire et un aspect plus proche d'un vrai bronze.

Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Re: Restauration de patine sur un régule de zinc

Messagede thierry loeve » Sam 18 Juil 2009 16:59

Merci Roseleur pour ce descriptif.
Tu dis que c'est adaptable pour l'acier : celui-ci doit-il être décapé de la couche de calamine d'origine ?
Je pose la question car les vernis spéciaux pour métal oxydé par exemple, n'accrochent pas sur la calamine et la patine se délite dans le temps (soufflure, écailles, etc...).
Avatar de l’utilisateur
thierry loeve
 
Messages: 3814
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 23:01
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Restauration de patine sur un régule de zinc

Messagede roseleur » Sam 18 Juil 2009 17:06

Je travaille rarement sur acier mais si la calamine est un obstacle au vernis, elle doit l'être aussi à toute autre forme de revêtement.
D'une manière générale, un support doit toujours être parfaitement décapé afin qu'il soit chimiquement et mécaniquement stable, ensuite restent les problèmes d'adhérence entre matériaux et de différences de dilatation.
Une bonne préparation est le sablage qui enlève les revêtements qui adhèrent mal et crée des microrugosités qui vont améliorer l'accroche.
Avatar de l’utilisateur
roseleur
 
Messages: 5224
Inscription: Mer 1 Oct 2008 20:01
Localisation: Nice

Restauration de patine sur un régule de zinc

Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 1 invité