Construction d'une forge au propane portative : technique


Re: Construction d'une forge au propane portative : technique

Messagede polsk » Ven 18 Juin 2010 12:20

J'ai commencé à enduire la fibre avec le mortier réfractaire, j'ai finalement décidé de mettre un grillage (type grillage pour clapier ou poulailler, quelque euros en grande surface) histoire de structurer le mortier, en espérant que cela donne une meilleur cohésion à l'ensemble. Je vais quand même essayer la forge avant le séchage complet du mortier quitte à recommencer l'isolation après (il me reste pas mal de fibre et de mortier) car je n'aurais pas beaucoup d'autre occasion cet été et j'ai vraiment trop hâte.
polsk
 
Messages: 149
Inscription: Mar 30 Mar 2010 14:13

Re: Construction d'une forge au propane portative : technique

Messagede lamoksha » Ven 18 Juin 2010 12:56

Salut, le grillage à poule va fondre ; et de plus c'est assez souvent du galva. très toxique.
Si tu mets plus gros, la dilatation et l'oxydation feront éclater ton ciment, c'est plus du gâchis qu'autre chose, à mon avis.
Si tu es si pressé, utilise la telle quelle si la fibre est non toxique, avec un masque anti-poussière simple : çà vaut mieux que tout refaire à la 1ère ou seconde forge : là tu seras encore plus frustré. Pour tes essais, ça me semble très largement préférable.
lamoksha
 
Messages: 282
Inscription: Mar 8 Déc 2009 20:55
Localisation: 04 Sisteron

Re: Construction d'une forge au propane portative : technique

Messagede polsk » Mer 23 Juin 2010 22:05

Alors ça a marché du tonnerre et du premier coup !
Le ciment s'est un peu effrité mais pas tant que ça. Je pense que d'ici quelques utilisations, il faudra le refaire ; j'en profiterai pour apporter quelques modifications.
J'ai pu forger pendant deux jours complets puis j'ai du m'arrêter parce que mon bras commençait à fatiguer (douleur dans l'avant bras et le poignet). Je mets dans la rubrique "zoom critique" les deux lames que j'ai réalisées. Merci à tous pour votre aide, rien de cela n'aurait pu être possible sans vos conseils pertinents.
polsk
 
Messages: 149
Inscription: Mar 30 Mar 2010 14:13

Construction d'une forge au propane portative : technique

Messagede polsk » Ven 9 Juil 2010 13:17

Une petite "coffe can forge" pour patienter pendant la prise du mortier, histoire de faire des chauffes plus ciblées, ajuster, tremper, forger de petites pièces (là, c'est la future garde de ma dague).
Le chalumeau fonctionne ici au butane (pour le test) mais dès que la recharge est vide, j'achète des recharges propanes.

polsk
 
Messages: 149
Inscription: Mar 30 Mar 2010 14:13

Construction d'une forge au propane portative : technique

Messagede polsk » Ven 9 Juil 2010 13:34

Et je viens de m'apercevoir que je ne vous avais même pas mis de photos de la forge en action :

Avec le gaz coupé
Avec le gaz coupé

A 0,5 bar
A 0,5 bar
polsk
 
Messages: 149
Inscription: Mar 30 Mar 2010 14:13

Construction d'une forge au propane portative : technique

Messagede cardoso5fr » Ven 9 Juil 2010 14:06

J'ai la même forge qui est en cours sauf que j'ai supprimé la tête de la bouteille et je ne l'ai pas remise (je n'ai pas de poste à souder et eu la flemme de faire un montage autre).

As-tu rempli la forge de mortier réfractaire de base (1200°c) ou as-tu acheté un mortier réfractaire 1400°c ou plus ?
Avatar de l’utilisateur
cardoso5fr
 
Messages: 1595
Inscription: Ven 10 Avr 2009 14:29
Localisation: Le mans

Construction d'une forge au propane portative : technique

Messagede polsk » Ven 9 Juil 2010 14:30

C'est du mortier de base appelé "ciment fondu" qui résiste jusqu'à 1200°C. Il faudrait que j'investisse dans de la blackite et puis que je refasse une dernière fois la forge (le mec qui m'a donné la fibre m'en a donné une caisse entière, j'ai de quoi faire plusieurs essais).
Le mortier tient à condition de faire attention lorsque l'on rentre les barres à chauffer, de ne pas le perforer. J'ai mis une couche pas trop épaisse pour que la forge chauffe vite et qu'elle refroidisse vite (puisque je la transporte en voiture). Le grillage à poule a rempli son office, il n'a pas (trop) fondu et quand j'ai démoli la première version de la forge, le grillage permettait une cohésion du mortier même là où il s'était fendu (je m'en suis servi 2 fois 3 jours toute la journée donc je pense qu'il aurait eu le temps de fondre si il avait du).
J'ai donc refait ma forge : une couche de 8-10 cm de fibre, un grillage fin pour "armer" le mortier puis j'ai coulé le ciment fondu en utilisant un tuyau en pvc pour obtenir une cavité bien régulière et là j'attends les 20 jours de prise (ce que je n'avais pas fait la première fois et le mortier avait quand même pas mal tenu). La "porte" n'est pas nécessaire mais je te conseille de faire un bourrelet de mortier circulaire à la sortie de ta forge pour "fermer" un peu ta cavité, ça a bien marché sur la mienne.
PS : Si tu utilises le grillage, à la première chauffe, laisse la forge chauffer quelques temps en aérant bien pour permettre aux vapeurs toxiques du grillage galvanisé (très dur de trouver du non-galvanisé) de s'échapper, ça rend malade un petit peu (moi j'étais en plein air).
polsk
 
Messages: 149
Inscription: Mar 30 Mar 2010 14:13

Construction d'une forge au propane portative : technique

Messagede cardoso5fr » Ven 9 Juil 2010 15:04

Je n'ai pas pensé à faire le bourrelet en mortier réfractaire. J'ai bien inclus dans ma forge deux barres d'acier qui serviront à reposer les pinces pendant que cela chauffe dans la forge ; mais je n'ai pas pensé à faire un petit promontoire avec le ciment...

De mon coté, j'ai mis deux tours et demi de laine de céramique soit à peu prés 8cm, et à peu prés 12 kg de mortier... J'ai tenté de la bouger : elle est un peu moins portative que ce que je pensais.
Avatar de l’utilisateur
cardoso5fr
 
Messages: 1595
Inscription: Ven 10 Avr 2009 14:29
Localisation: Le mans

Construction d'une forge au propane portative : technique

Messagede kurillos » Ven 9 Juil 2010 15:24

Bonjour Polsk,

La personne qui t'as conseillé l'emploi du béton Ciment Fondu® ne s'est pas trompé pour le choix du produit.

Par contre, pour sa mise en œuvre, ce n'est pas pareil je dirais !
Pour gagner en résistance mécanique (résistance à la compression), tu peux employer des granulats synthétiques, la marque commerciale s'appelle ALAG® Fin (granulés de 0 à 3 mm) ou ALAG® gros (de 3 à 12 mm, ce qui n'est pas adapté pour nous).

L'usage de Ciment Fondu® et d'ALAG® te permet d'obtenir un béton résistant jusqu'à 1150°C, mais ce béton n'est pas résistant aux cyclages intenses et fréquents, ni aux productions de monoxyde de carbone qui attaquent ces bétons. Si ton brûleur est bien réglé, tu ne devrais pas avoir le problème. Pour le reste, mieux vaut avoir une montée en température assez régulière, en ouvrant progressivement le débit de gaz.

Par contre, la personne qui t'a vendu ce béton t'a complètement induit en erreur sur le mode opératoire !
Ce béton est fabriqué par Kerneos Aluminate Technologies ; ce cimentier conçoit et produit des bétons réfractaires à hautes performances, ces bétons sont formulés à base d'aluminate de calcium.

La mise en œuvre de ces bétons tourne autour de trois règles :
- Il faut respecter précisément le dosage de l'eau de gâchage (au quart de litre près) et celle-ci doit être propre.
- Une fois que la prise du béton commence, ce béton se met à chauffer tout seul et c'est normal. Tu auras la meilleure résistance au feu en plaçant ton béton à 110°C pendant 24 heures. Il deviendra moins résistant à la compression, mais se gardera intègre une fois au feu.
- Nul besoin d'attendre 3 semaines pour te servir de ta forge ; les bétons à base d'aluminates sont "pris" en 4 à 6 heures !
Il a confondu avec les ciments Portland employés massivement en construction, eux ont bien besoin de 3 semaines avant de recevoir d'autres charges et éléments en béton (des murs par exemple) !

>>> C'est pour cette raison que ce type de béton Ciment Fondu® + ALAG® sont employés en travaux de nuit sur les réparations de chaussées d'autoroute. Le trafic est coupé à 22 heures, le béton est dur à 98% à 4 heures du matin, on peut le recouvrir d'asphalte à 4 heures du matin et réouvrir la portion pour 7 heures !

Autre conseil pour ton grillage :
Dans un bac à fleurs long de 50 cm en polypropylène haute densité, place ton grillage galvanisé replié en deux, et verse (avec des gants à usage chimique et des lunettes/visière), vendus 3€ / 12€ la paire chez AutoDistribution de l'acide chlorhydrique fumant à 25% - 30%. 2 à 5 litres suffisent pour retirer le zinc. Le grillage sera rincé à l'eau, l'acide retournera en bouteille avec un entonnoir et pourra être réemployé dans les WC. Le grillage va commencer à rouiller en 5 minutes, mais n'aura plus de zinc. Si le bac à fleurs n'est pas assez long, tu peux couper deux bacs de manière à avoir deux "gouttières fermées que d'un côté", et ressouder ces deux sous-ensembles avec un fer à brasure électrique de 30 watts et des bandes de plastique d'apport prélevées dans l'un des fonds rendus inutiles. Il suffit de tester l'étanchéité à l'eau avant de verser l'acide dans la cuve ainsi allongée.

Bien à toi.
kurillos
 
Messages: 105
Inscription: Dim 4 Juil 2010 23:29

Re: Construction d'une forge au propane portative : techniqu

Messagede cardoso5fr » Ven 9 Juil 2010 16:03

C'est assez drôle car le temps de séchage de 3 semaines pour les forges est toujours indiqué de 30 jours.
Cela serait plutôt une bonne nouvelle si les bétons réfractaires étaient directement opérationnels.
Avatar de l’utilisateur
cardoso5fr
 
Messages: 1595
Inscription: Ven 10 Avr 2009 14:29
Localisation: Le mans

Construction d'une forge au propane portative : techniqueConstruction d'une forge au propane portative : technique

Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité