Lame de dague en acier à lime


Règles du forum
Chaque sujet reçoit la présentation d'un couteau et un seul, présentation parfaitement rédigée pour accueillir des critiques constructives : évitons les auto-congratulations... et précisons notre point de vue positif ou négatif, merci.

Avis des internautes

(0 avis) : 0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.

Lame de dague en acier à lime
Moyenne de 0 sur 5.00 a partir de 0 avis et 5 messages techniques.

Lame de dague en acier à lime

Messagede polsk » Mar 6 Juil 2010 13:25

Voici une lame de dague forgée à partir de la même lime que le pliant précédent : 14 cm de tranchant, trempe à l'huile intégrale, revenu 2x 1h30 à 220° puis 200°.
Je vais forger une garde puis recouvrir le pommeau avec du cuir noir récupéré sur un gant dont je n'ai pas retrouvé l'autre main, malheureusement dans quelque temps car j'ai refait complètement ma forge et je dois laisser le mortier prendre 20 jours.
Sur l'autre coté, la lame est légèrement crevassée, comme la surface de la lune. Je pense qu'à un moment j'ai chauffé trop fort, ce qui à fait des bulles de calamine à la surface qui une fois poncées, ont donné ces cratères ; mais j'aime bien l'effet que ça donne, un peu "mystique".
La grosse difficulté à été de centrer la soie et de faire "l'angle" au milieu de la lame entre les deux tranchants.

polsk
 
Messages: 149
Inscription: Mar 30 Mar 2010 14:13

Re: Lame de dague en acier à lime

Messagede BDelor » Mar 6 Juil 2010 19:17

Forger un double tranchant bien symétrique est déjà un exercice passablement difficile, d'où les difficultés que tu évoques.

La surchauffe pendant la forge ne provoque pas de bulles. Le métal n'entre pas en "ébullition", mais il peut en revanche brûler, ce qui provoque en effet des fissures, lesquelles ruinent complètement et définitivement la résistance de la lame.

Il peut également s'agir d'un phénomène de surchauffe au moment de la trempe, ce qui provoque un état de surface appelé "peau de grenouille", constitué de petites marques circulaires, un peu comme des petites bulles. Dans ce cas, il suffit de reprendre les traitements thermiques (normalisation et trempe).

Une photo permettrait d'y voir plus clair...
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Lame de dague en acier à lime

Messagede polsk » Mar 6 Juil 2010 19:43

Il s'agit, j'en suis quasiment sûr, du dernier problème que tu évoques : d'une surchauffe avant la trempe.
Voici une photo ; j'ai essayé de rendre visible ce dont je parle mais mon appareil n'a pas de fonction macro alors c'est pas évident :


PS : Si j'avais voulu forger une rigole centrale, comment aurais-je du m'y prendre ?
polsk
 
Messages: 149
Inscription: Mar 30 Mar 2010 14:13

Re: Lame de dague en acier à lime

Messagede BDelor » Mar 6 Juil 2010 20:12

Difficile à dire vu la qualité de la photo...
La "peau de grenouille" se présente comme un dessin en surface de l'acier, à peine en relief, jamais en creux. Si la surface de l'acier présente des cratères marqués (comme je crois le voir sur la photo) il s'agit plus probablement de brûlures, plus ou moins graves. A priori, si tu as passé sans casse la phase de trempe, c'est qu'il n'y a pas de dommage majeur.
Tu peux néanmoins tester la lame à la flexion pour voir si elle tient le coup. Attention à bien te protéger lors de ce type de test (envelopper la lame dans une étoffe, porter des gants et une protection au visage) car une casse brutale peut être très dangereuse.
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Lame de dague en acier à lime

Messagede polsk » Mar 6 Juil 2010 20:35

La photo ne rend pas les bonnes couleurs : la tache que j'ai pointée n'est pas grise mais couleur métal et effectivement en relief : ça fait vraiment comme la surface de la lune en inversant creux et bosse.
Je viens de tester le ressort de la lame, je n'ai pas osé aller trop loin mais pour ce que j'ai testé, elle tient et revient à sa position initiale sans déformation apparente.
Il y a effectivement des cratères creusés mais ceux-là sont des défauts de planéité remplis de calamine, chose que j'ai sur toutes mes lames pour l'instant bien que j'ai l'impression d'en faire de moins en moins.
polsk
 
Messages: 149
Inscription: Mar 30 Mar 2010 14:13


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité