Premiers couteaux réalisés en stock removal


Règles du forum
Chaque sujet reçoit la présentation d'un couteau et un seul, présentation parfaitement rédigée pour accueillir des critiques constructives : évitons les auto-congratulations... et précisons notre point de vue positif ou négatif, merci.

Avis des internautes

(0 avis) : 0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.0 évaluation(s) pour une moyenne totale de 0.00.

Premiers couteaux réalisés en stock removal
Moyenne de 0 sur 5.00 a partir de 0 avis et 6 messages techniques.

Premiers couteaux réalisés en stock removal

Messagede hurz » Ven 17 Déc 2010 17:49

Bonjour à tous,

après pas mal de temps à me balader sur cet excellent forum, j'ose enfin poster quelques photos de mes premiers essais. Soyez indulgents avec mes photos et mon travail !
Je dispose d'un matériel rudimentaire (petite meule, forge minimale, lime, papier de verre, petit chalumeau, pierres d'affutage)

Tout d'abord, mon tout premier couteau, très grossier, mais surtout pour essayer, fait dans une lime (trempe huile, revenu chalumeau) :
premier couteau
premier couteau

2ème couteau, inspiré des couteaux de Murray Carter dont j'apprécie beaucoup le travail (trempe huile, revenu chalumeau) :

Celui ci est déjà plus abouti, mais les finitions sont encore très grossières.

Ensuite un couteau plus grand, en D2, dont j'ai dû refaire 3 fois les traitements thermiques (la trempe à l'air n'est pas évidente ! Finalement, j'attache le couteau à un câble et je le fais tournoyer le plus rapidement possible juste après avoir atteint la température de trempe). Ici, 2 revenus au four (200°).
Et un pliant, également en D2, inspiré de l'Urbanica de M. Parmentier ; mais je n'ai pas réussi à atteindre un affutage satisfaisant. C'était surtout une première expérience de pliant 2 clous et de guillochage.
Les 3 derniers couteaux :

Et voici plus de détail sur le pliant :


Et le petit dernier en acier bleu Hitachi, trempe huile et double revenu four :

Niveau de finitions nettement plus satisfaisant : j'ai utilisé une ponceuse calée dans mon étau pour le manche, là.

La prochaine étape sera pour moi de tenter de forger effectivement (jusqu'à présent, je travaille en stock removal). J'ai fait un essai pas concluant avec du D2, mais je ne pense pas qu'il s'agisse du meilleur métal pour débuter.
Je fais subir à mes lames des tests rudimentaires de coupes (comme couper du fil électrique en cuivre, ou "taper" dans du chêne, plus les tests classiques de rasage).

Vos commentaires sont bienvenus !
David
hurz
 
Messages: 67
Inscription: Lun 15 Nov 2010 09:33

Re: Premiers couteaux réalisés en stock removal

Messagede BDelor » Ven 17 Déc 2010 18:25

Bonjour David et bienvenue,
tes couteaux sont bien réalisés et on voit que tu te soucies de t'améliorer à chaque étape. Pour progresser prête attention aux points suivants :
  • dans la conception de tes couteaux, va vers plus de légèreté. Le pliant, par exemple, à l'air globalement bien conçu mais les plaquettes mériteraient - à mon avis - d'être moitié plus fines
  • soigne les émoutures pour qu'elles soient bien fines et nettement marquées. C'est tout à fait possible à la lime à métaux
  • pas d'impatience, les finitions et en particulier le polissage prennent du temps (beaucoup).

Laisse tomber le D2, c'est un acier dont les traitements thermiques ne peuvent être effectués correctement avec des moyens de fortune. Il y a des paliers de préchauffage à respecter, une température d'austénisation très précise qui doit être maintenue pendant au moins trente minutes avant la trempe, et des précautions de protection à prendre contre la décarburation.
Conclusion :
  • si tu veux travailler ce type d'acier, sous-traite les traitements thermiques auprès d'une entreprise spécialisée
  • si tu veux te mettre à la forge, privilégie les aciers non alliés dans un premier temps, car leurs exigences en terme de température de forge et de traitements thermiques sont peu contraignantes.

PS : continue à suivre l'exemple de Murray Carter, ça devrait t'emmener loin !
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Premiers couteaux réalisés en stock removal

Messagede MMB » Ven 17 Déc 2010 20:42

Bonjour David,

Au début, tu devrais travailler du XC75 ou du XC80, qu'on trouve facilement sous le vocable "tôle bleue", ou tôle à calibre. Tu pourras en trouver facilement dans n'importe quel atelier de mécanique, maintenance, vendeur de métaux. Eurotechni en vend. Ne coûte pas cher.
De très bonnes caractéristiques pour un couteau, des traitements thermiques simples...
Avatar de l’utilisateur
MMB
 
Messages: 37
Inscription: Dim 20 Déc 2009 01:29
Localisation: Boulogne/Mer (Outreau)

Re: Premiers couteaux réalisés en stock removal

Messagede hurz » Ven 17 Déc 2010 21:24

Merci beaucoup pour vos commentaires instructifs et détaillés:
BDelor:
- tout à fait d'accord pour l'épaisseur des plaquettes et pour l'émouture.
- pour le polissage, je n'ai pas encore trouvé de solution vraiment bonne/pratique. les pierres japonaises fonctionnent assez bien, mais pas pour une émouture convexe (comme le dernier couteau), ou alors il faut un sacré coup de main! Sinon, il faut peut-être que je m'équipe pour, mais je n'ai pas encore trouvé de solution miracle et bon marché. mais je cherche!
- oui, je n'avais effectivement pas prévu de recommander du D2. trop compliqué. j'ai réussi un traitement "acceptable" sur un couteau, mais pas sur l'autre. trop aléatoire pour moi avec mon matériel et mon expérience
- le seul couteau vraiment bon que je me sois offert, c'est un couteau de cou de Carter. Une petite merveille, en effet, et j'aime beaucoup sa méthode de travail plus traditionnelle.

MMB:
merci du conseil, je vais jeter un oeil de ce coté-là effectivement.
hurz
 
Messages: 67
Inscription: Lun 15 Nov 2010 09:33

Re: Premiers couteaux réalisés en stock removal

Messagede BDelor » Ven 17 Déc 2010 21:37

Pour le polissage, une cale à poncer et du papier de carrossier font bien l'affaire (je vais scandaliser les tenants du polissage traditionnel à la japonaise, mais bon...). Pour rester dans l'outillage bon marché, les disques à lamelles à monter sur perceuse électrique peuvent être également très utiles.
Avatar de l’utilisateur
BDelor
 
Messages: 5663
Inscription: Ven 3 Oct 2008 07:11

Re: Premiers couteaux réalisés en stock removal

Messagede Olivier21 » Sam 18 Déc 2010 08:31

Bonjour David,
On voit que tu sais ce que tu veux et que tu réfléchis avant de faire. Tes lignes sont belles, tu as l'air de progresser très vite dans ta pratique... Vivement les prochains ! Et des forgés !
Bonne journée
Olivier
Olivier21
 
Messages: 256
Inscription: Dim 29 Aoû 2010 17:49


Si vous trouvez ce sujet interessant, partagez-le sur vos reseaux sociaux favoris :

Lectures recommandées sur ce thème


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 0 invités